.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 They say that death is a tragedy ♦ satheen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ messages : 1093
♣ date d'inscription : 11/04/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

They say that death is a tragedy ♦ satheen Vide
MessageSujet: They say that death is a tragedy ♦ satheen   They say that death is a tragedy ♦ satheen Icon_minitimeLun 9 Aoû - 15:55

    En ouvrant les yeux, Charly ne vit que de la lumière, quelque chose de blanc et de bien trop lumineux pour lui et ses yeux fatigué qu'il du refermer après seulement quelques secondes. Il se sentait faible et ressentait une forte douleur au niveau de son poignet droit. Un peu sonné et encore endormis, il mit un temps avant de comprendre d'où cela pouvait venir puis lorsqu'il ouvrit de nouveau ses yeux tout doucement car encore agresser par cette lumière qui provenait de cette lampe accroché sur ce plafond blanc, il comprit. Il était en ce moment même dans l'endroit qu'il détestait le plus au monde et qu'il fréquentait beaucoup en ce moment, si ce n'est trop ! Il était allongé dans un lit d'hôpital sans doute celui de West Eden. Il connaissait ces légers draps qui le couvrait puisqu'il avait déjà passer pas mal de temps ici quand il était petit. Il reconnaissait aussi cette odeur de mélange de produit qui était la même dans tous les hôpitaux du monde, cette odeur qui le répugnait et qui lui donnait envie de vomir ! Également, il y avait ce "bip" continuel qui résonnait chaque fois un peu plus dans la tête de Charly, chaque fois que son cœur battait. Pourquoi est ce qu'il battait encore d'ailleurs ?! Pourquoi est ce qu'il était encore là ?! Ce n'est pas ce qu'il avait voulut et ce geste qu'il avait eu le montrait bien ! Charly en avait assez de souffrir, de sentir ce vide autour de lui et dans son cœur. Il en avait marre de penser encore et toujours à cette même personne qui hantais ses rêves et qui occupait son esprit tout le jour, cette même personne qui l'avait laisser tomber et qui osait afficher son nouvel amour au yeux de tous, et surtout au yeux de ce pauvre Charly qui ne savait plus quoi faire pour se sortir de cette situation horrible qui le faisait tant souffrir ! Au début il avait réussit à faire croire que ça ne le touchait pas, qu'il se fichait pas mal de ce Grant ou des autres qui aurait pu prendre sa place. Le brun avait aussi fait croire que maintenant qu'il était "libre" il allait redevenir ce Charly drogué, coureur de jupon qui mettait toutes les filles dans lit. Mais non..il n'était plus ce garçon. Peut être qu'il se droguait encore, qu'il consommait de nouveau énormément d'alcool mais il n'avait plus envie de courir après les filles et les conquêtes. Il savait qui il voulait mais malheureusement cela ne semblait pas réciproque. Le jeune homme aurait pu être content de voir que Kayla avait réussit à se remettre de leur rupture et qu'elle filait de nouveau le parfait amour. Après tout quand on aime ue personne, on est heureux quand elle est heureuse non ?!.. Charly avait plusieurs fois essayer de se mettre cela en tête surtout durant cette semaine passer avec Némo. Souvent lorsqu'il hésitait à aller vers la brune pour la prendre contre lui ou l'embrasser il se disait " Kayla est heureuse à New York avec ce Grant alors moi aussi je pourrais être heureux avec quelqu'un d'autre qu'elle !" Il faisait alors un pas en avant puis deux en arrière tout simplement parce qu'il n'y arrivait pas. Il ne voulait pas poser ses lèvres contre celle de Némesis ou d'une autre parce que ce n'était pas celle de Kayla et il savait pertinemment - et sans même essayer - qu'il n'apprécierait pas les baisers de la même façon. Il n'arrivait pas non plus à la prendre dans ses bras car elle ne montrait pas la même fragilité que Kayla. Elle ne souriait pas comme Kayla, ne rougissait pas comme elle.. Némesis n'était pas Kayla ! Personne ne pouvait la remplacer et encore moins dans le coeur de Charly.
    En fin de compte, cette semaine avec Némesis bien qu'elle fut distrayante, n'aida pas vraiment Charly à se débarrasser de ses démons. Ils avaient rient ensemble, avaient passé des moments formidable dans les bras ou sur la plage mais finalement, le jour ou ils étaient rentré, le jeune homme avait comprit qu'il ne pouvait être qu'amis avec le brune. Il avait essayer - peut être pas autant qu'il l'aurait du certes - et cela n'avait pas marcher. Ça lui faisait mal au coeur de devoir le dire à Némesis mais de toute façon elle s'en était rendu compte dès les premiers jours que ça ne collerait jamais entre eux. Ils se connaissaient trop et puis il y avait surtout Kayla ! Oui toujours cette même personne.. Jamais Charly n'avait été aussi accroché à une personne et peut être que le fait que Kayla est été sa meilleure amie lorsqu'ils étaient petits y était pour quelque chose. Ils avaient été séparé une première fois. Charly avait souffert à l'âge de dix ans de perdre non seulement sa meilleure amie, mais aussi son frère et sa mère. Maintenant il avait dix huit ans, seule Kayla était partie et pourtant il avait encore plus mal ! A chaque fois qu'il regardait une photo d'elle, à chaque fois qu'il posait son regard sur la fenêtre d'en face qui était fermé, à chaque fois qu'il voyait Dodgers se balader dans le quartier avec Julian.. c'était comme ci elle était de nouveau là pendant quelques seconde, juste à côtés de lui ; mais lorsqu'il tournait la tête il ne voyait personne.. juste du vide. Le vide qu'elle avait laisser lorsqu'elle était partie, lorsqu'elle avait quitter la chambre du jeune homme en lui annonçant que c'était finit.
    Ce moment là, sans doute Charly ne pouvait l'oublier. Il l'avait prit dans ses bras, il l'avait serrer contre lui en lui disant qu'il ne lui mentirait plus et qu'il avait besoin d'elle ! Mais malgré ça elle était partie, l'avait laisser planter en haut de l'escalier, le souffle coupé le coeur serré et avec une envie incroyable de crier et de pleurer, avec la rage qui l'avait envahie et la colère qu'il ressentait envers lui. Il s'était sentit minable et vraiment nul à cause de tout ce qu'il avait pu faire. Ses derniers mensonges avait entrainer la chute de son couple et il se trouvait idiot de ne pas avoir oser en parler à Kayla. Elle était sa petite amie, sans doute celle qui l'aimait le plus et celle qui lui même aimait énormément ! Pourtant il l'avait drogué et lui avait caché qu'il avait mit Bailey enceinte. Sur le coup il avait pensé être capable de gérer tout ça mais aujourd'hui il voyait bien que ce n'était pas le cas ! Jamais il n'aurait pu cacher cette grossesse plus longtemps à Kayla..pourtant lorsqu'il était encore avec elle, lorsqu'ils formaient tous les deux ce couple si étrange pour certains, mais si parfait pour eux deux, le jeune homme ne cessait de se persuader qu'il y arriverait ! Pourquoi est ce qu'il avait penser ça ? lui même ne le savait pas vraiment. Sans doute avait il eu peur, il était aussi un peu paniqué par la situation, il n'avait pas réfléchit... de toute façon le mal était maintenant fait et même si cet enfant ne verrait jamais le jour, Kayla avait préféré partir ne supportant pas le fait que Charly ai pu lui mentir sur ce jour de chose.
    Dans un sens il la comprenait, lui aussi n'aurait pas voulu qu'elle lui mente de la sorte mais il avait aussi envie de la supplier d'être plus plus indulgente avec lui, de lui donner encore une autre chance, une dernière chance ! Parce qu'il avait besoin d'elle, de ses baisers, de ses paroles ou de ses bras pour le rassurer et le calmer. Charly le voyait bien - comme la plupart de ses amis d'ailleurs - depuis qu'elle n'était plus là il était sans cesse de mauvaise humeur, il était aussi presque toujours drogué un peu comme avant et puis il ne sortait pas. Il était une nouvelle fois entrer dans cette phase horrible de déprime qu'il avait connu lorsqu'il se sentait seul alors qu'il vivait chez son père à Monroe. C'est vrai que sous certains angles cette fois ci c'était un peu différent puis qu'il avait sa mère et tout un tas d'amis près à l'aider ! Mais il ne voulait pas de cet aide, il n'en n'avait rien à faire qu'on soit là pour lui et qu'on lui dise sans cesse qu'il était temps qu'il passe à autre chose. Tout ça il le savait très bien ! C"est juste que Charly n'avait pas envie de passer à autre chose ! Même si ça le faisait souffrir, il aimait avoir cette image de Kayla dans sa tête ; c'était ce qui lui donnait envie de se lever le matin en se disant que peut être il aurait des nouvelles de la jeune femme.. C'était des illusions, il le savait et pourtant il s'y accrochait chaque jour un peu plus, jusqu'à ce que tout s'écroule autour de lui au moment ou ses yeux avaient parcourut cette lettre qu'elle avait écrite de sa propre mains.
    C'était douloureux. C'était atroce pour Charly de repenser à ces mots qu'il avaient vu écrit les uns après les autres, pourtant c'était justement ce bout de papier qui l'avait emmener jusqu'à cet hôpital ou plutôt ce qu'il avait fait après l'avoir relut au moins cinq fois. Cette lettre, qui ressemblait plus à une lettre d'adieux qu'autre chose, elle lui faisait mal et il avait du mal à croire certaines choses qu'elle lui avait écrite. Une nouvelle fois elle semblait heureuse avec Grant, elle parlait même de s'installer avec lui à New York..c'était sans doute la chose la plus difficile à encaisser pour le jeune homme qui sentait comme un gros coup de poing dans le ventre à chaque fois qu'il reposait ses yeux sur ce passage. Jusqu'à présent il avait toujours voulu croire que ces photos qu'elle postait sur facebook, ou ses messages explicite ou non, c'était juste pour narguer un peu Charly pour l'embêter comme lui avait pu le faire avec Némesis au début mais cette fois ci il en était sûr : Kayla était passer à autre chose et revoir Charly n'était pas dans ses projets ! Le brun aurait pu aller voir Némo pour continuer cette sorte d'histoire de couple qu'ils avaient débuté tous les deux mais il n'en n'avait pas envie. Non, en fait il n'avait plus envie de rien. Plus rien n'avait de sens pour lui puisqu'il avait perdu la seule personne qui le rendait vraiment heureux et meilleur ; la seule et l'unique personne qu'il aimait vraiment.
    C'est après avoir poster un derniers message sur facebook, après avoir regarder une dernières fois son regard sur Kayla que Charly se leva de sa chaise, la lettre froisser dans la main, pour se rendre dans la salle de bain. La demeure des Meadows était vide Kaeden était en Afrique et sa mère s'occupant de son restaurant. Il savait que ce qu'il allait faire était quelque chose d'irréversible et tout en commençait à remplir sa baignoire d'eau chaude, Charly se regarda un moment dans le miroir. Est ce que ça en valait vraiment la peine ? Peut être qu'il faisait une nouvelle fois cette même erreur.. Il avait promit à Jaimie qu'il ne le ferait plus mais après tout qu'importe, ce n'était pas la première fois qu'il ne tenait pas une promesse envers elle.. Il l'avait aussi promit à Kayla mais cette derniers était à des kilomètre de lui et elle se fichait éperdument de savoir ce qu'il pouvait bien faire, il l'avait comprit en voyant certaines de ses réponses à des question qu'on avait pu lui poser sur formspring. Charly avait parler de revolver mais cela ne l'inquiétait pas. Sans doute ne pensait elle pas qu'il serait capable de recommencer encore une fois... pourtant comme il le disait souvent " J'essaye toujours trois fois " peut être que la troisième fois serait justement la bonne pour lui. De toute façon il ne manquerait pas à beaucoup de monde et puis c'était mieux qu'il finisse ainsi. Il n'en pouvait plus, il ne supportait plus de garder en lui toute sa tristesse, son désespoir et sa peine ; il ne voulait tout simplement plus vivre dans un monde ou Kayla n'était pas là puisqu'il avait l'impression que plus rien n'avait d'importance mais aussi que plus personne ne l'aimait vraiment. Charly haussa donc les épaules en continuant de se regarder dans le miroir puis attrapant une lame de rasoir il alla se plonger dans l'eau qui avait remplit plus de la moitié de la baignoire. Il relit une dernière fois la lettre qu'il posa ensuite sur le sol de la salle de bain puis dans un élan de désespoir il fit quelque chose qu'il avait déjà fait à l'âge de quinze ans : il plaqua la lame contre la peau de poignet avant de l'enfoncer tout doucement puis de tirer d'un coup sec la lame vers lui. Il serra les dents mais cette douleur il la connaissait, il l'avait déjà surmonter une fois mais il le sentait, cette fois ci il ne s'était pas louper comme la première fois.. La plaie sur son bras était beaucoup plus grande et le sang allait donc s'écouler encore plus vite, permettant à Charly de quitter de monde plus rapidement. Finalement, le garçon sentit très vite que quelque chose se passait en lui. Il avait un peu froid, avait aussi l'impression d'être fatigué. Il ne ressentait plus aucune douleur et son bras posé sur le rebord de la baignoire tomba dans l'eau avec que ses yeux se fermaient tout doucement...
    Voila les derniers souvenirs que Charly avait de ce moment ou il avait cru partir pour de bon. Il ne savait pas ce qui s'était passé par la suite et comment il avait fait pour atterrir ici, dans cet chambre, dans cet hôpital. Si il voulait le découvrir - et être aussi vraiment sûr qu'il était dans un hôpital car pour le moment tout lui semblait flou - il fallait qu'il ouvre les yeux. Ca lui semblait être une chose impossible et pourtant après quelques minutes et une sorte de soupire qui ressemblait plus à une plainte, il ouvrit enfin les yeux. Un peu éblouit par la luminosité, il mit un moment avant de retrouver une vue tout à fait net mais lorsque cela arriva enfin, il redressa légèrement la tête et regarda autour de lui. Ce ne fut pas sa mère qu'il aperçut comme il avait pu l'imaginer mais Satheen. Il avait un peu du mal à comprendre pourquoi elle était là, comme est ce qu'elle avait pu le trouver et comme elle avait pu l'emmener.. sans doute avait elle appeler l'ambulance ! Enfin en tout cas, une chose était sûr : Charly aurait vraiment préféré qu'elle ne vienne pas, qu'elle ne le trouve pas après sa tentative de suicide parce qu'il ne voulait pas être là ; il n'avait plus le goût à la vie et tout était noir pour lui. Le jeune homme regarda la brune un instant puis il reposa sa tête sur le coussin en soupirant.

    « T'aurais mieux fait de me laisser dans ma baignoire ! »

    Charly ferma de nouveau les yeux puis fit une grimace en sentant une sorte de brûlure, quelque chose qui le piquait aussi légèrement. Il ouvrit de nouveau ses yeux et leva son poignet pour voir une large bande qui entourait une grande partie de son avant bras. Le jeune homme souffla doucement puis posa par la suite son regard sur cette machine à laquelle il était relié et qui commençait sérieusement à l'agacer avec son bruit répétitif et stressant qui ne cessait pas. Cela l'énervait tellement d'ailleurs qu'il attrapa le capteur qui était posé sur son doigts pour le retiré. Ensuite il regarda la perfusion à laquelle il était également accroché. Il avait sans doute perdu beaucoup de sang. Il le sentait, il était vraiment très faible beaucoup plus qu'après ses deux premières tentatives mais malgré cela, il commença à retirer les bout de sparadrap collé sur son bras et qui tenaient le petit tuyaux auquel il était relié.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

They say that death is a tragedy ♦ satheen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Got Dynamite :: 
« WEST EDEN »
 :: State of Emergency or Just want to see the world ? :: hopital
-