.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I'm sorry. I have not kept my promises ▬ Bailey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ messages : 1093
♣ date d'inscription : 11/04/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: I'm sorry. I have not kept my promises ▬ Bailey   Sam 24 Juil - 1:38

    C'est dans un soupire et un peu à contre cœur, il faut le dire, que Charly posa un pied un terre, sortant de son lit dans lequel il s'était confortablement installé quelques heures plus tôt dans le simple but de se reposer durant toute cette après midi ! Il ne faisait pas très beau dehors, du moins pas assez beau pour aller se promener. Kaeden n'était pas là et Prudence devait sans doute être occuper à faire quelque chose pour son restaurant. Elle était à l'étage du dessous et pourtant Charly ne l'avait pas vraiment vu aujourd'hui. Le matin, il avait profitait des premiers rayons du soleil pour aller courir un peu, puis il avait rejoint quelques un de ses amis pour une partie de basket avant que le ciel ne se remplisse de nuage gris et menaçant. Le jeune homme était donc rentré chez lui, avait déguster un déjeuner en compagnie des deux autres habitants de cette maison.. mais comme d'habitude, ce moment avait été plutôt silencieux Charly ne trouvant rien à dire à ces deux personnes dont il était pourtant censé être proche et eux, parlant surtout de ce qui les occupaient beaucoup, c'est à dire le restaurant de Prudence. Charly n'était pas vraiment à sa place, il se sentait mal à l'aise. Il aurait adorer rire et parler des heures et des heure avec Kaeden et leur mère.. mais pour le moment, il n'y arrivait pas. Il avait cette espèce de blocage qui faisait que le jeune homme se braquait à la moindre réflexions.
    Une fois de plus, le brun était donc très vite remonter dans sa chambre. Il avait passer un moment sur l'ordinateur espérant pouvoir parler à Kayla, mais celle ci avait apparemment d'autre occupation..Dans un sens, il pouvait le comprendre. Elle était partie à Harvard pour une semaine ! C'était sans doute un endroit immense et chaque jour elle devait découvrir de nouvelle chose plus ou moins intéressante qu'elle devait garder en tête pour le moment où elle ferait vraiment son entrer dans cette prestigieuse université qu'elle avait rêver d'intégrer. Et puis il y avait aussi Boston, cette grande ville qui n'était pas très loin et qu'elle allait sans doute vouloir visiter très rapidement tout comme les alentours de l'université. Après tout, elle allait peut être - voir même surement y passer les prochaines années de sa vie - alors il fallait qu'elle s'y habitue au plus vite, tout comme il fallait qu'elle se fasse au changements que tout cela allait entrainer.. Il avait beau lui dire qu'il était content pour elle, Charly ne pouvait nier qu'il était triste. Bien sûr le fait qu'elle soit accepter était vraiment géniale ! Elle le méritait après tout. Elle était brillante, travaillait dur tous le temps, alors elle méritait ce qu'il y a de meilleur en matière d'étude, ça c'était chose sûre ! Cependant il y avait cet éloignement qui commençait vraiment à agacer le jeune homme. Ça ne faisait que quelques jours qu'ils ne s'étaient pas vu et pourtant il en avait déjà assez de ne pas pouvoir être face à elle, de ne pas pouvoir la toucher, l'embrasser ou la prendre contre lui. De plus ils avaient vécut des choses assez difficiles dernièrement ; leur couple avait survécu et heureusement d'ailleurs ! Mais est ce que cet éloignement, même si pour le moment il ne durerai qu'une petite semaine, n'allait pas être de trop pour eux.. Charly avait toujours soutenu Kayla en lui disant qu'elle irait faire ses études dans les plus grandes écoles sans aucun problème et qu'il en serait très content et très fier... mais dans ces moments là il n'avait bien sûr pas penser au manque qu'il allait ressentir le soir lorsqu'il ne sortait pas, ou bien à chaque fois qu'il posait son regard sur sa fenêtre et qu'il voyait les rideau d'en face fermé. Pourtant lui aussi devait sy faire car Kayla partirait très bientôt pour Harvard et à partir de ce moment là, ce qu'il était entrain de vivre durerait durant plusieurs mois. Il ne savait pas si il le supporterait et pour le moment il préférait éviter d'y penser, même si il trouvait que ces journée étaient bien vide depuis que Kayla n'était plus là. D'ailleurs il avait très envie de lui parler, et l'envie de l'appeler le titillait un peu, mais il n'osait pas de peur de la déranger en pleine réunion ou quelques chose comme ça. De toute façon elle, finirait bien par l'appeler avant que la journée se termine et puis il n'était que seize heures, il avait encore le temps.. Oui ils avaient encore plusieurs heures pour se parler longuement au téléphone comme ils aimaient le faire mais pourtant, lorsque son téléphone sonna pour le prévenir qu'il avait reçu un message, Charly ne pu s'empêcher d'afficher un large sourire sur son visage ! Surtout lorsqu'il vit qu'il s'agissait d'un message de Kayla. Il l'ouvrit très rapidement. Ses yeux parcoururent les mots et son sourire s'estompa alors doucement. Il pensait qu'elle allait lui raconter une anecdote sur sa journée ou lui dire qu'il lui manquait.. mais en fait dans ce message elle lui parlait de Bailey.. D'ailleurs il avait du mal à comprendre ceci. D'après ce qu'il savait elles ne s'entendaient pas très bien, entre autre à cause de la soirée que Charly avait passé avec la blonde. Alors oui, que Kayla s'inquiète pour elle l'étonnait beaucoup surtout qu'elle n'était pas très précise ! Ce n'est pas qu'il n'avait pas envie de voir Bailey, au contraire il fallait qu'il aille la voir bientôt pour voir comment elle allait elle, ainsi que le bébé qui commençait à prendre de plus en plus de place dans le ventre de son amie, ventre qui grossissait et s'arondissait un peu plus chaque semaines ! Il devait y aller, surtout que si sa petite amie était "inquiète" ce n'était sûrement pas pour rien, cependant l'idée de se levé maintenant ne lui plaisait guère et puis il devait avouer qu'il était un peu déçu par ce message qu'il venait de recevoir ; c'était d'ailleurs de là que provenait ce long soupire qu'il laissa s'échapper lorsqu'il se redressa.
    Quelques minutes plus tard, Charly était dans le hall d'entré, entrain d'enfiler sa veste tout en attrapant au passage les clé de sa voiture. Il prétexta à Prudence qu'il allait faire une course et voir un ami puis il sortit de la maison familiale pour rejoindre son véhicule garer juste devant. Il entra dans celui ci, puis une fois attacher et le moteur déclenché, il se mit à rouler jusqu'à la demeure de Bailey qu'il atteignit en une dizaine de minute seulement. Une fois arrivé, il sortit de la voiture et d'un pas pressé il se rendit jusqu'à la porte de la maison qu'il connaissait assez bien pour y être déjà venu quelques fois ces derniers jours. Il frappa une fois, deux fois puis trois fois. Il savait que les parents de la blonde n'étaient pas là puisqu'ils étaient partit en voyage avec leur autre fille, la petite soeur de Bailey. Au début il se dit que peut être la jeune femme était en haut et qu'il lui fallait un peu de temps pour descendre, cependant, l'inquiétude commença lui aussi à le gagner lorsque qu'il du frapper et sonner une sixième fois et que personne ne vint lui ouvrir. Charly posa alors sa main sur la poignet et par chance la porte n'était pas fermé à clé ! Il ouvrit donc cette dernière et passa sa tête à l'intérieur de la demeure.

    « Bailey ?! » - il n'eut aucune réponse et cria donc un peu plus fort - « Bailey t'es la ? » - il entra alors entièrement dans la maison et son regard se balada alors dans le hall d'entrée puis dans le salon qu'il voyait un peu. Ensuite il entendit comme un plainte, quelque chose de très léger.. Un souffle peut être. Il tourna immédiatement la tête vers l'endroit d'où provenait ce bruit, il s'agissait de l'escalier et ce qu'il vit à ce moment là le terrifia. Bailey était allongé par terre, en bas des escaliers. De loin elle paraissait inconsciente. Il accourut vers elle et s'agenouilla aux côtés de la jeune femme dont il attrapa doucement la tête entre ses mains, enlevant les quelques mèches qui s'étaient mise devant ses yeux. « Bailey... réponds moi ». Elle avait l'air complètement sonné, presque inconsciente et il ne savait pas quoi faire. Peut être qu'elle s'était juste cogné la tête. Il vérifia d'ailleurs mais elle ne saignait pas. Il essaya de nouveau de la réveiller en lui secouant doucement le visage puis l'une de ses mains toucha quelque chose d'humide sur le sol juste derrière lui. Il tourna subitement la tête et c'est à ce moment qu'il vit du sang sur le sol mais aussi sur Bailey. C'est pas vrai.. Charly savait ce que cela signifiait et très vite il se releva, attrapant la blonde dans ses bras. Il se dépêcha de sortir de la maison puis de rejoindre sa voiture dans laquelle il déposa doucement Bailey. Il l'allongeait sur les sièges arrières puis après avoir refermer la porte il reprit sa place de conducteur et fonça à toute vitesse à l'hôpital de West Eden qui heureusement ne se trouvait pas à l'autre bout de la ville. Sans doute il grilla plusieurs feux, d'ailleurs il entendit quelques coups de klaxons, mais en fait il s'en fichait car lui tout ce qui le préoccupait c'était Bailey, son état et puis le bébé qui avait apparemment souffert de cette chute qu'elle avait fait.
    Lorsqu'il arriva devant l'hôpital, il reprit Bailey dans ses bras puis se rendit à l'intérieur du bâtiment. Très vite un médecin vint récupérer la jeune femme la posant sur un lit pour ensuite l'emmener dans une salle pour s'occuper d'elle. Charly eu juste le temps de lui murmurer à l'oreille : « Ça va aller.. »
    Il déposa aussi un baiser sur son front puis la regarda s'éloigner et répondit à quelques questions que lui posait une infirmière bien qu'il se fichait bien de ce qu'elle lui demandait, son esprit était bien trop préoccupé pour qu'il lui dise précisément qui était cette jeune femme, qui il était lui même ou bien pour qu'il lui raconte ce qui s'était passé.. de toute façon il n'en savait rien ! Il supposait qu'elle était tomber dans les escaliers mais il ne savait pas quand c'était arrivé et comment ! Elle l'agaçait au plus au point avec cette question mais apparemment elle finit par le comprendre puisqu'elle le laissa tranquille et lui proposa d'aller s'asseoir en attendant des nouvelles de la jeune femme. C'est ce qu'il fit, en soupirant et en passant sa main sur son visage. Il se rendit alors compte qu'il avait du sang sur les mains mais aussi un peu sur ses vêtements. En fait il s'en fichait un peu mais il fallait qu'il s'occupe car il sentait qu'il allait devoir patienter un long moment avant qu'on vienne le voir ; ainsi il se rendit dans des toilettes et passa ses mais sous l'eau pour les nettoyer avant de se mettre aussi un peu d'eau sur le visage. Récemment déjà il avait fait ce geste, lorsqu'il était à l'hôpital de Monroe et qu'il attendait des nouvelles de Kayla. Cette nuit avait été horrible dans tous les sens du termes et il n'avait pas envie de revivre un moment aussi dur.. il ne savait pas si il le supporterait surtout que Kayla, la seule capable de le calmer quand il n'allait pas bien n'était pas là mais à des kilomètre de lui...beaucoup trop loin ! Il souffla en passant une fois de plus la main sur son visage puis regagna le couloir pour retrouver son siège sur lequel il s'installa. Ses jambes n'arrêta pas de bouger. Ses mains se serraient encore et encore et lui soupirait sans cesse trouvant le temps beaucoup trop long. Charly se demandait ce qu'on allait lui annoncer. Il avait peur pour Bailey comme pour le bébé et dans sa tête il pensait déjà au pires scénarios. Et si elle ne s'en sortait pas ? Ce n'était qu'une chute mais peut être qu'elle avait perdu trop de sang ou qu'elle n'était plus touché que Charly le pensait.. Heureusement un médecin finit par s'approcher de lui qui se leva immédiatement

    MEDECIN : C'est vous qui avez accompagné Bailey ?
    CHARLY : Oui.. comment elle va ?
    MEDECIN : Elle va bien.. mais vous saviez qu'elle était enceinte ?
    CHARLY : Oui.. c'est moi le père..
    MEDECIN : Je suis désolé de voir dire ça... mais elle a perdu le bébé..

    Charly baissa la tête et prit sa tête dans ses mains, soufflant une nouvelle fois. Il n'en revenait pas et avait du mal à croire ce qu'il venait d'apprendre.. comment est ce que cela avait pu arriver ?! Bailey tenait tellement à cet enfant.. même si ils avaient prévu de le faire adopter dès qu'elle aurait accoucher.. c'était une chose horrible dont la blonde n'était toujours pas au courant d'après le médecin. En effet, ce dernier qui avait essayer de consoler un peu Charly lui avait également dit qu'il n'avait pas encore informer Bailey. Charly après quelques minutes de réflexions décida de lui dire lui même et c'est donc le coeur gros et d'un pas lent, les yeux rivés sur le sol que le garçon se dirigea vers la chambre qu'on lui avait indiqué comme étant celle de Bailey. Lorsqu'il arriva devant la porte, il soupira et agrippa la poignet. Il ferma u moment les yeux, essayant de canaliser toutes choses qui se bousculaient en lui et dans sa tête puis finalement il ouvrit enfin cette porte et posa tout de suite son regard sur Bailey qui était allongé mais semblait réveillé. Il s'approcha doucement d'elle et essaya de lui adresser un sourire histoire de la rassurer un peu. Charly se pencha ensuite légèrement pour aller déposer un nouveau baiser sur son front puis prit place sur le bord du lit attrapant au passage la main de la blonde. Il resta silencieux, regardant Bailey puis le reste de la pièce. Il ne savait pas comment lui dire, il avait peur de la faire souffrir et il redoutait ce moment.. Mais pourtant il fallait qu'elle le sache.

    « Tu..tu as perdu le bébé - il reposa son regard remplit de tristesse sur elle - Je suis désolé Bailey.. »

    Charly serra un peu plus la main de la jeune femme dans la sienne. Il ne savait pas comment elle allait réagir et il redoutait un peu ce qu'elle allait faire ou dire, cependant et même si elle disait des choses qui peut être aller le blesser ou le toucher, il se devait de rester près d'elle dans ce moment difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 81
♣ date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : West Eden


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: I'm sorry. I have not kept my promises ▬ Bailey   Mar 27 Juil - 23:26

    Une bonne journée s’annonçait dans le foyer familliale des Middleton. Déjà au petites heures du matin, les parents de la petite famille étaient en train de faire quelques valises. Tous chantonnait une petite mélodie joyeuse, un très bon départ s’annonçait. Des vacances leurs feraient un grand bien. C’est donc dans un petit moment d’entrain que l’homme de la famille alla faire les courses pendant que la mère, allait réveillée ces deux petites filles qu’elle aimait tant. Jamais celles-ci n’avaient manqué de quoi que cela pouvait être, et elles en étaient toutes deux contente. Malgré la maladie de la cadette, les deux filles savaient être remarquables, pour leur politesse autant que leur sagesse. Personne ne pouvait critiquer cette petite famille qui vivait depuis quelques temps à West Eden. Bien sûr, ce n’était pas la famille la plus riche de ce quartier, mais bien évidement, ils formaient une famille solide et indestructible malgré la maladie de la petite Pandora. Ils se montraient tous très fort, et malgré les quelques excès de peine et de colère de la pars des parents, aucun gens du quartier n’auraient put dire qu’ils n’étaient pas fort. Les parents voulaient le bien de leur fille, et c’était bien rare qu’ils oublaient l’aînée de la famille, Bailey. Cette jeune femme qui était si belle, si polie, que tous les gens savaient qui était cette si intelligente femme. Étudiant toujours très fort, il n’était pas surprenant de voir cette française à la bibliothèque la plus proche de sa demeure, ou bien encore allant au cours. Jamais de sa pauvre vie elle n’avait loupé un seul cours, un enfant modèle qui ne semblait pas avoir des problèmes d’adolescence. Et même si elle en avait, la blonde devait les cachés au plus profond d’elle même, puisque personne ne voyait de peine, de colère ou tout autre chose chez la plus vielle des filles des Middleton. Leur famille était très connu, tout simplement parce qu’ils sont des français, et que malgré leur épreuves difficiles, ils trouvent le temps de rester normaux. Bref, Madame Middleton, s’aventura dans la chambre de la cadette, sans difficulté, la réveillant prenant ces valises pour les mettres prêt de la porte. Un déménagement ? Bien sûr que non. Un séjour à l’hôpital ? Apparement non. Ce n’était qu’un voyage pour que la petite maladive prenne le temps de s’amuser et d’oublier un peu cette maladie et le fait qu’elle devait se battre. Même si depuis un certain temps, elle répondait très bien au traitement, et que son état allait plutôt bien, les parents avaient trouvé qu’un voyage allait remettre le fruit de l’enfance dans la tête de leur filles, mais aussi leur permettre d’oublier pendant quelques temps leur maison avec toutes ces semaines, ces mois de souffrances, de mauvaise nouvelles et de recceuil de mal pour la jeune Pandora. Ils devaient tous laisser leur problèmes de côtés quelques temps, à commencer par ces parents, par la petite Pandora, mais aussi par l’aîné, Bailey. D’ailleurs quand se fut à son tour de se réveillé, sa mère la regarda quelques instant avant, la blonde bougea un peu inconfortablement dans son lit, et sa mère lui prit la main en souriant caressant d’une main la joue de sa fille. Se geste signifiait que quoi qu’il arrive elle serait là pour elle. La jeune blonde éveilla tranquillement les yeux regardant les premiers rayons du soleils qui reflétait dans sa chambre. Se frottant les yeux afin de mieux voir, elle regarda sa mère qui tenait sa main et se redressa lentement encore endormie et mal surtout. Celle qu’elle appellait maman, vint déposé un baiser sur son front l’invitant ensuite à faire ces valises pour se formidable voyage, seulement la blonde, d’un geste de la tête fit une négation, non elle ne voulait pas y aller. Bien sûr Madame Middleton savait très bien pourquoi sa fille ne voulait pas y aller. La blonde avait un bébé dans le ventre et ce devait de se reposer ainsi que de ne pas trop faire de geste brusque, donc elle avait décidé de rester à la maison. Disant un dernier aurevoir à sa famille pour ensuite les laissés partir.
    Après se départ, la jeune femme se dirigea vers la cuisine pour se prendre quelques chose à manger en riant un peu constatant que son ventre grognait plus fort qu’à la normal, apparement ce petit être qui se tramait dans son ventre avait lui aussi très faim. Elle mangea rapidement un petit déjeuner puis se redirigea vers sa chambre pour se changer et mettre une robe, seul vêtement qui lui faisait encore vu ce grossisement si soudain de son ventre. Bref après avoir enfilé cette robe la jeune femme alla dans la salle pricnipale de la maison soit le salon. Elle zappa à la télé, toujours inquiéte. Ces inquiétudes étaient reporté à Kayla, son amie. Pour la blonde c’était aussi pire qu’une trahison, avoir coucher avec Charly en était une, mais cacher qu’elle avait un bébé de lui était encore pire. Comment pouvait-elle garder cela pour elle ? Elle ne savait pas comment elle-même pouvait le cacher, elle savait seulement que Charly lui avait demandé très gentillement et elle avait tout simplement accetpé. Seulement ce n’était pas ces envies du moment, et si elle lui racontait tout ? Elle méritait de le savoir, de savoir que Bailey était enceinte du garçon qu’elle appellait ‘‘ mon petit ami’’ La jeune femme décida de prendre le combiner du téléphone et de composer le numéro de la brune, attendant impatiente. Puis la conversation défila comme la plus normale du monde. La jeune femme touchait à ces mains mouattes puis en mit une sur son ventre pendant que l’autre tenait le téléphone entre ces mains. Comme ce téléphone n’avait pas de fils elle se pouvait se promener dans la deumeure comme elle le voulait bien. Quand enfin elle arriva prêt de lui dire, la jeune femme alla vers la rampe d’escalier et glissa sa main sur celle-ci pour ensuite s’approcher des escaliers un peu inquiète. Toute la pression était sur elle, bien évidement que la blonde ne voulait pas gâcher le si beau couple que la brune formait avec le frisé, mais pourtant elle savait que ce qu’elle s’apprêtait à lui dire allait tout changer. C’était ce qui la stressait le plus. Et si elle le prenait mal ? ... La blonde ne voulait pas le malheur d’aucun de ces amis, et pour le moment se couple semblait être si heureux ensemble que même elle , commençait à les trouver beaux et à en être un peu jalouse. La blonde commença sa phrase.. elle allait lui dire tout, lui révélé qu’elle était enceinte. Seulement, elle fit un faux pas et déboula les escaliers laissant le téléphone sur le seuil des escaliers. Bailey s’éffondra au sol comme une pierre lourde ressentant une énorme douleur au ventre, comme si elle avait reçu un coup de pieds, et son souffle devenu beaucoup plus court, presque plus aucun respire ne se fit entendre. La jeune femme resta au sol en essayant tant bien que mal de respirer, et bientôt elle eu tellement de difficulté qu’elle fut dans un état second, consicente mais ne pouvant pas bouger ou parler. Consiente de ce qui se passait mais paralyser.
    La jeune femme entendit alors une porte, mais très sourdement, puis elle entendit son nom essayant de crier qu’elle était là, ne pouvant rien faire. Quand enfin le destinataire de la voix la trouva elle remarqua sa tignasse frisé et compris que c’était Charly, pendant un court instant elle fut presque soulagé, mais quant elle vit qu’il la prenait, elle ne fut plus très zen. Puis elle entendit que des bruits, une voiture, sûrement celle de son ami, elle entendit quelques voix les pneus s’arrêtant à tout alure, comme si le jeune homme essayait de se dépêcher le plus possible. Finalement, il arriva à l’hôpital sûrement puisque la blonde vit d’étrange lumière et une autre personne vint la prendre. Mais elle c’était endormie dans les bras de Charly bien avant qu’il ne la donne au médecin, se sentant en sécurité.
    La jeune femme se réveilla tout doucement dans une chambre d’hôpital, son intuition de tout à l’heure était donc exacte, et malgré elle, la raison de son séjour ici était certainement dut à cette chute qu’elle avait fait dans les escaliers. La première chose qu’elle vut fut se garçon, se brun frisé qui ne déplaisait pas à la brune. Elle savait que celui-ci était toujours là pour elle, il lui avait fait la promesse et il la tenait en étant avec elle, enfin il entrait tout doucement dans la chambre apparement exaspéré. C’était peut être l’attente qui avait été longue. La blonde souria un peu encore faible, ne sachant pas très bien ce qui était arrivé. Elle vit son ami s’assoir prêt d’elle, se préoccupant d’elle apparemment. La jeune femme regarda à côté d’elle trouva se foulard qu’elle avait avec elle tentôt et le prit d’une main, regardant ensuite le brun qui semblait mal à l’aise. Son sourire s’éteignit alors pour faire place à un visage plutôt inquiet. La jeune femme ne savait pas quoi penser de l’attitude de se dernier. Bailey le regarda serrant la main de celui-ci quand il la prit pour avec l’autre serrer se petit morceau de tissu contre elle. Ce morceau de couleur mauve pâle qui cachait un foulard de couleur bleu azur. Tout à coup il commença à parler, elle croyait qu’il allait lui demander si elle allait bien, mais au lieu de cela, il lui dit une phrase une seule qui paralysa tout le corps de la jeune femme en l’espace d’une seconde. Ces yeux se remplirent d’eau, qui se tranforma en larme pour couler tout doucement sur le visage de la blonde devenu toute pâle. C’était la pire chose qu’on aurait put lui annoncer. Elle venait de perdre la seule chose à laquelle elle s’accrochait.. La seule chose qui lui donnait une raison de se battre contre les injustice de se monde, mais aussi de montrer à ces parents qu’elle était tout aussi bien capable que toute autre fille d’assumer ces erreurs. Bien qu’ils n’ont jamais été pour cette grossesse, la jeune blonde voulait la mettre à terme... Seulement maintenant ce n’était plus possible. Ce petit être qui était dans son ventre n’était plus là, et il ne connaîtrait jamais la vie. Jamais la jeune femme ne pourrait prendre son enfant dans ces bras, et lui dire aurevoir, jamais. Et cette envie, elle n’y manquait pas depuis que la blonde savait qu’elle accoucherait de cet enfant. Seulement tout ces espoirs, ces projets venait d’être mis à terme, en même temps que cette grossesse que avait prit fin. Un avortement aurait été même mieux. À se moment la jeune femme ne bougeait plus, étant paralyser et laissant les larmes envahir ces joues. Pendant un instant, si Charly aurait tenter de lui parler, la blonde n’aurait rien put lui dire. Cette nouvelle qu’il venait de lui dire l’avais assomé, et la rendait... tellement triste. Elle défigea un peu et regarda leur mains, entrelaçer une avec l’autre, comme un geste de solidarité.

    Je... elle ne put pas vraiment dire le reste de sa phrase étant trop déstabilisé encore. elle regarda se foulard et l’approcha d’elle. Merci.. merci d’être là avec moi, j’apprécie énormément. puis elle regarda Charly, comme pour le rassurer un peu. Avec la main occupé avec des foulards qui n’en étaient pas, elle les remua et prit le foulard bleu dans ces mains et le montra à Charly en laissant apparaître un certain sourire sur ces lèvres, même si les larmes coulaient toujours sur ces joues. C’est moi qui l’a fait... c’est une couverture. J’avais du temps à perdre... elle lui tendit le morceau de tissu Garde-le... silteplait. la jeune femme après ce petit moment le regarda et fondit en larmes serrant la main de Charly et de son autre main se tissu de couleur mauve. Elle baissa le regard toujours en pleurant de plus belle.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I'm sorry. I have not kept my promises ▬ Bailey

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Got Dynamite :: 
« WEST EDEN »
 :: State of Emergency or Just want to see the world ? :: hopital
-