.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitimeMar 3 Aoû - 12:02

1er AOUT 2010 - SUR LE DEPART
Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Arox

Le réveil avait été difficile... Enfin quitter son lit s'était avéré être une véritable épreuve. Se dire que dès le lendemain, ça ne serait pas ici qu'il ouvrirait les yeux, et encore moins dans la chambre de Sarah. Kaeden avait vu sa sa douce la veille, et était finalement rentré pour profiter d'un dernier repas en famille. Enfin, avec Prudence. Sa mère avait tellement prit sur elle pour paraître la plus détendue et naturelle qui soit, cachant le soupçon de peine qui entamait son coeur à la simple idée que son fils s'en aille. Elle avait toujours eu conscience qu'un jour ou l'autre il quitterait cette maison, mais pour le coup, il ne faisait pas les choses à moitié. Il partait : en Afrique. Oui, rien que ça ! Il avait eu du mal à s'extirper de ses draps, bien que ces quinze derniers jours l'avaient aidé à concevoir la distance et les quelques mois qui allaient le séparer de Sarah. Avant une tasse de café en quelques minutes, puis filant sous la douche, il finit par enfilé un jeans, un t-shirt et sweat, et descendit ses valises au rez-de-chaussée.
« Tiens ! -lança Prudence, tout en venant enfoncé une casquette violette sur la tête à son fils. (cf l'avatar ! Aha !) - Il paraît que le soleil tape fort en Afrique...
- Non ? Sans blague ? J'avais prévu des pull et tout un tas d'écharpes, gants, bonnets, manteaux... »

Prudence esquissa un ravissant sourire amusé, et enlaça alors son fils. Quelle maman poule ! Enfin, c'était comme ça qu'il l'adorait. Toujours présente et prévenante, elle avait fait de lui l'homme qu'il était aujourd'hui, et cette bienveillance qu'elle lui avait transmis, il allait la partager avec des gosses qui eux n'avaient pas la chance d'avoir une mère comme elle.

Une fois les au revoir terminés, il chargea le coffre d'un taxi, histoire de ne pas abandonner sa voiture sur le parking de l'aéroport, et fila prendre son vol. Enregistrer les bagages, valider son billet, faire les cents pas dans un immense hall à cause d'une légère avance de sa part. C'était tout un programme de partir. Et à croire que son inconscient l'avait fait exprès ! Comme pour que le départ soit plus difficile, qu'il ai le temps de cogiter, de penser à elle, à ce qu'il laissait à West Eden. Installé sur un banc, il feuilletait les pages sport du journal local, quelqu'un ayant abandonné un exemplaire sur le siège voisin. Il avait beau essayé de se changer les idées, rien y faisait. C'était trop difficile.
« Les passagers du vol 932 en partance pour Gaborone, Botswana, sont priés de se rendre à la porte d'embarquement numéro 6. »
Kaeden leva la tête en direction du panneau d'affichage des vols, puis vérifia son propre billet. Il n'y avait pas 15 000 vols pour l'Afrique, c'est vrai, mais c'était comme un réflexe. Ses papiers en main, il prit la direction de la dite porte d'embarquement, le coeur un peu lourd et avec un énorme noeud à l'estomac. Tout allait bien se passer, et il était même ravi de partir pour vivre cette aventure qu'il espérait grandiose par avance, mais il fallait qu'il pose rapidement son derrière sur ce fauteuil, et que ce fichu avion décolle ! Vite, vite, vite ! Avant qu'il ne fasse demi-tour...
« Bonjour monsieur... Votre billet s'il vous plaît... » Il fixa l'hôtesse, puis se retourna, regardant la porte de contrôle derrière lui.
« Monsieur ?
- Pardon... »
-répliqua-t-il en secouant légèrement la tête, et en lui tendant son billet.

[C'est court, mais ce n'est que le lancement. Et je me suis dit que comme je pars bientôt on pourrait avancé plus vite. ^^]

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah 34nrtiu
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Bonjor
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Jkb
    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB


Dernière édition par Kaeden L. Meadows le Ven 7 Juin - 8:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Re: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitimeMar 3 Aoû - 13:47

    Ils avaient décidés de ne pas réellement se dire au revoir. Pas d’adieux déchirants, c’était mieux comme cela, ça aurait fait trop de peine. La veille, Kaeden et Sarah avaient passé la journée ensemble, tentant du mieux qu’ils pouvaient d’oublier que c’était la dernière avant qu’ils ne soient tous les deux séparés par des milliers de kilomètres. Et à sa manière, chacun avait tenté de redonner le sourire à l’autre, et ils avaient réussi à passer une assez bonne journée, où ils avaient fait l’amour un certain nombre de fois, mais ça, ça resterait entre eux, hein, on ne va pas épiloguer sur leur vie « intime » ! Et c’était quand il avait passé la porte de son appartement, vers 18h, afin de rejoindre sa mère pour leur dernier dîner « en famille », que le manque commença à s’installer en Sarah. C’était comme une lame qui venait lacérer son cœur, remuant sans cesse en elle avec férocité. Mon dieu, et cela faisait seulement dix minutes qu’il était partit… comment allait-elle tenir plusieurs mois, hein ? Comment ?!

    Très rapidement, prise par une pulsion soudaine, elle s’était connectée à internet et avait chercher sur tous les sites possibles et inimaginables qu’elle avait trouvé grâce à son ami Google un billet d’avion de dernière minute pour Gaborone, la capitale de Bostwana…. Là où Kaeden devrait atterrir demain, en fin de journée. Pendant des heures entières, Sarah avait perdu espoir… Plus aucun billet n’était disponible malheureusement, mais elle continuait néanmoins de chercher, tout en commençant à la va vite sa valise. Il fallait qu’elle parte avec lui, elle ne pouvait se résoudre à le laisser s’envoler… sans elle. Ca faisait trop mal, et elle ne voulait pas s’infliger ça, ni à elle, ni à lui.

    Bien sur, y’avait son boulot… sa carrière… Elle s’était toujours dit qu’elle ferait passer sa carrière avant tout, avant les hommes, car après tout, on ne pouvait compter que sur soi, non ? Mais… oh et puis zut, quelle carrière ? Elle n’en avait pas, occupait un poste minable dans un journal minable, s’ennuyait dans son grand bureau vide, et se fichait éperdument de se faire virer après tout. Elle trouverait bien quelque chose à son retour, que ce soit dans le journalisme, ou peut-être serveuse… En dernier recours, elle ferait le trottoir et puis voilà ! xD Ce n’est que vers 4h du matin qu’elle trouva la perle rare… un billet… pour Gaborone ! Partant de l’aéroport à 8h15 ! Le même avion que Kaeden ! En quelques minutes, après avoir donner son numéro de carte bancaire sur le site, Sarah pu imprimer son billet… Elle allait partir. Vite ! il fallait terminer sa valise ! Short, débardeur, sous-vêtements, tongs, crème solaire… tout y passait et tout s’entassait dans son sac de voyage dans un bordel infini. Mais cela n’avait aucune importance : demain, elle s’envolerait avec lui.
    Elle se permit ensuite deux petites heures de sommeil avant de se préparer : douche rapide, on enfile un short marron, un t-shirt jaune, des tongs, et bye bye l’appartement. Elle appellerait son frère dans le taxi… et elle allait sûrement se faire engueuler comme du poisson pourri, mais tant pis, elle était majeure et vaccinée, et partait là où bon lui semblait !

    Une heure plus tard, elle déposa sa grosse valise sur le tapis roulant. Partout, elle cherchait Kaeden des yeux, mais avec tous ces gens qui grouillaient dans l’aéroport, impossible de le trouver.

    « Les passagers du vol 932 en partance pour Gaborone, Botswana, sont priés de se rendre à la porte d'embarquement numéro 6. »

    Elle sautillait sur place, trépignant telle une gamine de dix ans, trouvant que le vieux devant elle n’avancait pas assez vite. Elle portait un petit sac en bandouillère où elle avait regroupé tout les papiers qui lui serai utile… portefeuille, passeport, sans oublier le billet d’avion évidemment. Et puis finalement, ses yeux tombèrent sur lui. Il était là, à quelques mètres d’elle, lui tournant le dos, présentant son billet d’avion à l’hôtesse de l’air. Elle eu envie de crier son prénom pour attirer son attention, mais il y avait beaucoup trop de monde, et les gens le prendrait sûrement mal.

    « Désolée, désolée, je vous payerai un verre dans l’avion si vous voulez ! » s’exclama-t-elle en remontant la file d’attente.

    Personne n’osa protester, Kaeden avait déjà donner son billet et était entrer dans le couloir menant à l’avion. Rapidement, elle fit de même, puis pénétra à son tour dans le couloir. Il marchait lentement, à quelques mètres à peine d’elle.

    « Kaeden ! » dit-elle d’une voix assez forte pour qu’il puisse l’entendre.

    Il s’immobilisa et, intrigué par cette voix féminine qui l’interpela, il se retourna. Sarah se ruait sur lui, courant à grande foulée les quelques mètres qui les séparaient. Elle lui sauta dans les bras et déposa un baiser sur ses lèvres, puis deux, trois…

    « J’ai changé d’avis, je pars avec toi… Je t’aime trop pour te laisser partir tout seul… » souffla-t-elle entre deux baisers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Re: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitimeMer 4 Aoû - 12:58

Tenant fermement ses papiers et son billet Kaeden avait presque du mal à le céder à l'hôtesse afin que cette dernière le vérifie et le laisse passer. Un peu plus et il aurait souhaité avoir des soucis d'enregistrements qui auraient retardé le moment il allait monter dans cet avion. Mais qu'attendait-il ? Qu'espérait-il silencieusement ? Qu'elle débarque ? Comme par magie ? La magie ça n'existait pas ! Lorsqu'il l'avait laissé hier soir, il lui avait dit au revoir. Il savait pertinemment que c'était la fin. Qu'il tournait une page, même s'ils s'étaient promis une simple pause forcée par la distance et le temps. Il avait fait un choix... Difficile, délicat... Et à trop espérer, pour finir bien souvent par être déçu, on en devenait un brin pessimiste. C'était à cause de ça, de tous les échecs qui avaient pu parsemer sa vie sociale et notamment les liens avec son petit frère qu'il avait cru plus forts que tout, qu'il en venait à ne plus croire en gros chose de concret. Son histoire avec Sarah, il y avait cru pourtant. Et la preuve était telle qu'il ne s'était pas dégonflé face aux barrières superficielles qui allaient à l'encontre de cette passion. Son âge par exemple... Le regard du monde sur leur idylle... Il n' avait pas tenu compte et avait partager des moments de bonheur, d'intense plaisir et douceur, avec elle. Maintenant il allait s'envoler pour un continent voisin, de l'autre côté de l'atlantique.

« Bon voyage ! » -lança l'hôtesse avec un large sourire. Kaeden en esquissa un bien plus retenu, et récupéra son billet pour passer la barrière. Voilà, il était passé... Et maintenant il devait s'avancer dans le long couloir qui menait jusqu'à la passerelle permettant de monter à bord de l'appareil. Tapotant son billet dans sa main libre, nerveusement, il prenait tout son temps. Cette sensation, juste avant le départ était étrange. Le savant mélange d'excitation et de regret le prenait au ventre, et semblait indescriptible. Il n'avait pas remarqué ce qui se passait derrière lui. Les passant râlant à voix basse après le passage d'une petite tornade blonde. L'hôtesse un peu pressée par cette même demoiselle. Les pas rapides qui le suivaient... Il n'avait rien vu de tout ça. Lui, il avait posé son regard droit devant lui, se retenant de faire marche arrière, jouant nerveusement avec son billet. S'il continuait comme ça le papier allait devenir illisible sous la multitude de plis. Il avait en tête son numéro de siège, prêt à s'asseoir, à s'attacher pour finir par commander un whisky bien dosé (au moins) qui l'assommerait très vite. Ouais, c'était son plan de dernière minute pour gérer tout ça. Sauf si quelqu'un ou quelque chose venait à le changer... Comme une voix par exemple. Une voix qui le figea net. Elle était là, devant lui, il ne rêvait pas. Quoi ? Il avait oublié sa brosse à dent chez elle ?

« Sarah ? » Elle avait l'air assez chargé pour lui ramener qu'une brosse à dent, non ? Lorsqu'elle se rua vers lui, il eu peur de trop espérer, et se retint de sourire. Il ne voulait pas se planter et se fracasser avant de partir. Elle lui sauta dans les bras et il ne se fit pas prier pour refermer ses bras autour d'elle, afin de l'enlacer de toutes ses forces, prenant soin de rester tendre avec elle. Il eu droit à un baiser, puis à un autre, un suivant... Jusqu'à ce qu'elle lui avoue ce qu'il rêvait d'entendre depuis plus de 15 jours. Alors elle avait fini par changer d'avis ?! Il la regardait, ne pouvant pas cacher sa surprise, ni même l'étincelle qui venait d'illuminer ses yeux chocolat. Elle ne devait pas se rendre compte du cadeau qu'elle venait de lui faire. C'était tellement beau, tellement magique... En toute réponse il vint chercher ses lèvres pour un baiser brûlant, la gardant tout contre lui, la soulevant même légèrement pour faire un tour sur lui-même, en plein milieu de ce couloir.

« Maman, regarde les amoureux...
- Oui j'ai vu ma puce... Mais on ne montre pas du doigt, je te l'ai déjà dit... »

Kaeden lança un regard derrière lui, et esquissa un sourire à la petite brunette qui les observait avec un air admiratif, alors que sa mère lui tenait fermement la main et l'entrainait vers la porte d'embarquement. Puis il se reconcentra sur Sarah, qu'il dévora littéralement des yeux.
« Tu avais peur qu'une bénévole de l'orphelinat ne me garde jamais avec elle...? -demanda-t-il en souriant. - Tu ne le regretteras pas, je te le promet... » -ajouta-t-il finalement, plus sérieux, tout en venant voler une nouvelle fois ses lèvres. C'était si bon...
« Viens, il ne faudrait pas rater l'avion... »

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah 34nrtiu
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Bonjor
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Jkb
    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Re: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitimeJeu 5 Aoû - 12:03

    La surprise se lisait à livre ouvert sur le visage de son cher et tendre, et pendant plusieurs secondes, avant qu’elle ne lui saute dessus et lui apprenne qu’elle partait avec lui, Kaeden semblait bien plus dans la totale incompréhension que ravi de la voir. Mais quel soulagement lorsque déjà, alors qu’ils n’étaient même pas encore entrés dans l’avion, elle se sentit voler. Non, enfait, ce n’était que Kaeden qui la soulevait légèrement, comprenant alors pourquoi est-ce que la jolie blondinette était près de lui.
    Sa décision avait été si soudaine, et elle s’était mise immédiatement en recherche, qu’elle n’avait même pas pensé à le prévenir, la veille, que finalement, elle partait avec lui. Non, cela avait été très loin de lui effleurer l’esprit, et ce n’était que ce matin, dans le taxi, qu’elle avait pris conscience que Kaeden n’était même pas au courant qu’elle le suivrait partout où il irait.

    Les mains de la demoiselle vinrent se poser sur le visage du beau brun, qu’elle caressa du bout des doigts, tout en embrassant ses lèvres tendrement. C’était si bon, si magique… Non, elle n’aurait jamais pu s’en passer pendant de longs mois. Non, cela aurait bien été impossible. C’était dingue la tournure que prenait leur relation. Même après plusieurs semaines, le jeune couple semblait être encore à ses débuts, où la passion et le désir de toujours être avec l’autre est présent. Et aujourd’hui, ils s’embarquaient dans une magnifique aventure. Cela ne serait sûrement pas toujours rose là bas, mais ce sera beau. Et ils le vivront à deux. Ses yeux ne quittaient pas les siens. Elle avait été si bête il y a deux semaines de lui dire qu’elle ne pourrait pas partir avec lui, mais aujourd’hui, l’erreur avait été réparée, et elle ne quitterait pas cet homme qui la faisait vibrer, aussi vite que prévu. Ouf !
    Ses lèvres se reposèrent sur les siennes, brûlantes de désir. Excitée par ce qui allait suivre, la jeune femme avait déjà la tête dans les nuages, et n’entendait pas les quelques passants autour de lui qui les regardaient avec curiosité. Elle sourit légèrement face à la remarque du jeune homme. Il ne perdait pas le nord lui ! Pour toute réponse, une petite grimace, et hop, on repart à l’assaut de ses lèvres. En une nuit, il lui avait tant manqué, qu’elle se remplissait d’une nouvelle énergie bien plus intéressante pour l’être humain sur le sommeil.

    « Je sais que je ne le regretterai pas … »
    murmura-t-elle contre ses lèvres.

    Kaeden prit sa main dans la sienne, et l’entraîna vers la porte d’embarquement.
    Quelques minutes plus tard, Sarah et le jeune homme étaient installés dans le petit avion qui devait les emmener loin des États-Unis. La jeune femme était parvenue à échanger sa place avec un autre passager qui voyageait seul, et ainsi, elle avait pu s’installer aux côtés de son amoureux. Heureusement, le voyage aurait été bien triste sinon ! Leurs doigts entremêlés, elle avait posé la tête sur son épaule, savourant chaque seconde passée à ses côtés, sachant pertinemment qu’elle allait encore passer des millions de secondes avec lui…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Re: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitimeJeu 5 Aoû - 12:51

Installé à côté de sa belle, Kaeden réalisait peu à peu qu'il ne vivrait pas cette expérience unique et hors du commun seul. Oh non ! Déjà, il n'allait pas passé toutes ces heures de vol à côté d'un petit homme chauve, au ventre bedonnant, mais sur la droite d'une magnifique blondinette ; SA blondinette. Ne lâchant plus sa main, il ressentait le besoin de la garder près de lui, au cas où elle se volatiliserait. Si bien qu'une fois l'avion dans les airs, et le voyage entamé, il ne pu s'empêcher de lutter contre le sommeil. La nuit avait été trop courte à force de se tourner et se retourner dans le lit sans parvenir à fermer les yeux. Là, il faisait son possible pour les garder ouvert. Discutant tout d'abord avec Sarah, lui demandant pourquoi elle avait subitement changé d'avis, cherchant à connaître la manière avec laquelle elle s'y était pris pour préparer tout ça en quelques heures alors que lui avait mis un bon moment pour être sûr de ne rien oublier ; il finit par s'appuyer tout contre le hublot, passant son regard d'un nuage à un autre, jusqu'à sombrer dans un profond sommeil. Il ne sentit pas la main de sa belle quitter la sienne, entendit encore moins le cliquetis de son appareil photo, et fut inconsciemment soulagé par ce poids sur son épaule, qui n'était autre que Sarah qui s'endormait à son tour tout contre lui. Une hôtesse ne manqua pas de les remarquer, et s'approcha avec une couverture, qu'elle déposa sur leurs épaules, le recouvrant avec bienveillance. Le voyage fut très long, mais le coeur de Kaeden très léger.

2 AOUT 2010 – ARRIVEE A MAUN

Après l'atterrissage à Gaborone, les deux tourtereaux furent reçu par l'organisme s'occupant de l'orphelinat en question dans lequel Kaeden allait travaillé. Le responsable fut un peu surpris de le voir accompagné et en quelques mots le jeune Meadows s'empressa de lui fournir quelques explications.
« Une bénévole supplémentaire ? Mais c'est parfait ! On réglera ça administrativement parlant plus tard ! » Alors qu'aux USA on leur aurait fait un véritable speech face à ce genre de changement. On les embarquèrent dans un petit avion, qui servait en quelque sorte de navette, pour les emmener jusqu'à Maun. C'était là que tout allait se dérouler.
« Vous êtes très attendus ! -annonça alors le responsable. -Les gosses parlent de votre arrivée depuis un moment déjà. Les derniers bénévoles sont partis il y a environ une semaine. Ils ont hâte ! » Ca va... Ca ne mettait pas la pression ! Pas du tout ! Arf ! Kaeden s'interrogeait beaucoup, se demandant comment tout cela allait se passer. Comment allaient-ils l'accueillir ? Après un moment passé dans ce petit avion, Kaeden se sentant comme privilégié d'être à l'avant de l'appareil, à la place du co-pilote (rêve de gamin ! ^^) ; puis une demi-heure dans un 4x4, ils finirent par arrivée à destination. A peine la voiture s'était-elle stoppé, le moteur encore en marche, qu'une ribambelle d'enfants se précipita tout autour. Wow ! S'en était... Surprenant et à la fois touchant ! Kaeden lança un regard à Sarah, et finit par descendre du véhicule. Des cris de joies furent de mises pour cet accueil des plus chaleureux.
« Du calme les enfants !
- Hey !
- Je vous présente Kaeden...
-lança-t-il dans sa langue natale, décrochant un nouveau cri de joie. Puis il reprit en anglais. Il vient nous aider, et n'est pas venu seul... Il y a aussi... » Il se tourna vers la belle blonde et la laissa se présenter toute seule. Kaeden était bien entouré, tapant dans les mains de tout ce bambins, qui le regardaient avec des yeux remplis d'admiration. C'était indescriptible...
« Je vous laisse leur faire une visite des lieux, puis ils s'installeront tranquillement. -Se tournant vers eux il ajouta : Vous devez être fatigués par le voyage... » Oh que oui ! Et puis, Kaeden ressentait le besoin de se retrouver un peu seul avec sa chérie...

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah 34nrtiu
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Bonjor
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Jkb
    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Re: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitimeVen 6 Aoû - 12:01

    Le voyage avait duré de longues heures, mais tout c’était déroulé à merveille. Sarah n’avait même pas eu peur, ou du moins avait tenté de masquer au mieux ses petites inquiétudes durant tout le trajet. Car la jeune femme n’avait pas pris de très nombreuses fois l’avion, et à chaque fois, elle avait été obligée de prendre quelque médicament contre le stress et l’anxiété avant de décoller. Mais là, non. Peut-être était-ce du à la fatigue qu’elle avait accumulé la nuit dernière : entre sa recherche de billet et la confection de a valise, elle n’avait pu dormir que deux heures, et encore, tant elle était excitée à l’idée de se départ, ce n’avait pas été un sommeil très réparateur. Mais peut-être son calme apparent était plus certainement du à la présence du jeune homme à ses côtés, à cette main réconfortante placée dans la sienne et à sa respiration si sereine lorsqu’il s’était endormi près d’elle. Après de longues heures de trajet, les deux amoureux arrivèrent enfin à destination, et tout de suite, ils furent mis dans le bain de leurs prochaines semaines : accueillis avec effervescence par les enfants de l’orphelinat de Maun, aucuns des sourires présents sur les visages, que ce soit ceux des enfants, des bénévoles ou des organisateur ne semblait vouloir disparaitre.

    D’après le responsable, les enfants avaient attendus Kaeden depuis une semaine, avec plus d’impatience qu’il n’y en aura jamais dans une vie « normale ». Le jeune homme fut salué comme un Roi, et lorsque ce fut au tour de Sarah de se présenter à eux, elle reçu à peu de chose près le même accueil aussi chaleureux. Le bonheur de tous ces petits bouts faisait chaud au cœur, et savoir Kaeden et elles pourraient leur apporter un peu de joie et de soleil pour les prochaines semaines ravie la jolie blondinette au plus haut point. Cela faisait chaud au cœur de déjà, se sentir un peu utile. Tous ces petits yeux emplis d’étincelles, d’espoir, se poser sur eux foutait à Sarah une pression énorme et elle se demanda de suite si elle serait à la hauteur. Mais quand elle sentie une toute petite main venir s’encastrer dans la sienne et qu’elle s’accroupi pour être à la hauteur du petit garçon de trois à qui appartenait cette main si fragile, tous ses doutes s’envolèrent. Elle lui sourit tendrement, lui caressa la joue, puis l’ensemble des enfants les entrainèrent à l’intérieur de l’orphelinat. Une demi-heure plus tard, après avoir visiter dortoirs, nurserie, salle de bains, de jeux, cantine et salles de classes, Sarah et Kaeden se retrouvèrent dans une petite chambre, aménagée pour eux. La jeune femme posa sa valise et son sac à terre, observa les lieux rapidement. Rien de bien luxueux évidemment, mais les murs étaient maculés de dessins d’enfants, tous empli de couleurs bienveillante et de cœurs, exprimant leur amour pour les bénévoles qui étaient venus les voir. Silencieux, le cœur lourd d’avoir vu tout ceci, mais les yeux pétillants de bonheur, la jeune femme se retourna vers Kaeden. Emue, elle ne parvenait à décrocher un mot… de toute façon, aucun mot ne semblait être assez fort pour exprimer tout ce qu’elle ressentait à cet instant. C’était si… Wahou !
    Elle se blottit dans ses bras, soulagée d’être là, avec lui, et de pouvoir vivre cette aventure à ses côtés. Cela allait être tout simplement merveilleux. Elle qui se plaignait de sa petite vie trop bien rangée, inintéréssante à West Eden, là voilà, en quelques heures à peine, à l’autre bout du monde, prête à sacrifier quelques mois de sa vie pour aider ceux pour qui la vie n’avait jamais donné sa chance. Et c’était un sentiment indescriptible.

    « C’est… c’est dingue. Ces pauvres enfants… merci de m’avoir entraînée avec toi ici…. »
    murmura-t-elle tendrement.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Re: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitimeVen 6 Aoû - 21:14

Il n'y avait en effet pas de mot pour décrire le sentiment qui s'était emparé de Kaeden à l'instant précis où il avait posé le pied au sol et que ces gamins s'étaient bousculés dans le seul et unique but de le toucher, de venir taper dans sa main. C'était sans le moindre doute l'accueil le plus chaleureux de toute sa vie ! Et pourtant cette foule d'enfants ne le connaissaient pas. Le responsable de l'orphelinat et donc des bénévoles avait peut-être montré la photo contenu dans le dossier du jeune homme, et transmis quelques informations le concernant, mais au-delà de ça, ils ne savaient rien de lui. Pourtant, c'était avec un large sourire, comme s'il était inscrit sur le front de Kaeden qui serait un grand frère d'adoption parfait, qu'ils lui souhaitaient la bienvenue. Le jeune homme ne savait d'ailleurs plus où donner de la tête. A croire qu'il était un véritable héros ! Très vite on leur fit la visite de l'orphelinat, n'oubliant aucune pièce... Kaeden s'émerveillait face à la simplicité de ces gosses et ce naturel. C'était comme un diamant brute. Ils n'avaient pas grand chose, et s'en contentait. Ils ne s'en plaignait pas, simplement parce qu'ils n'avaient jamais connu mieux. Ca faisait sérieusement réfléchir, et ce genre de scène faisait prendre conscience que rien ne nous était dû, et que la chance n'était pas donnée à tout le monde.

Une fois isolés dans la chambre qui leur était réservée, Kaeden laissa tomber son sac sur le lit. Puis il se tourna vers le mur couvert de dessins en tout genre et esquissa un sourire en coin. D'un simplement mouvement il ouvrit ses bras à Sarah, et cette dernière vint se lover tout contre lui. Il déposa avec tendresse un léger baiser sur ses cheveux blonds et soupira doucement, resserrant son étreinte autour d'elle. Ils y étaient. Enfin... C'était indescriptible. Il réalisait doucement que le pas avait été franchis et que désormais il allait devoir se consacrer à ces petits bouts de chou. Avec elle. Il n'aurait pas pu mieux rêver.
« T'es venue toute seule... Je n'y suis pour rien. C'est à toi qu'il faut dire merci... » Il ponctua sa déclaration par un nouveau sourire, tout en se reculant légèrement afin de voir ses yeux pétillants. Ils allaient avoir du boulot ! Sarah avait déjà un dossier à remplir, alors que pour sa part il devait déballer ses quelques affaires, afin de préparer les deux, trois paquets qu'il comptait offrir aux mômes. Pas grand chose, de quoi les occuper un moment, comme un ballon de foot pour les garçons et un poupon pour les demoiselles. Il était là pour eux, autant commencer tout de suite.
« Je te laisse prendre tes marques, mais... Pas autant de bazar que dans ta chambre, ok ? » -dit-il d'une voix taquine, plaisantant comme le sale garnement qu'il était. Il se détacha d'elle avant de se prendre un coup (sait-on jamais les femmes sont dangereuses) et constata alors que ses autres « bagages » avaient été portées dans la chambre, avec entre autre sa guitare. Bien sûre qu'il était venu avec ! Et puis quoi encore ?! Se séparer de son bijoux pour plusieurs mois ? Jamais ! C'était comme pour Sarah ! (a) Hop ! Le déballage était donc lancé. Il laissa ses fringues dans le sac, et n'en sortit que les cadeaux. Poussant le tout dans un coin de la pièce, il aperçu une table qui allait dans peu de temps accueillir son bordel. Moins il s'étalerait mieux ce serait ! Cependant, trop fatigué, il n'eut pas le courage de déballer le second sac, et se laissa tomber sur le lit. Il fallait faire dodo, récupérer des forces !

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah 34nrtiu
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Bonjor
    Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Jkb
    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Re: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitimeLun 16 Aoû - 10:56

    C’était tout simplement comme dans un rêve. Sarah avait l’impression de planer à dix-milles Qkilomètres au dessus des nuages. Cela semblait si fou, si sortit de l’ordinaire, de son ordinaire à elle, de son boulot, de son fardeau où elle se sentait détestée. Là, tout était différent : à peine étaient-ils arrivés, à peine avaient-ils posé un pied sur la terre fraiche de Mawn que des dizaines d’enfants leur montraient déjà l’amour, ou tout du moins l’admiration qu’ils leur portaient. Et c’était un sentiment encore meilleur que tout ce qu’elle avait pu imaginer. Enfin, on lui apportait un peu de reconnaissance. Elle se sentait déjà utile, même si le boulot n’avait pas réellement commencé.
    Et vivre cette histoire avec Kaeden allait encore plus renforcer les liens qu’ils avaient. Peu de couples avaient la chance de pouvoir vivre une pareille situation, une pareille aventure. Quand le jeune homme lui avait proposé de partir à ses côtés, Sarah avait d’abord eu peur. Partir en Afrique à la conquête d’un bonheur perdu, pour aider des enfants défavorisés, faire cela ensemble, c’était trop. Trop engageant, et puis, c’était fou quoi, ça allait complètement changer sa vie, elle devrait quitter son boulot, son frère et ses amis pour quelques mois, et cela lui avait semblé impossible. Mais c’était encore plus impossible de quitter Kaeden pendant quelques mois. Non. A présent, elle tenait à lui et à leur relation comme à la prunelle de ses yeux. En quelques semaines seulement, des sentiments forts étaient apparus, et désormais, elle ne pouvait se résoudre à l’oublier. Et ça, elle l’avait compris la veille, lorsque Kaeden était parti de chez elle. Là, elle avait comprit qu’elle ne pouvait pas le laisser s’en aller sans elle. Qui sait ce qu’il allait vivre là haut. Peut-être que loin d’elle, il se serait laissé tombé dans les bras d’une jolie Africaine, ou alors d’une autre bénévole. Elle de son côté, elle doutait qu’un autre homme la fasse succomber, après tout, il avait été le seul depuis de nombreux mois à parvenir à obtenir la clef de son cœur…
    Et ils étaient là. Tous les deux. Ensemble. Loin de West Eden. Les yeux de la jeune femme pétillaient de bonheur, elle avait le sentiment que sa décision de partir avec lui avait été le meilleur choix qu’elle avait fait depuis bien longtemps. Sa vie prenait enfin un sens à ses côtés.

    « Peut-être mais sans toi, je ne serai jamais venue ici… »


    Elle arborait un joli sourire, preuve du bonheur qu’elle ressentait en cet instant, bonheur procuré par de simples petites choses, mais qui dans son cœur prenaient une ampleur démesurée. Au loin, ils entendaient des rires et des chants des enfants, qui semblaient continuer de fêter leur arrivée avec enthousiasme. Dans sa main, elle tenait le dossier donné au préalable par le responsable : elle devait le remplir avec tous ses renseignements administratifs qu’elle avait, c’était une simple « « formule de routine » avait dit le responsable. En entendant la petite moquerie de son homme, Sarah s’apprêta à se venger en lui mettant un coup de dossier dans les fesses, mais celui-ci se recula à temps.

    « Dis donc, je te signale que le bazar y est depuis qu’on est ensemble, alors hein… » Souffla-t-elle en lui tirant la langue.

    Un sourire attendrissant aux lèvres, elle l’observa commencer son déballage d’affaire mais celui-ci ne dura guère longtemps et déjà, Kaeden vint s’allongé sur le lit. Pendant quelques secondes, la demoiselle le reluqua sans gêne, passant de son visage d’ange, les yeux fermés, descendant peu à peu le long de son corps, de ses bras musclés, son torse bronzé, malheureusement recouvert par son t-shirt, ses jambes, ses pieds. Elle se mordit doucement la lèvre, puis reprit ses esprits : il fallait qu’elle remplisse ce fichu dossier avant de venir le rejoindre. Elle s’assit au bureau, attrapa un stylo et commença à remplir les cases. Nom, prénom, date de naissance, blablabla… En quelques minutes, le tour était joué, et tendrement, elle vint se lover contre le jeune homme dont la respiration s’était déjà ralentie. Sarah déposa son visage près du bras du jeune homme, posa sa main sur son ventre et ferma les yeux à son tour, avant de s’apercevoir qu’elle n’avait pas éteint la lumière. Dans un soupir, elle se releva et appuya sur l’interrupteur, avant de revenir se lover contre le beau brun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Vide
MessageSujet: Re: Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah   Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

Je suis venu offrir du soleil... Celui du coeur... || Sarah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Got Dynamite :: 
« AROUND THE WORLD »
 :: Afrique
-