.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 when you're dreaming with a broken heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kayla Arkansas Boyd
kay ' on my own
avatar

♣ messages : 1273
♣ date d'inscription : 23/03/2010
Localisation : west eden


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: when you're dreaming with a broken heart   Lun 2 Aoû - 21:37

    Cela vous est déjà arrivé de tellement souffrir qu’en rentrant chez vous dans votre chambre, vous aviez l’impression de ne plus être chez vous, que chaque objet avait forcément un lien avec la chose qui vous a fait souffrir ? Que chaque pan de mur était source a pleurer ? C’était ce que ressentait actuellement Kayla. La situation la voila : Kayla, il a y maintenant environ cinq mois, avait retrouvé Charly Jem Meadows, son meilleur ami d’enfance, ils s’étaient quitté a 9 ans et les voila a 17, se retrouvant…Charly n’était plus le petit garçon naïf a la bouille d’ange d’avant, il s’était transformer en beau jeune homme de presque dix huit ans…Et Kayla, sans vraiment s’en rendre compte avait aussi changer, peut être moins au point de vu du caractère mais son corps avait changer et Charly l’avait bien remarquer…au départ, elle avait été un jeu pour lui, elle, elle était juste blessé de le voir si métamorphoser, petit a petit ses sentiments s’étaient développer et la conclusion était qu’elle était tombée amoureuse de Charly. C’est après tout lui avoir avoué, que leur histoire en tant que couple commença vraiment, allant au devant de toute épreuve, le passé de Charly qui fut battu par son père, la mauvaise aventure impliquant George, qui avait essayé de coucher de force avec Kayla, le fait que cette dernière préférait attendre avant de perdre sa virginité et la relation houleuse entre Charly et Julian –le père de Kayla. Mais pour autant de problème, il y avait eu ces moments de tendresse entre eux, quand ils avaient passé cette soirée a Monroe, qu’il lui avait offert Dodgers, ce chien qu’elle adorait, ce moment passé au piano entre eux, ces discutions au téléphone ou encore a travers leurs fenêtres, le fait que petit a petit, Kayla se laissait aller et le laisser découvrir ces parties d’elle-même. Plus que tout chacun avait changé l’autre, Charly s’était calmé et était devenu quelqu’un de plus consciencieux. Kayla une fille plus libérée et a l’aise. Le fait est que tout s’était effondré, désormais, Kayla et Charly n’étaient plus ensemble…Kayla avait rompu avec le jeune homme, celui-ci lui avait menti, il ne lui avait pas dit que Bailey était enceinte…enceinte de lui…Certes, le fait qu’ils aient coucher ensemble remontait a peu avant que Kayla n’ai avouer a Charly ce qu’elle ressentait pour lui mais cela faisait toujours aussi mal au fond, en faite elle ne savait pas ce que c’était…de la colère parce qu’il lui avait menti ? De la tristesse par rapport à lui ? Peut être même de la jalousie vis-à-vis de Bailey…peut être qu’au fond Kayla aurait aimé être cette fille enceinte dont Charly devait s’occuper…elle chassa très rapidement cette idée qui lui avait effleuré l’esprit, elle ne voulait certainement pas avoir d’enfant avant au moins dix ans. En tout cas, c’était en couple et heureuse qu’elle était rentrée dans la maison de Charly, mais seule et le cœur brisé qu’elle en était sortit. Kayla avait pleurer des heures, elle s’était décider a compenser ce manque que lui prodiguait l’absence de Charly avec le piano, mais ce n’était pas suffisant, l’instrument avait été sa drogue pendant prêt de 12 ans mais en a peine quatre mois ,Charly avait prit cette place, il était devenu ce a quoi elle était accro, ce n’était plus de gammes dont elle avait besoin mais d’une dose de Charly, elle avait besoin de sentir son odeur, sa peau contre la sienne , ses yeux posés sur elle, elle avait besoin de l’entendre et de lui parler. Elle avait envie que Charly revienne parce qu’elle en était toujours folle amoureuse, qu’elle était prête a tout pour lui. Mais, visiblement, ses paroles, ce qu’il lui avait dit, ces « tu compte tellement pour moi », ces « j’ai besoin de toi » et « je te choisis toi » ne comptaient pas, elle ne savait pas vraiment pourquoi il lui avait dit tout ça sans le ressentir car elle n’assouvissait pas ses désirs masculin et que leur relation s’arrêtait à des caresses et des baisers…Elle avait comprit qu’elle ne représentait rien ou du moins plus rien quand elle avait vu Charly se rapprocher de Némésis…Kayla détestait cette fille, elle était son contraire certes mais ce n’était pas tellement ça qui énervait la brune, c’était cet attache qu’avait Némésis a Charly, comme si il lui appartenait parce qu’elle l’avait connu de Monroe…dans un sens, Charly et Kayla se connaissaient depuis bien plus longtemps que Némésis et Charly mais pas a en croire la jeune mannequin qui a peine la rupture de Charly et Kayla officialiser, c’était jeté sur Charly et elle l’avait comprit, Charly était loin d’être contre… Kayla s’était sentit stupide de voir que la rupture il l’avait très bien digéré, comme si il n’attendait que ça, alors qu’elle, elle n’arrivait plus a jouer un morceau de piano sans le rendre mélancolique et déprimant, a l’image de son état bien sur ce soit elle qui ai mit fin a leur histoire. Elle avait été en colère de voir ça, de voir que les deux se rapprochaient et allaient très certainement concrétiser cette relation que beaucoup devaient attendre a Monroe, Kayla savait que pour beaucoup des anciens amis de Charly, elle avait été celle qui l’avait changer, une fille pas vraiment banale vu qu’elle était a mille lieux des autres fille que fréquentait normalement Charly mais qu’ils voyaient d’un œil méfiant, voyant qu’elle transformait leur ami…même si aux yeux de Kayla, c’était plutôt eux qui avaient métamorphoser son ami d’enfance, n’arrangeant en rien le mal que Charly vivait chez lui et empirant les choses… Kayla quand elle avait entendu les dernières rumeurs au lycée, comme quoi « le fils Meadows ferrait bien du sport de chambre avec Nemesis », ça avait été le coup de grâce, tout le monde était au courant, tout le monde voyait que Kayla était seule, qu’elle ne trainait même plus vraiment avec George et James qui pourtant tentait de la reprendre de leur coté, de reformer ce « trio » d’ado faussement parfait, la rendant elle aussi faussement parfaite. Mais elle ne voulait pas…en rentrant chez elle, Kayla s’était enfermé dans sa chambre et avait continuer a pleurer, détestant le lycée, détestant Nemesis, détestant Charly et plus que tout, se détestant elle-même…Pourquoi ça lui faisait tant de mal, pourquoi cela la brulait de l’intérieur, pourquoi la seule chose qu’elle voulait c’était quitté West Eden, quitter cette chambre ou tout avait un rapport avec Charly, cet ordinateur avec lequel elle communiquait via facebook avec Charly, échangeant des discutions tendre ou drôle, ce lit sur lequel ils avaient failli rompre une première fois mais ou finalement leur amour pour l’autre s’était montré plus fort, ce même lit ou ils avaient dormi ensemble, le soir de leur premier baiser…et surtout cette fenêtre, celle qui leur permettait de communiquer et qu’elle n’avait qu’a peine ouverte depuis leur rupture, elle s’assurait juste que ce soit quand Charly n’était pas la, elle avait encore en tête les heures auxquels il allait jouer au baseball et ou elle aérait un peu sa chambre même si la simple vu de la chambre voisine lui faisait du mal…Kayla ce jour la, allongé sur son lit n’aurait jamais pensé recevoir ce coup de téléphone, lorsqu’il sonna, Kayla mit du temps a répondre, elle finit par saisir le combiné, priant pour que ce soit quelqu’un qui ce soit trompé de numéro et que ce ne soit personne du lycée…Finalement c’était quelqu’un d’autre…Quand elle dit d’une voix un peu endormit ce « allo » et qu’on lui répondit du même mot, Kayla se redressa sur son lit, elle n’aurait jamais pensé recevoir un coup de fil de Grant…
    KAYLA « Grant ? euh..bah…whoua c’est bizarre de t’entendre…comment va tu ? »
    GRANT « plutôt bien…même si j’ai entendu dire que ma petite Kayla n’allait pas bien »
    KAYLA « d’où tu sais ça ? »
    GRANT « on m’a dit que tu était déprimante sur facebook…et visiblement ceux qui me l’ont dit n’avaient pas tord… »


    Kayla se souvenait très bien de sa première rencontre avec Grant, ils étaient enfant et Kayla avait tout de suite craquer pour lui, il jouait Gavroche dans l’interprétation musicale des Miserables a Broadway et depuis il n’avait pas arrêter Broadway, jouant dans diverse pièce même si il était désormais surtout Marius dans la pièce qui enfant l’avait fait découvrir, lors de son dernier voyage a New York, Grant avait aussi été celui qui avait fait comprendre a Kayla qu’elle était amoureuse de Charly, un peu aux dépend du jeune homme qui avait tenter de l’embrasser. Grant commença alors a lui dire qu’il n’aimait pas la savoir mal ce qui réchauffa le cœur de Kayla, celle-ci se leva et commença a faire les cent pas dans sa chambre alors qu’il lui parlait et qu’elle répondait…étrangement, il réussit a lui redonner plusieurs fois le sourire, la faisant rire et lever les yeux au ciel amusé, leur conversation passa de la vie New Yorkaise au lycée, a un débat sur Broadway pour finir sur le meilleur restaurent de la Grosse Pomme. La dernière fois que Kayla avait sourit de cette façon, c’était le jour ou elle avait dit a Charly qu’elle ne désirait plus aller a Harvard et voulait rester en sa compagnie…Certes avec toute cette tristesse qu’elle ressentait, ce simple fait de parler avec Grant la remettait de bonne humeur… Elle ne vit pas le temps passer et les minutes se transformèrent en heures…ce n’est que quand elle se rendit compte que la nuit était tombé qu’elle le signala a Grant
    GRANT « tu vois ! tu me fait parler des heures !
    KAYLA « rectification : tu ne sais pas t’arreter.
    GRANT « même pas vrai ! tu sais je ne parle jamais aussi longtemps au téléphone…j’appelle même jamais les gens »
    KAYLA « ça je m’en était rendue compte… »
    GRANT « oui…et j’aimerai que ça change…je voudrai…je voudrai vraiment que ce genre de chose change… »
    KAYLA « comment ça ? »
    GRANT « pourquoi…pourquoi tu ne viendrai pas a New York ? tu pourrai…tu pourrai venir chez moi…ou a l’hotel de Broadway, il y a de la place a cette periode de l’année…tu …tu pourrai essayer d’integrer la NYU…si tu a réussi les test de Harvard , tu pourra rentrer ici et…on pourra se voir un peu plus… »
    KAYLA « je…je sais pas Grant…il faut que j’en parle a mon père… »
    GRANT « tiens moi au courant alors…bon je vais pas te retenir plus longtemps… »


    Après s’être dit au revoir, Kayla raccrocha et resta quelques secondes interdite, peut être que c’était ça la solution, partir a New York, même si tout semblant un peu extrême…mais au fond, a la prochaine rentrée, elle serra étudiante, elle voulait travailler a New York plus tard, alors pourquoi ne pas y aller tout de suite ? Son père serrait peut être d’accord, elle allait après tout bientôt fêter ses dix huit ans… mais quelque chose la retenait et elle savait ce que c’était, elle leva les yeux et se rendit alors compte qu’elle avait laisser ses rideaux ouvert, elle remarqua de plus la lumière allumé dans la chambre d’en face ce qui signifiait que quelqu’un était rentré et était peut être même encore dans la chambre…Kayla se leva et tira ses rideaux puis soupira…Peut être que seul New York pouvait la faire oublier ce qu’elle venait de vivre …au moins, en ouvrant ses rideaux le matin, elle n’aurait plus cette vision qui la torturait et elle n’aurait plus a voir ce qui lui causait tant de peine, que ce soit dans rue, ou encore dans les couloirs du lycée. Le lendemain, Kayla parla de l’idée de Grant a son père ,celui-ci après longue hésitation accepta, Kayla prépara alors ses affaires pour New York, elle aurait longtemps cru que l’adieu le plus difficile allait être a son père mais aussi a Dodgers, ce chien dont son père s’occupait tout le temps désormais…Mais a vrai dire, c’est quand ses deux valises furent faite et qu’elle s’asseya a son bureau, une feuille en face d’elle et un stylo a la main que ce fut le plus compliqué. Elle n’était pas obligé d’écrire cette lettre d’adieu a Charly, pourtant elle se disait qu’elle devait le faire, il fallait qu’il sache ce qu’elle avait sur le cœur et ce qui la poussait tant à partir : lui. Elle se laissa aller au fil de la plume, espérant juste qu’il ne remarque pas qu’elle avait signé d’une larme au milieu de la feuille. Elle plia la feuille et entendit le taxi klaxonner en bas, dans son empressement, elle laissa ses rideaux ouvert et sortit, elle laissa le conducteur mettre ses affaires dans le coffre et courra mettre rapidement sa lettre dans la boite aux lettres voisine. Sur ce, elle rentra dans le taxi en direction de l’aéroport après avoir dit un dernier au revoir a son père…Elle vit alors le paysage défilé et se sentit petit a petit s’éloigner de West Eden pour épouser un tout autre mode de vie qu’elle ne connaissait pas encore…mais qui n’était pas forcément le meilleur pour elle…

    Kayla arriva en quelques heures a New York et fut accueilli par Grant qu’elle prit dans les bras, heureuse d’être enfin avec lui et loin de celui qui lui faisait tant de mal. Ils échangèrent quelques mots et il raccompagne Kayla a son hôtel, elle avait choisis d’être tout de suite a l’hôtel et être indépendante plutôt qu’avec Grant, elle l’adorait mais elle se voyait mal partager d’entrée un appartement avec lui…Les premiers jours, elle les passa en compagnie du jeune homme avec qui elle passait des moments très agréable, il lui faisait revisiter la ville, l’emmenant dans tout les endroits qu’il n’avait pas pu lui montrer la première fois…Puis il la présenta a sa bande de copain, tous plus ou moins artiste de Broadway, Hariet était chanteuse de cœurs, Devon dansait dans de nombreuse pièce, Byron et Will étaient acteur de troisième plan et Tara la plus fofolle de tous alliait danse et chant dans des pièces un peu moins connu…de tous, seul Grant avait déjà eu un grand rôle et avait effectué des tournée, elle sentait d’ailleurs parfois un peu de jalousie dans les paroles et les regard de ces prétendus amis…mais ceux-ci acceptèrent la jeune femme a bras ouvert, le premier soir Hariet lui tripotait déjà les cheveux en prétendant vouloir la décolorer en blonde et en couper une bonne partie, Kayla avait rit avant de se rendre compte qu’elle était serieuse et c’était ça le truc, elle ne savait jamais quand ils plaisantaient ou non…les propositions de Will et Devon étaient parfois un peu lourde et elle doutait que l’un d’eux plaisante, Byron qui lui se disait « testeur de la gente masculine » la mettait mal a l’aise en prétendant vouloir aller a la chasse a l’homme avec elle tendis que Tara s’était improvisé meilleure amie de Kayla… C’était aussi avec eux qu’elle avait but pour la première fois…Grant avait de nombreuses représentations, vu qu’il jonglait entre deux pièces… il confiait donc Kayla a la bande…les matins, Kayla composait, elle écrivait de nombreuse chanson et beaucoup parlaient de la même chose, lui, celui qui désormais devait être bien heureux de ne plus voir son visage dans les couloirs du lycée quand il y mettait les pieds, ou tout simplement dans la rue qu’elle habitait a West Eden. Une en particulier, qu’elle avait composer, elle la jouait souvent… « Stay » , un jour Grant en venant lui rendre visite l’avait entendu jouer dans sa chambre d’hôtel ou elle avait fait installé un petit piano. Il s’était empressé de faire écouter a la « bande » la jeune femme et ceux-ci commençait a la voir au hit parade…si un jour cela arrivait, elle ne voulait pas que ce soit avec cette chanson qui montrait a quel point elle était encore faible par rapport a Charly…D’ailleurs, tous l’avait remarqué, qu’un garçon avait fait du mal a Kayla et qu’elle en souffrait encore, ils décidèrent alors de caser Kayla avec Grant…finalement cela se fit seul, Grant passait tout son temps libre avec Kayla et finalement, ils s’étaient embrassé…même si elle n’avait pas apprécier comme lui ce baiser vu qu’elle ne faisait que comparer ce baiser a celui d’un autre qui pour elle embrassait mieux…Grant n’avait pas cet odeur particulière, ses lèvres n’étaient pas aussi active que celles de Charly qui prolongeait ses baisers d’une manière qu’elle aimait tout particulièrement, Grant ne mettait jamais sa main sur le visage de Kayla mais sur son épaule ce qu’elle trouvait étrange, il n’y avait pas ce bruit et cette sensation spéciale quand leurs lèvres se décollaient…Mais Kayla se disait qu’elle s’y ferrait a la longue et que c’était juste parcequ’un autre l’avait fait fondre et tomber amoureuse avant qu’elle n’arrivait pas encore a en profiter. Kayla par la suite passait du temps avec la bande d’amis , peut être plus qu’avec Grant…Même si elle restait encore amère avec eux après ce qu’il lui avait fait, quelques jours après qu’elle se soit mit avec Grant, celui-ci avait sa représentation des Misérables et elle avait passé la soirée dans un bar, le pari était simple, celui qui vidait dix verre de vodka le plus rapidement pouvait faire faire a l’autre ce qu’il voulait, Kayla ne voulait pas y jouer mais la pression de cinq personne est difficile, elle ne se souvenait de rien après avoir vider le sixième verre, juste des moment flou…pourtant c’est avec une drôle de sensation qu’elle se leva , une sorte de douleur sous la poitrine, elle se regarda dans le miroir et remarqua que sur la cage thoracique sous le coté droit gauche de sa poitrine, sur sa peau rougi, était écrit le mot « Stay », c’était furieuse qu’elle s’était jeté sur Byron des qu’elle l’avait croisé, il lui avait tout expliqué, elle s’était effondré et une fois levé complètement saoul, Tara l’avait emmener chez un ami a elle qui visiblement faisait ce genre de chose, Kayla tout du long parlait de son « ancien amour de sa vie : Charly » et avait décider de se faire tatouer le nom de la dernière chanson qu’elle lui avait écrite, prêt de son poumon « l’autre endroit ou ça lui faisait mal », Kayla n’arrivait pas a croire qu’ils l’avaient laisser faire mais aussi que même saoul, elle pensait a Charly… Finalement et parce qu’elle était bien obligé, elle s’était résolu à avoir cette inscription sur le corps qu’elle ne voyait même pas elle-même et qui n’était pas énorme, ne se voyant que si on le cherchait. Elle décida qu’elle allait prendre ses distances avec la bande de Grant même si finalement, elle continuait de boire avec eux, faisant juste attention a leurs jeux débiles, elle était amicale avec eux, riait de leurs blagues qui n’étaient pas amusante pour elles, mais au fond elle ne les supportaient pas, c’était des « artistes » qui profitait de ce statut pour justifier leurs bêtises tout en se donnant des airs supérieur car New Yorkais, ils étaient stupide et pas très intéressant, de plus elle en voulait encore a Tara… parfois, Kayla se surprenait a repenser a West Eden, a ce moment ou elle était heureuse car amoureuse et avec l’homme qu’elle aimait, même si son petit ami ne s’entendait pas avec son père et son meilleur ami –bon qui était le frère du jeune homme en question- il faisait des efforts pour elle, celui qui la faisait tant rire, celui qu’elle aimait tant serrer dans ses bras et qui donnait les baisers les plus merveilleux du monde…Mais petit a petit, Kayla se séparait de « la bande », restant plus avec Grant allant jusqu'à assister a de plus en plus de ses représentations pour ne pas être avec les autres et cela eu le mérite de la rapprocher de son petit ami qui avait du finir par comprendre qu’elle ne se sentait pas a sa place avec ces personnes la, ils l’avaient fait boire, a cause d’eux, elle porterait en permanence le souvenir de Charly sur sa peau, a cause d’eux elle n’arrivait pas a reconnaitre cette ville qu’est New York, une ville qu’elle avait tant aimer a une époque, seul Grant l’aidait a vraiment oublier et arrivait a contrôler sa tristesse et recollait très lentement les morceaux du cœur de Kayla même si au fond, elle savait qu’il y allait avoir une cicatrice indélébile.

_________________

    Right down the line it's been you and me
    And loving a music man
    Ain't always what it's supposed to be
    Boy, You stand by me
    I'm forever yours
    Faithfully
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://gotdynamite.forumactif.org
 

when you're dreaming with a broken heart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Got Dynamite :: 
« AROUND THE WORLD »
 :: Amerique du Nord
-