.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ♥ Always in my mind # You [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Lun 19 Juil - 12:16


    Il était dix-huit heures passé et Sarah n’avait toujours pas quitté le travail. En ce vendredi, veille de week-end, elle avait espérer pouvoir partir plus tôt afin de s’offrir quelques heures supplémentaires de repos. Mais bien contrairement à ses désirs, la jolie blondinette s’était vu infligée une heure supplémentaire, « en contrepartie des matins où tu arrives en retard » avait rétorqué son patron lorsque la jeune femme avait tenté de négocier. Elle détestait son boulot, elle haïssait son patron, et ses collègues n’étaient que des imbéciles finis à la pisse. Entre les réflexions indécentes sur son physique avantageux ou sur les potentielles raisons de ses retards, la jeune femme avait l’impression de toucher le fond. Contenant la rage à l’intérieur d’elle, Sarah se retenait de tous les envoyer se faire voir comme elle en avait envie depuis plusieurs mois. La seule femme avait qui elle travaillait n’était pas vraiment mieux : vieille et aigrie, elle attendait une retraite qui tardait à venir, et ça la rendait affreusement hargneuse avec qui voulait lui demander le moindre service. Le monde du travail était loin d’être facile, et la jeune Mongomerry s’en rendait compte de jour en jour. Si elle avait ne serait-ce le moindre espoir de trouver un post ailleurs, elle aurait présenté sa démission sur le champ. Mais en attendant, il lui faudrait résister, souffler, pleurer dans son coin, sembler forte.
    Cet après-midi, lorsque son patron avait refermé la porte de son bureau, Sarah n’avait pas pu se retenir de laisser tomber ses larmes, qu’elle avait refoulées pendant tout le temps de l’entretien. Heureusement pour elle, elle avait une vie après le bureau, et rien qu’en pensant à la personne avec qui elle prévoyait de passer sa soirée, et peut-être même tout le week-end, son cœur s’allégea quelque peu. Elle avait attrapé un dossier, et bosser sur un travail qui n’était pas le sien. Décidément, il avait vraiment l’intention de l’emmerder ! Car même si elle arrivait souvent en retard de quelques minutes, à la fin de sa journée, Sarah ne laissait jamais le moindre travail en suspens. Elle prenait soin de terminer tout ce qu’on lui avait demandé, et le fait qu’elle y parvienne sans déborder sur ses heures semblait énerver son boss. Serrant les dents, elle fit rapidement ce qu’on lui avait demandé de faire, puis jeta un rapide coup d’œil à son téléphone. Il était sept-heures moins vingt, et elle avait rendez-vous avec Kaeden dans vingt minutes…
    Soufflant, elle rangea les quelques stylos qui traînaient, attrapa son sac et sa veste, et quitta son bureau, sous le regard incrédule de son patron, qui se promis de se venger lundi à la première heure. La jeune femme couru jusqu’à son appartement, où elle se déshabilla en moins de deux secondes, pour filer sous une douche bien chaude. Elle y resta cinq petites minutes, un record pour elle, qui aimait se prélasser sous l’eau. Puis, enroulée dans une serviette, fila dans sa chambre, sous le regard étonné de son frangin qui venait de rentrer.

    « Tu sors ? » lui demanda-t-il alors qu’elle revenait dans le salon, habillée d’une jolie robe grise (clik). Elle avait laissé ses cheveux lâchés, mais avait agrémenté sa tenue d’un petit serre-tête noir, dégageant ainsi son visage et s’était maquillé très légèrement, juste de quoi faire ressortir ses jolis yeux bleus-verts (clik encore)Il était dix-neuf heures, et elle était déjà en retard. « Ca se voit tant que ça ? » rétorqua-t-elle en soupirant.
    Scott, adossé contre le canapé, arqua un sourcil. Il n’était pas habitué à ce que sa sœur jumelle lui réponde de la sorte. Pire, depuis plusieurs jours, ils se voyaient de moins en moins, et à chaque fois qu’il lui demandait ce qu’elle avait fait de sa soirée, la réponse que lui apportait Sarah était toujours de plus en plus vague… Eux qui d’ordinaire se disaient presque tous, plus complice que jamais, le jeune homme avait du mal à encaisser le fait qu’elle soit si mystérieuse. « Et je peux savoir où est-ce que tu vas ? ». Passant outre sa réponse insolente, il avait croisé les bras, prenant un air boudeur, de celui qu’on laisse de côté. Il n’était pas le genre de frère qui fliquait sa sœur à tout bout de champ, l’empêchant d’aller là où elle voulait. Non, loin de là cette idée, mais il aimait quand même savoir un peu au moins les nouveautés dans sa vie, qui elle fréquentait…etc… Il se sentait en quelques sortes responsable d’elle depuis la mort de leurs parents il y a dix ans maintenant.
    « Oh Scott, merde, tu me gonfle ! » s’exclama-t-elle en claquant la porte de l’appartement derrière elle.

    Toujours énervée par sa journée de travail, elle n’avait pas envie d’avoir une discussion « frère/sœur », surtout qu’elle était en retard, Kaeden devait déjà l’attendre depuis cinq minutes, et elle avait un petit bout de chemin à faire avant d’arriver au point de leur rendez-vous.
    Ses talons martelaient le sol de la rue principale de West Eden avec force. Elle marchait vite, s’empêchant de courir pour plusieurs raison : la première : ne pas tomber. Ce serait bête d’arriver pleine de bleus. La seconde : se serait bête d’arriver toute rouge et transpirante… beurk ! Mais elle marchait avec un certain entrain, jetant de nombreux coup d’œil à son téléphonne portable.
    Elle arriva avec quinze minutes de retard sur la place principale. C’était une jolie place, pas très grande, avec au centre une petite fontaine, où les gens s’amusaient à lancer des pièces de monnaie, persuadés que leurs vœux seraient exaucés. Elle le vit enfin. Assis sur un banc, face à la fontaine. Il lui tournait le dos, mais elle aurait pu le reconnaître entre mille. Ne pouvant empêcher un petit sourire s’afficher sur ses jolies lèvres, Sarah se stoppa quelques secondes, reprenant son souffle. Puis, à pas de loups, elle s’approcha par derrière lui et vint enrouler ses bras autour du cou du jeune homme, déposant un tendre baiser sur sa nuque.

    « Je suis en retard, je suis désolée… et je n’ai même pas de bonne excuse… »
    murmura-t-elle au creux de son oreille, s’enivrant de son parfum.



Dernière édition par Sarah H. Mongomerry le Mar 3 Aoû - 10:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Lun 19 Juil - 16:00

Le boulot... Encore et toujours le boulot... Il fallait l'assumer, il fallait le faire. Kaeden n'avait pas le choix, car même si sa patronne était sa mère il tenait à être traité comme un employé lambda, et surtout à avoir son indépendance. Se faire entretenir par maman : non merci ! Il avait toujours eu besoin d'être libre, de pouvoir faire ce que bon lui semblait et encore plus lorsqu'il s'agissait de frais et de dépenses. A 19 ans, sans diplôme d'études supérieures, il pouvait bien avoir le mérite de gagner sa vie et de subvenir à ses propres besoins. Il vivait chez sa mère mais avait insisté pour participer au frais, comme l'aurait fait un locataire. Prudence avait mis du temps avant de l'accepter, et c'est comme contrainte, face à l'entêtement de son fils aîné, qu'elle finit par céder et le laissa faire des courses, payer quelques factures. Il s'assumait et cela l'avait très vite fait grandir. Ses 19 ans ? Il passait bien souvent à la trappe ! On ne les voyait pas, on voyait au-delà. Comme Sarah avait dû le faire d'ailleurs lors de leur première soirée... Du moins la question de l'âge s'était posée après coup. Kaeden n'avait pas douté là dessus. La belle avait dû donner un bon coup de frein lorsqu'elle avait pris conscience de leur différence d'âge. Et il le concevait sa mal, c'était bien normal après tout... Heureusement l'homme qu'il était, ce qu'il avait dans le crâne, ce qui faisait ce qu'il était au quotidien, ses valeurs et ses principes, sa manière d'être, l'avait emporté sur sa date de naissance. Elle avait finalement cédé, et à présent...

Qu'étaient-ils désormais ? Un couple ? Kaeden se percevait ainsi. Non plus célibataire, mais en route pour peut-être formé un couple avec la miss Montgomerry. Ils étaient en plein dans la période où tout se veut des plus magiques, tout paraît si simple. La dépendance se fait sentir plus que de raison, et même en continue. Les journées, les heures, les minutes sont interminables quand elles sont passées loin de Sarah, et une fois les retrouvailles faites, un sentiment de douceur, d'envie, de bonheur, d'excitation, l'habite et le possède. Kaeden ne pouvait pas l'expliquer, encore moins le décrire. Tout ce dont il semblait avoir besoin ces derniers temps, c'était d'elle. Sarah pansait ses blessures, ses maux invisibles et pourtant douloureux. Elle occupait son esprit et chassait ses cauchemars. Elle le faisait vibrer, se sentir homme plus que jamais. Rares n'étaient pas les fois où le jeune homme se perdait dans ses brûlants souvenirs, toutes ces images et ces sensations qui avaient marqué sa mémoire au fer rouge. Chaud, excitant... C'était les mots correspondant à une nuit aux côtés de sa belle, que l'on associait sans le moindre soucis à tendresse et sensualité.

Aujourd'hui il avait fait exprès de se charger des courses pour le restaurant, même si cela entraînait un désagréable réveil avait le levé du soleil. Il s'était rendu dans un marché de gros, en périphérie de la ville, et avait passé de nombreuses commande en produits frais. Cela se faisait tous les deux trois jours, si ce n'est un petit peu plus, afin de conserver une qualité de produits de bases, en quantité plus que convenables pour la bonne marche des cuisines et donc du restaurant. Kaeden s'était dévoué, tout simplement pour obtenir sa soirée. Il faisait des compromis... Qui en valait la peine ! En effet, il avait ainsi décroché sa fin d'après-midi pour se détendre et dormir un peu, puis la totalité de sa soirée. Comme promis, il avait donné rendez-vous à Sarah, et comptait bien savouré le moindre instant passé avec elle. Une douche, un jeans noir, un t-shirt blanc serré et avec un col en V, une veste de cuire le surmontant, les cheveux en bataille et hop, le tour était joué ! Kaeden n'avait pas besoin de faire énormément d'effort pour, lui-même, se trouver « beau », et surtout se sentir à son aise. Si c'était le cas, le reste allait tout seul, naturellement !

Assis sur le banc de la place, il regardait de temps en temps sa montre. Lui qui se pensait en retard, n'était visiblement pas le champion dans cette catégorie. Son portable n'avait aucun message... Il attendait sagement pourtant. Sans râler. Baladant son regard à gauche, à droite, il n'attendait qu'une chose : la voir apparaître sur cette place, rayonnante, sexy, belle. C'est alors qu'il sentit deux mains glisser sur ses épaules pour venir autour de son cou, puis des lèvres lui arracher un léger frisson sur sa nuque, se répandant le long de sa colonne vertébrale. Elle était là, certes en retard, et s'en excusait d'ailleurs. Il posa sa main sur l'avant bras de la jolie blonde, le caressa jusqu'à venir faufiler sa main dans la sienne. Il entrecroisa leurs doigts, et baissa doucement la tête pour venir dépose un baiser sur ces derniers. Puis il se redressa, et tourna la tête. Sans lâcher sa main, il la força à contourner le banc et l'amena jusqu'à lui ; face à lui.

« Wow... T'es... toute pardonnée. » -lança-t-il dans un sourire amusé, alors que ses yeux la dévorait littéralement.

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT


    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Lun 19 Juil - 17:21





    Depuis ce matin, dès son levé, Sarah n’avait eu qu’une seule et même envie : être ce soir, pour pouvoir sentir son odeur, toucher sa peau, caresser ses lèvres avec les siennes. S’en était devenu presque une véritable obsession, comme une drogue, à laquelle elle était devenue dépendante en si peu de temps. Et tout cela lui faisait un peu peur, il fallait bien se l’avouer.
    Elle avait peur des sentiments qu’elle commençait à éprouver pour lui, ces sentiments qui l’avait tant fait souffrir par le passé, et qu’elle s’était promis de ne plus jamais ressentir. Et pourtant… elle se laissait tomber dans ses bras, presque impuissante face à la situation. Elle aurait aimé être capable de lui résister, de ne pas s’y attacher, de pouvoir le repousser sans que ça lui fasse de mal, à elle aussi. Elle aurait aimé pouvoir… mais elle aimait aussi ne pas pouvoir. Car dans ses bras, elle se sentait si bien, si légère, si vivante… elle avait l’impression que tout était possible, que rien n’avait d’importance.

    A m'asseoir sur un banc cinq minutes avec toi
    Et regarder les gens tant qu'y en a…
    Te parler du bon temps qu'est mort ou qui r'viendra
    En serrant dans ma main tes p'tits doigts…


    La nuit qu’ils avaient passée ensemble avait laissé en elle un insatiable goût de magie, qu’elle ne pouvait expliquer, et depuis alors, elle avait eu envie de le revoir, et de recommencer, encore et encore. Alors qu’elle posait ses lèvres sur la nuque du jeune homme, espérant qu’il ne lui en voudrait pas de son retard, le parfum de Kaeden lui arriva en pleine figure, la déstabilisant au plus haut point.
    Fermant les yeux, elle le laissa entrelacer leurs doigts pour son plus grand bonheur. Visiblement, il ne lui en voulait pas au point de la laisser en plan, c’était déjà un bon point pour elle. Ce petit geste la fit frissonner. Des personnes marchaient autour d’eux, évitant le banc où il était installé, au loin, un enfant se mit à hurler, et un téléphone à sonner, mais Sarah n’entendait déjà plus rien du monde autour. Elle s’était en quelque sorte enfermée dans une bulle, une bulle de bien-être et de bonheur, où seul lui avait la clé pour la rejoindre.

    Te raconter la Terre en te bouffant des yeux
    Te parler de ta mère un p'tit peu
    Te parler du bon temps qu'est mort et je m'en fou
    Te dire que les méchants c'est pas nous


    En quelques secondes, elle vint le rejoindre sur le banc, s’asseyant à côté de lui, se collant même à lui, afin qu’ils soient plus proches encore. Elle avait besoin de lui, de ses yeux qui déjà, la regardaient sans aucune gêne, et il semblait apprécier cette vision. Pour simple réponse, elle lui sourit. Ses yeux pétillaient, et elle vint tout contre lui, contre son cœur, se blottir dans ses bras, le serrant contre elle avec force. Elle avait passé une mauvaise journée, et le sentir près d’elle, c’était comme reprendre son souffle après plusieurs minutes d’apnée : une délivrance.
    Fermant les yeux à nouveau, elle passa une de ses jambes par-dessus les genoux du beau brun, dans l’espoir d’être encore et toujours plus proche de son corps, de le sentir entièrement, d’être certaine qu’il n’était là que pour elle et pour personne d’autre. Elle avait besoin de lui, envie de lui, de le sentir près d’elle, de se sentir protéger par ses bras autour de sa taille, de son odeur, ses mots, ses caresses, son souffle chaud sur sa peau. Il lui avait tant manqué, qu’elle en devenait presque malade. Folle. Folle de lui.

    Que si moi je suis barge, ce n'est que de tes yeux
    Car ils ont l'avantage d'être deux…
    Et entendre ton rire s'envoler aussi haut
    Que s'envolent les cris des oiseaux…


    Il était la bouée de sauvetage alors que sa vie partait à la dérive. En sa présence, elle pouvait enfin remonter à la surface, remplir ses poumons d’oxygène, résisté aux sorts de la vie. Elle ne voulait tout simplement plus le lâcher, plus le quitter, sentant sa vie ne tenir qu’à un fil à présent : lui.

    « Tu m’as manqué… »


    Dans un murmure, elle lui confia insidieusement que déjà, elle ne pouvait plus se passer de lui.. Un cri du coeur qu'elle n'avait pu retenir. Avec lui, elle se dévoilait peu à peu, baissant les armes, se mettant à nue, au risque de tomber encore plus bas que la fois précédente. Elle avait peur, mais elle ne pouvait plus reculer, elle ne s'en sentait absolument pas capable et, même si elle pouvait en avoir envie, pour se proteger, une part d'elle voulait rester auprès de lui.

    Te raconter enfin qu'il faut aimer la vie
    Et l'aimer même si le temps est assassin
    Et emporte avec lui les rires des enfants
    Et les mistrals gagnants…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Mer 21 Juil - 13:05

Kaeden était heureux de la retrouver. Les journées se voulaient de plus en plus longues, comme si le simple fait de se rapprocher d'elle entraînait une dépendance de plus en plus forte, de plus en plus importante. Les heures, il le voyait passé, et c'était bien ça le problème. Par moment, il avait des petites moments d'égarement, et il fallait que sa mère, et donc supérieure, le fasse redescendre sur terre. « Oh ! Kaeden ! L'assiette ne va se rendre toute seule, comme une grande, à la table 6 ! » Là, il comprenait qu'il fallait qu'il se bouge, sans quoi ses collègues au service allaient râler. Tout ça parce qu'elle occupait ses pensées... Parce que lors de leur première nuit ensemble, elle s'était comme infiltrée sous sa peau, empoissonnant sa chair d'un doux venin. Il s'était imprégné d'elle, de son corps, de ses formes, de son parfum, de son goût... Il avait tout ça en tête, tout le temps. De quoi le déstabiliser le petit Meadows ! Et ce soir, c'était cette robe qui allait sans doute l'émoustiller et le mettre dans tous ses états. Non mais... Une telle tenue devrait être interdite pour épargner les pauvres coeurs de la gent masculine. Sarah était tout simplement à croquer, et ses longues et fines jambes dorées ne faisait « qu'ouvrir l'appétit » de notre beau brun. Sans lui lâcher la main, il lui fit contourner le banc, afin qu'elle se retrouve face à lui. Ainsi, il pu la détailler de la tête aux pieds, profitant avec grand plaisir de la magnifique vue qui s'offrait dont à lui. Elle était désolée pour son retard ? S'il était dû à une séance d'essayage pour finalement aboutir à cette petite robe grise, ça n'était vraiment rien du tout ! Lui ? L'avoir attendu ? Mais non, je suis sûre qu'il venait juste d'arriver le coco ! (a) De manière un brin dissimulée, il la complimenta. Elle était sublime, et donc pardonnée. Non pas que si elle avait été vêtue autrement... Enfin bref !

Sarah s'installa à ses côtés sur le banc, et le jeune homme passa un bras par-dessus son épaule. Il pu alors la rapprocher tout contre lui, alors qu'elle venait l'encercler à son tour, partageant donc une douce et tendre étreinte. Elle vint même placer une de ses jambes sur ses genoux, qu'il caressa de sa main libre. Doucement, il tourna la tête, et vint déposer un baiser sur le sommet de sa tête, s'enivrant du parfum sucré de son shampooing. Elle lui confia dans un murmure qu'il lui avait manqué ; un aveu qui lui décrocha un franc sourire. Il était plaisant et même rassurant de savoir qu'il n'était pas le seul à être apparemment attaché. Car c'est toujours un peu flippant ce genre de situation, et on s'interroge pas mal à ce sujet. Pourtant, là, il savait qu'il n'était pas le seul à ressentir un certain manque, indéniable. Cela donnait un peu plus de charme à leur relation, et l'apaisait.

« Tu m'en vois ravi... » -répliqua-t-il d'une voix amusée et taquine.
Il aimait la sentir un peu jalouse, la percevoir comme attachée à lui... Ca n'était qu'une preuve supplémentaire, s'ajoutant aux quelques exemples qu'elle avait pu lui offrir depuis qu'ils se fréquentaient. Peu de temps en somme, mais ça n'en demeurait pas moins significatif et important aux yeux de Kaeden.

« T'as passé une bonne journée, princesse ? » -demanda-t-il en se redressant doucement. Il jeta un coup d'oeil à sa montre, et décida qu'il était temps de se bouger. Ils allaient quitter se banc, avant de perdre la réservation qu'il avait préalablement fait dans un restaurant indien de la ville. En espérant que la belle appréciait la cuisine indienne !
« Viens par là, on va aller manger... » Il lui prit la main, caressant sa jambe une dernière fois avant de se relever et de l'attirer contre lui. Le restaurant était à quelques pas d'ici, ils n'avaient qu'un court trajet à effectuer à pied pour y arriver. La gardant dans ses bras, replaçant l'un d'eux sur les frêles épaules de sa blondinette, il lui adressa un regard curieux et interrogateur, prêt à entendre le récit de sa journée de boulot... sans lui.

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT


    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Mer 21 Juil - 14:13

    Alors qu’elle se sentait petit à petit renaitre contre lui, elle sentit les bras du beau brun se refermer sur elle, l’enlaçant alors à son tour. Dans ses bras, elle se sentait bien, protégée, ivre de bien-être. Ses yeux s’étaient fermés, comme pour mieux savourer ce tendre moment qui l’apaisait. Les doigts du jeune homme qui vinrent effleuré la peau de ses jambes dénudée la firent frémir, mais elle n’ouvrit pas pour autant les yeux, de peur que tout autour d’elle s’envole et qu’elle ne puisse le rattraper.

    Elle devina un sourire se dessiner sur les lèvres de Kaeden, après qu’elle lui ai confié qu’il lui avait manqué. Mais elle n’avait pas dit cela pour le faire sourire, mais bien pour qu’il prenne conscience qu’elle s’attachait à lui, vite trop vite même, et qu’elle aurait du mal à accepter un nouvel échec. En entendant sa réponse, elle ne pu s’empêcher de sourire. Il était ravi ? Ravi de l’effet qu’il avait sur elle ? Ravi qu’elle ne puisse plus se passer de lui ? Il fallait bien avouer que cela faisait toujours plaisir d’entendre ce genre d’aveu. Pour exister, l’être humain n’a-t-il pas constamment besoin de se sentir indispensable, aimé, désiré ?
    Une des mains de Sarah vint se poser dans le bas du dos du jeune homme, dans le petit espace entre le banc l’angle de son corps. Elle avait pile poile la place pour venir remontrer de quelques centimètres son t-shirt, et venir du bout des doigts, effleurer sa peau. Il la questionna sur sa journée, voulant savoir comment celle-ci s’était passée…

    A ces simples mots, la jeune femme serra la mâchoire. Entre son boulot, son patron et ses collègues merdiques, sans compter la légère altercation qu’elle avait eu avec son frère, elle ne pouvait pas cacher que sa journée avec été une véritable catastrophe. Elle était à fleur de peau, et sentait que le moindre petit embêtement, la moindre contrariété aurait pu la faire fondre en larmes sans qu’elle ne puisse se retenir. Le cœur lourd, elle se redressa à sa suite. Il voulait l’emmener manger, et elle n’allait pas l’en empêcher, sentant déjà son estomac crier famine, ripostant face à la maigre salade qu’elle avait avalé sur le coup de 13h. Sa main dans la sienne, l’un des bras du jeune homme sur ses épaules, elle le suivit, sans poser de questions. D’abord silencieuse, elle sentait le besoin de partir à l’aventure, de voir d’autre horizon. Elle se sentait comme prisonnière dans cette ville, avec ces gens tous plus hypocrites les uns que les autres. Heureusement elle l’avait rencontré, et depuis, elle prenait un peu plus de plaisir à vivre dans cette ville, cette ville où elle était née, où elle avait grandit, où elle avait vu partir ses parents, puis accumuler les conneries. Elle entrelaça tendrement leurs doigts, serrant même sa main dans la sienne.

    « J’ai passé une journée de merde... »
    Confia-t-elle enfin, dans un souffle.

    Elle ne donna pas plus de détails, ne voulant pas s’arrêter sur ce sujet, qui pourrait la mettre dans une sombre passade. Maintenant que sa journée était terminée, et que sa soirée commençait, qui plus est dans les bras du jeune homme, elle sentait que tout irait bien, et qu’elle passerait une bonne soirée, sans pensées à toutes ses merdes qu’elle vivait. Elle se demandait où est-ce qu’il l’emmenait, mais ne posa toujours pas de question, préférant de loin avoir la surprise. Elle aimait les surprises (prend note kaeden xD). Elle passa son bras de libre autour de la taille du jeune homme, accrochant ses doigts à la poche arrière de son jean. Ils marchaient au même rythme, dans la même direction.

    « Et toi, comment ça été ? Pas trop dur, sans moi ? » demanda-t-elle d’un ton malicieux, un petit sourire en coin.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Mer 21 Juil - 19:22

Il savait Sarah plutôt câline, du moins tactile et douce... Ca ne l'étonnait pas quand elle venait tout contre lui, qu'elle serrait sa main dans la sienne ou encore qu'elle venait le câliner. Une main se baladant sous son t-shirt, par exemple, n'avait rien de surprenant. Ce soir cependant, alors qu'il lui demandait comment s'était déroulée sa journée, il la sentit quelque peu se tendre. Elle n'était dans son assiette, pas aussi rayonnante et légère qu'à son habitude. Il le sentait suite à son petit silence, cette pause qui n'avait rien de commun. A chaque question qu'il pouvait lui poser, elle avait tendance à répondre du tac au tac. Franche, rapide, directe... Là, elle était plus hésitante. Et comme elle ne le faisait languir que lorsqu'il réclamait un (gros) câlin, il se demandait silencieusement si tout allait bien. La réponse, il parvint finalement à l'avoir. Sa journée avait été malheureusement merdique. Et il comprit qu'elle ne souhaitait pas en parler, puisqu'elle s'empressa de changer de sujet en lui retournant sa question, tout en affichant un ravissant et radieux sourire. Il sentit son bras se frayer un petit chemin dans son dos, jusqu'à ce que ses doigts crochètent la poche arrière de son jeans. Il déposa un nouveau baiser, au niveau de sa tempe cette fois-ci. Ce simple geste pouvait être pris comme un élan de tendresse, ou encore un simple soutien. Il était là si elle en avait besoin, elle n'avait rien d'autre à comprendre au travers de ce léger baiser.

La voir sourire faisait pourtant du bien, même s'il avait l'impression que ça n'était pas des plus spontané. Il haussa les épaules, et soupira doucement. Sa journée n'avait rien eu d'extraordinaire, bien que loin d'être merdique non plus.

« Journée... banale. Enfin j'ai bossé, j'ai pensé à une jolie blonde, je lui ai donné rendez-vous sur la place derrière nous, et puis finalement je suis tombé sur toi... » -répliqua-t-il, en tentant de rester sérieux. Qu'est-ce que ça voulait dire ce « finalement »...? En tout cas, rien de bien négatif. Il avait prit ce ton plus satisfait, comme s'il avait tout compte fait décroché le jackpot par le plus grand des hasards. Il lui adressa un sourire en coin, resserrant légèrement son étreinte, la ramenant tout contre lui. Puis il changea de direction, empruntant une petite ruelle adjacente. Ils marchèrent encore quelques instants, Kaeden taquinant sa belle demoiselle, tout en se montrant tendre. Puis ils se stoppèrent devant une enseigne, et le jeune homme guida Sarah à l'intérieur.
« J'espère que tu apprécies ce genre de nourriture. Sinon on fait demi-tour. » Rien que pour ell, il pouvait faire sauter cette réservation, l'entraîner jusqu'à sa voiture et partir en quête d'un autre endroit, quitte à dévaliser le premier fast food qui se trouverait sur leur chemin. Elle ne semblait pas contre l'idée de savourer ces saveurs épicées et étrangères, ce qui le rassura. On leur réserva un accueil des plus classique, bien que très chaleureux, puis très vite, on les installa à une table, pour deux personnes, au calme, dans un coin de la grande salle se situant à l'étage. L'ambiance y était douce, le lumière orangée et tamisée se reflètant harmonieusement sur les murs rouges et ocres. Une fois assis en face de Sarah, les boissons commandées, et un regard qui en disait long, il lui prit la main, dans un élan de douceur.
« J'ai envie de te faire part d'un projet, qui me tient à coeur... Et que je pense bientôt... eum... réaliser. »

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT


    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Lun 26 Juil - 14:54

    Elle remercia silencieusement et intérieurement le jeune homme de ne pas lui demander d'expliquer en quoi sa journée avait été si atroce. Elle n'en aurait pas eu la force d'un part, mais surtout parce qu'elle voulait oublier toutes ses heures pénibles passées de la journée, pour se consacrée tout entièrement au moment présent, aux côtés du beau brun, qu'elle savait plus que capable de lui faire oublier en quelques instants, et rien qu'en posant son regard sur elle, cette journée pitoyable. La soirée promettait d'être bien plus intéressante, bien plus pétillante, et rien qu'à cette simple pensée, le cœur de la jolie blondinette se réchauffa quelque peu. Collée à lui, marchant à ses côtés, une petite flamme se rallumait dans sa poitrine, projetant en elle des milliers de petites étincelles. C'était bon. Si bon de se sentir si bien. Elle savait qu'il était là pour elle, qu'elle pouvait lui faire confiance. Cela ne faisait pas très longtemps qu'ils se connaissaient tous les deux, mais elle avait l'impression qu'elle pouvait dores et déjà se donner corps et âme pour lui, qu'il ne la laisserait pas tomber.
    En entendant les paroles de Kaeden, Sarah sourit. Il la taquinait, essayant du mieux qu'il pouvait de rester sérieux, et même si il y arrivait assez bien, Sarah savait qu'il ne l'était pas. Tendrement, elle resserra ses doigts entre les siens, puis répliqua, le plus sérieusement du monde à son tour :

    « Ha oui, je vois… c’est vraiment dommage, ça dis donc… »

    Terminant sa phrase, elle ne pu s’empêcher un petit sourire en coin, qu’elle tenta de lui dissimuler en tournant son visage vers la droite, faisant mine d’observer avec un intérêt soudain la rue piétonne qu’ils traversaient. Pinçant ses lèvres l’une contre l’autre pour le faire disparaître, son regard se reposa sur le jeune homme. Ils continuèrent de marcher pendant quelques minutes, puis enfin ils se stoppèrent et la jeune femme pu découvrir l’endroit où Kaeden l’emmenait : un restaurant indien ! Leurs doigts entremêlés, le jeune homme l’entraîna à l’intérieur, s’assurant tout de même qu’elle n’était pas contre cette nourriture. Ils venaient de s’installer à une table. L’endroit regorgeait d’une ambiance intime, avec des lumières tamisées, et une douce mélodie en fond sonore. Un regard malicieux s’afficha sur le visage de la jeune demoiselle, tout comme un petit sourire en coin… elle se demandait à présent si les vertus aphrodisiaques de la cuisine épicée seraient vérifiées ce soir…
    Le serveur vint, afin qu’ils commandent l’apéritif, puis les laissa seuls, pour le plus grand bonheur de la jeune femme. Kaeden vint prendre sa main dans la sienne, et elle caressa avec son pouce le dessus de sa main.

    « Dis moi tout », répondit-elle à la fois enjouée et intriguée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Mer 28 Juil - 0:56

Assis en face d'elle, il la détaillait d'un simple regard. Et il ne pouvait pas s'empêcher de se dire qu'il avait sacrément de la chance ! Non, sans blague... C'était un veinard ! Elle était sublime, et elle était là, avec lui, dans ce restaurant indien, prête à écouter son déballage express de projet. Lors de leur première rencontre, jamais il ne se serait imaginé une telle situation. Trop un improbable avec une fille comme elle... Une fille trop classe, trop belle, trop maline pour lui... Il resserra sa main sur la sienne, tout doucement, et esquissa un léger sourire, un brin gêné. Il appréhendait sa réaction face à ce qu'il comptait lui exposer. Pourtant, ça n'avait rien de négatif, c'était juste un peu... original ? Pas vraiment commun ? Ambitieux ? Il ne trouvait pas de mot pour le décrire.
« Et bien en fait... » -commença-t-il, prêt à se lancer... Seulement, le serveur revint vers elle, avec un large sourire collé aux lèvres. C'était du service express ! Trop express peut-être ! Il déposa les verres devant les deux jeunes et se faufila un peu plus loin, laissant les cartes en bout de table. Kaeden se reprit, et se permit de boire une gorgée de son apéritif, comme pour se mettre en condition.
« Ca fait un moment que j'avais cette idée... Avant même de te rencontrer... Et là, ça se concrétise. » Elle devait s'en poser des questions pour le coup. De quoi pouvait-il bien parler ? Surtout qu'il ne se rendait pas compte qu'il laissait trainer les choses en longueur et jouait sur un semblant de suspens. Sans même le vouloir. Boulet. A vrai dire, il se demandait tout de même comment elle allait réagir. Comment allait-elle le regarder après ça ? Peut-être pouvait-elle ne pas le prendre au sérieux... Après tout, sa mère avait mis un temps avant de capter qu'il était bel et bien décidé à le faire.

« Pour faire simple... Je vais partir. En Afrique. Pour quelques temps je pense. » Là, il vit la surprise marquer les traits fins de la jeune femme. Ca le fit bien évidemment sourire. Aussitôt, il caressa sa main de son pouce, et reprit la parole. « Je vais me porter bénévole dans un orphelinat... Contribuer à ma manière et aider comme je peux. Je veux simplement me sentir utile. Ici, j'aide mes proches, je me montre présent, mais je commence à faiblir, et ça va finir par littéralement me tuer à petit feu. » Sarah restait comme... euh... sans voix ? Kaeden faisait de son mieux pour lui exposer clairement ce qu'il comptait faire, bien que cela semblait toujours trop brouillon à ses yeux. Il s'appliquait, choisissait ses mots, faisait en sorte de ne pas faire les mêmes erreurs que lors de la première discussion avec sa mère. Pas de faux pas, pas d'inquiétude, pas de mots de travers.
« Je sais que ça peut paraître un peu... Euh... J'en sais trop rien. Mais voilà, ça me tient à coeur, et je correspond depuis un petit moment avec un organisme, qui m'a proposé une place. » Et cette dernière il l'avait beaucoup remis en cause ces derniers temps. Pour elle. Partir aider les autres c'était bien, mais la laisser... Ca allait être super dur ! « Aurais-tu un avis sur la question ? » -demanda-t-il en rigolant légèrement.

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT


    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Mer 28 Juil - 10:32

    Sarah restait à présent silencieuse, attendant sagement, mais tout de même avec une certaine impatience, ce que Kaeden allait lui annoncer. Quel projet pouvait-il bien avoir en tête ? Cela faisait déjà plusieurs jours qu’il lui avait « promis » via le célèbre site facebook, qu’il lui parlerait de ce projet, et tout cela n’avait qu’attiser sa curiosité, déjà assez importante il fallait le savoir. Sa main dans la sienne, les yeux de la jolie blondinette ne quittaient ceux de son homme, tentant de percer enfin cette nouvelle, ce projet qu’il avait en tête… Peut-être avait-il l’intention de quitter la maison de sa mère et de s’installer dans un petit appartement en ville ? Peut-être voulait-il reprendre ses études là où il les avait laissés ? Peut-être avait-il l’intention de…

    Les boissons apportées par le serveur mirent fin à ses questionnements intérieur. Kaeden prenait son temps, comme si il ne savait pas comment lui dire, comme si il ne trouvait pas les mots pour lui annoncer. Tout cela devenait bien mystérieux, et le fait qu’il la fasse languir, qu’il tourne autour du pot, même si il le faisait inconsciemment et ne se rendait pas compte de la torture qu’il lui faisait subir, n’arrangeait en rien la situation. Les sourcils légèrement froncés, intriguée par tout son petit « baratin », Sarah le laissa boire une gorgée de son apéritif, attendant toujours, sans le presser, sans montrer le moindre signe d’impatience, qu’il lui livre enfin l’objet de ce projet, qu’il « avait en tête » , et qu’il lui « tenait à cœur ». Il reprit la parole, mais continua de tourner légèrement autour du pot. Un petit sourire amusé s’afficha sur le visage de la jeune femme, buvant ses paroles avec intérêt. Un projet qu’il avait avant de la rencontrer. Soit. Cela n’avait donc rien à voir avec elle. Soit… Après qu’il se soit tut de nouveau pendant quelques secondes, le beau brun qui lui faisait face décida enfin de lâcher le morceau. Un gros morceau, qui, dès les premiers mots, fit perdre son sourire à Sarah. Alors que les mots « je vais partir » résonnaient dans sa tête, ses muscles se figèrent. Stupéfaite, bouche bée, elle ne savait pas comment réagir face à cela. Alors, elle le laissa continuer, ne prononçant aucun mot, bien qu’écoutant tout de même la suite…

    Mais…. Il allait partir. Et c’était là, tout le fond du problème. Il semblait ravi, et Sarah ne pouvait nier que le projet qu’il lui affichait à l’instant était tout ce qu’il y avait de plus ravissant. C’était… courageux. Dans sa poitrine, son cœur s’était emballé. Egoïstement, elle ne pouvait se résoudre à ne pas penser à sa petite personne, et ce qu’elle allait faire lorsqu’il serai parti. Elle n’arrivait pas à y croire, c’était tout simplement impossible… Comment pouvait-il lui faire ça ? Comment pouvait-il la quitter, après les si beaux instants qu’ils avaient passés ensemble, et ceux qu’ils se promettaient… Sa gorge était sèche, elle aurait sans doute été incapable de prendre la parole, mais voilà qu’il lui demandait son avis sur la question. C’était une blague. Une blague. Elle aurait tant aimé…. Elle retira sa main de la sienne, et prit son verre, où elle but une longue gorgée, ce qui lui permit deux choses : la première, de détourner son regard de lui, de masquer son désarroi face à cette annonce. La seconde : réfléchir à ce qu’elle allait bien pouvoir répondre. Au bout de quelques secondes, Sarah reposa son verre et posa ses deux mains sur ses cuisses, coupant ainsi tout contact avec le jeune homme. Tentant d’afficher un petit sourire confiant, elle répondit d’une voix douce, en se triturant les doigts en dessous de la table.

    « C’est un très beau projet Kaeden... c’est… très courageux de ta part… »

    Elle ne pouvait pas, n’avait pas le droit de lui dire à quel point elle ne voulait pas qu’il y aille. Elle voulait qu’il reste auprès d’elle, qu’il ne la quitte pas. Mais elle n’avait pas le droite d’agir en petite fille pourrie gâtée. Comme l’avait dit le jeune homme, c’était un projet qu’il avait avant même de la rencontrer, et elle n’avait pas le droit de l’empêcher de réaliser ce rêve. Ce n’aurait pas été juste, et elle s’en serai sentie coupable. Doucement, elle se replaça une mèche de cheveux derrière son oreille, puis reprit la parole :

    « Tu m’excuses une minute ? Je dois aller aux toilettes. »

    Sans même lui laisser le temps d’acquiescer sa requête, la demoiselle se leva, et prit rapidement la direction des WC. Lui tournant à présent le dos, elle senti les larmes lui monter aux yeux, mais elle s’empêcha de pleurer tant qu’elle n’était pas seule. Arrivée à destination, Sarah posa ses deux mains sur le rebord du lavabo, et se scruta dans le mirroir. Quelques larmes lui avaient échappé, qu’elle balaya rapidement d’un revers de main. Elle souffla, prit de grandes inspirations. Il fallait qu’elle se ressaisisse…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Mer 28 Juil - 11:14

Kaeden en avait mis du temps pour balancer tout ça... Parce qu'il se doutait qu'une telle chose pouvait entraîner des réactions à double tranchants. Elle pouvait très bien le prendre et l'encourager à le faire, comme l'inverse. Du moins c'est ce qu'il pensait, puisqu'il avait livré un véritable combat avec lui-même pour se décider à lui en faire part et concrétiser un peu plus ce projet. La séparation serait douloureuse. Il le savait, c'était comme une évidence, bien qu'ils n'étaient ensemble depuis peu. Avec elle, tout était décuplé... Les sentiments semblaient toujours plus forts, l'attachement était sans égal, et lui dire au revoir pour quelques temps, plusieurs mois, n'allaient pas être une mince affaire. Et puis c'était faire preuve d'égoïsme de lui demander de l'attendre, alors qu'un tel départ relevait de sa propre décision. Tellement plongé dans ce qu'il disait, il ne remarqua pas tout de suite le changement d'attitude, et même de regard, de Sarah. Ce n'est que lorsqu'elle retira sa main de la sienne qu'il perçu le malaise. Et quel malaise ! Il était aussi énorme que l'état du Texas ! Il la fixa, de son regard bienveillant, cherchant à connaître son avis sur la question. Il voulait de la franchise, de l'honnêteté, afin de pouvoir se décider et arrêter son choix. Ca lui tenait tellement à coeur, et en même temps il ne voulait pas non plus prendre le risque de la perdre. Faire le bonheur des autres allait être une tâche délicate si lui même n'était pas bien. Non ?

Sarah lui confia qu'il s'agissait selon elle d'un beau projet, et qu'il faisait preuve de... courage ? Il fronça légèrement les sourcils, et tenta de la sonder rapidement, de deviner ce qui se passait dans sa jolie petite tête blonde à cet instant précis. Elle lui demanda de l'excuser et quitta précipitamment la table. Là, Kaeden en fut bien étonné, et devina sans mal que ça n'allait pas fort. Certes, Sarah était une fille impulsive et speed, mais pas de là à se comporter ainsi. Il s'interrogea quelques instants, se demandant s'il avait bien fait, regrettant presque ses mots. Puis il décida de se lever à son tour de table, et prit la direction des toilettes. Là, il se posta devant la porte, sur lequel un petit écriteaux avec une demoiselle était accroché. Elle allait bien sortir d'ici, et là, il lui demanderait clairement si ça allait, ou non. Sauf si elle avait fait croire qu'elle allait aux toilettes et qu'en réalité elle avait prit la porte de sortie, filant et même fuyant à toute allure.
Il patienta quelques instants, se retenant d'y entrer et de la chercher. Croisant les bras sur son torse, il s'était appuyé tout contre l'encadrement de la porte, sous le regard un peu étonné de la clientèle. Lorsqu'une femme s'approcha, passant devant lui pour se rendre dans les dits toilettes, il ne pu s'empêcher de chercher à l'apercevoir, se moquant bien de passer pour un pervers. Quoi ? Elle avait un soucis la petite dame, à le regarder comme ça ? Sa nana l'avait abandonné à leur table un peu trop rapidement à son goût, et cela avait éveillé une certaine part d'inquiétude chez lui. Il avait bien le droit de la chercher, non ? Sauf que la madame, elle n'en savait rien hein !

« Je peux vous aider monsieur ? » -interrogea le serveur, un peu gêné. Kaeden soupira doucement, et haussa les épaules. C'est bon, il avait compris. Il se décala, et fit signe au serveur que tout allait bien.

Puis Sarah finit par sortir. Elle ne l'avait pas vu, et apercevant la table vide semblait un peu perdue. Lorsque Kaeden s'en rendit compte, trop occupé à compter le nombre de tables qui lui jetaient des petits regards en coin franchement pas discrets, il s'empressa de la rejoindre et s'empara de sa main. Qu'elle soit d'accord où non, il s'en moquait pas mal. Il l'embarqua avec lui un peu plus loin, près du bar à l'autre bout de la pièce, où personne ne pourrait les déranger ou même tendre une oreille curieuse et déplacée.

« Hey... Ca va ? Je ne pensais pas que... Enfin... Je ne suis pas sûr que tu le prennes aussi bien que ça. Je me trompe ? »
Il lui lança un regard franc. Elle pouvait tout lui dire, même qu'il était franchement très con d'avoir penser un seul instant à la laisser ici. D'elle, il pouvait peut-être tout encaisser. J'ai bien dit peut-être... Si elle le largue là, maintenant, tout de suite, c'est pas dit ! Bref ! Il la fixait, d'un regard doux et sincère, cherchant à comprendre et cerner ce qui pouvait ne pas aller.
« Sarah, ma puce... ? »

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT


    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Mer 28 Juil - 15:08

    Plongée dans son propre reflet, Sarah tentait de faire disparaître de son esprit la voix de Kaeden qui répétait inlassablement des «je vais partir». Serrant les dents, le cœur gros, elle détacha une feuille d’essuie-main du dévidoir, et essuya doucement les petites larmes qui perlaient aux coins de ses yeux. C’était dingue. Encore une fois elle avait donné toute sa confiance en un homme, s’était jetée à corps perdu dans une relation, qui, encore une fois… capotait. Encore et toujours, elle allait se retrouver seule. Seule, toute seule, avec que ses yeux pour pleurer. Après tout, peut-être le méritait-elle. Ses erreurs du passé prenaient peut-être leur revanche et avaient l’intention de faire de sa vie une errance solitaire et sans but.
    La jeune femme prit une nouvelle grande inspiration. Il ne fallait pas qu’elle se laisse aller. Pas pour un garçon. C’était idiot de faire ça. Après tout, elle n’avait pas besoin de lui et pouvait très bien s’en sortir seule ! Elle était forte, elle était une Mongomerry, et sa mère lui avait toujours apprit à se relever après une dure épreuve. Et elle allait y arriver !
    Tout en se persuadant de ses nouvelles résolutions, Sarah jeta le mouchoir à la poubelle, souffla, puis décida qu’il était grand temps de sortir de ses toilettes. Kaeden avait du la prendre pour une folle, et elle se devait de se faire pardonner, de se réjouir pour son projet qu’elle admirait… Partir, tout quitter pour venir en aide aux plus démunis… C’était faire un don de soi, et c’était quelque chose de magnifique.
    Une fois dehors, son regard se posa évidemment immédiatement sur la table qu’elle avait quitté quelques minutes plus tôt. Le jeune homme n’y était plus installé… Fronçant les sourcils, elle le chercha des yeux dans le reste du restaurant. Elle n’y croyait pas, est-ce qu’il s’était vraiment barré ? La laissant là, toute seule ? « Quel con» pensa-t-elle en soupirant. Mais ses piètres pensées disparurent très vite, puisqu’elle sentit la main du jeune homme l’entraîner à l’écart des tables. Elle fut soulagée de voir que non, il n’avait pas quitté le restaurant… Qu’il ne l’avait pas encore laissée seule… En se retrouvant face à lui et en plongeant son regard dans le sien, ses bonnes résolutions prises il y a quelques instants dans les toilettes disparurent également de son esprit. Non, elle ne pouvait pas se faire à l’idée qu’il allait partir. Elle ne pouvait pas, mais surtout elle ne le voulait pas. Ces dernières semaines passées dans ses bras avaient été si magiques, qu’elle en voulait encore, encore et encore, qu’elle en voudrait toujours. Elle avait le sentiment qu’elle ne serait jamais rassasiée de lui, de ses baisers, de ses caresses. Il prit la parole, et il ne lui fallu alors que quelques secondes pour sentir de nouveau les larmes lui monter aux yeux. Si. Si, elle allait très bien, il n’avait pas à s’en faire… Elle prenait un peu de temps pour répondre, et Kaeden insista. Son « ma puce » lui arriva en pleine figure, en plein cœur. Ses yeux, brillants, ne quittaient pas ceux du jeune homme, bien qu’elle aurai aimé se cacher.

    « Je…C’est que tu vas tellement me manquer… » Souffla-t-elle enfin

    Elle se stoppa, ferma les yeux, laissant, contre son gré, tomber une petite larme sur sa joue, souffla, puis rouvrit les yeux pour le regarder de nouveau. Qu’est-ce qui ne tournait pas rond chez elle ? Avec quelqu’un d’autre, elle aurait très bien pu l’envoyer paitre, voire être méchante, rester fière, garder pour elle ce qu’elle ressentait. Mais avec lui, c’était impossible. Son visage n’était plus souriant comme avant, et on pouvait y voir combien elle était peinée de savoir qu’il allait la laisser.

    « Tu pars quand … ? demanda-t-elle alors. Et… combien de temps ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Jeu 29 Juil - 12:48

Kaeden n'était pas débile... Il avait très bien compris que sa petite annonce était responsable de tout ça. Sans ça, sa belle n'aurait pas quitté la table si rapidement, prétextant avoir une soudaine petite envie. Il pouvait parfois paraître maladroit et demeuré, mais pas à ce point ! Il l'avait remarqué, et il voulait en parler. L'ignorer et le taire n'était pas la solution ; c'était même, au contraire, le meilleur moyen de tout foutre en l'air et au final de tout perdre. Sa copine, et son envie de partir à l'aventure. Puisqu'il n'était pas prêt à céder ces deux éléments, il allait tout faire pour éclaircir la situation, et régler le problème au mieux. Hors de question de la laisser, surtout si c'était pour qu'elle lui en veuille et décide de lui tourner le dos à jamais. Il l'avait entraîné un peu plus loin, afin d'avoir une conversation avec elle. Il lui demandait ce qui se passait, soulevant ce qui posait problème selon lui. C'était donc ça ? Son départ allait tout saccager ? Il ne l'espérait pas, de peur de le regretter. Fixant Sarah, il attendait une réponse. Il voulait savoir ce qui se passait, si ça allait, et il se renseignait avec toute l'attention et la tendresse du monde, ponctuant sa phrase d'un petit surnom empli d'affection. La blondinette le regardait de ses yeux clairs et brillants, finissant par avouer qu'il allait lui manquer. Toucher en plein coeur par cette larme qui venait de rouler sur sa joue, il ne pu se retenir plus longtemps, et la prit dans ses bras. Il la serra fort contre lui, conservant sa douceur de peur de briser sa douce, fragile et délicate...
« Je savais que ça n'allait pas... » -glissa-t-il dans un murmure, tout en venant déposer un baiser sur sa chevelure claire et parfumée.

Kaeden finit par se reculer légèrement, caressant d'un regard les traits parfaits de son visage de poupée. Ca lui faisait mal au coeur de la voir comme ça, et lire sa peine le faisait culpabiliser. Il s'en voulait, et se sentait comme déchiré entre ses sentiments et son excitation face à un projet d'une telle envergure, avec une telle signification. Il lui fallait trouver une solution à tout ça, sous peine de rester dans cette impasse et de sérieusement en baver. Il ne voulait pas la rendre malheureuse, mais pensait aussi au bonheur qu'il pouvait offrir ailleurs. C'était horrible.

« D'ici 15 jours... -répondit-il avec une boule au niveau de la gorge. Presque gêné à présent, il n'osait même plus parler et lui exposer les choses. Il craignait de voir sa petite mine s'aggraver encore et sentir la lame qui lacérait son coeur venir s'y planter une nouvelle fois. -Je ne sais pas combien de temps encore... » Là il avait dû l'achever, et il s'en mordait d'avance les doigts. Attrapant sa main pour venir la caler dans la sienne, fixant leurs doigts à présent entre mêlés, il n'osait plus rien ajouter. Si seulement il avait pu concilier les deux...

Il leva alors subitement la tête, affichant un léger sourire en coin, et dans un élan indescriptible, il se lança :
« Pars avec moi ! » Ca y est... Il avait pété un boulon le petit père ! Pourtant il semblait des plus sérieux. C'était une solution qui était complètement à son goût ! Emmener Sarah avec lui en Afrique, ne pas se séparer d'elle, profiter de ce bonheur à deux, profiter d'eux et de personne d'autre.
« Viens avec moi... Comme ça je ne te manquerais pas. Et tu ne me manqueras pas... » -reprit-il d'une voix plus basse, comme pour tenter de la charmer et de lui arracher un oui que sa raison devait retenir. Elle avait des attaches ici, son frère, son job, ses amis, sa vie... Il ne lui demandait pas de tout quitter pour toujours, puisque lui même avait ses proches et qu'il ne comptait pas les abandonner. Mais simplement qu'il était sûr d'avoir son job à son retour, et qu'elle non. Qu'il était sûr que sa situation n'aurait pas changer. Pour elle ça l'était moins... Son frangin avait-il les moyens pour garder l'appartement jusqu'à son retour ? Pouvait-elle envisager de laisser tomber son job ? Tout ça pour lui, pour une mission de bénévolat en Afrique ? Kaeden devait redescendre sur terre, e faire un choix, non ?

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT


    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Sam 31 Juil - 21:22

    Sarah s’en voulait de se sentir si faible, si dépendante de lui et de ces faits et gestes. Mais elle s’en voulait encore plus de lui montrer ses faiblesses. Généralement, elle n’était pas le genre de nana à montrer ses sentiments, encore moins à pleurer, surtout avec du public autour. Mais ce soir, et plus spécialement en sa présence, elle n’avait pas pu se retenir. La nouvelle de Kaeden avait eu l’effet d’un coup de massue sur la jeune femme, et elle sentait à présent son cœur resserré par un étau. Et ça faisait mal.
    Depuis sa rencontre avec le jeune homme, Sarah se sentait peu à peu revivre. C’était une sensation étrange, mais si agréable, qu’elle s’y était tout de suite attachée, imprégnée, et elle ne voulait absolument plus s’en défaire à présent… et d’ailleurs, elle n’avait pas imaginé devoir s’en défaire aussi vite. Mais il faut croire que la vie nous réserve parfois des surprises… et pas que des bonnes. Ses yeux, larmoyants, étaient plongés dans le regard brun de Kaeden. Elle n’avait pu empêcher cette larme de rouler sur sa joue, et s’en voulait de l’avoir laisser tombée. La dernière chose qu’elle voulait, c’était le culpabiliser de s’en aller. Elle avait vu dans son regard à quel point il voulait partir là bas, qu’il avait besoin de cela pour se sentir utile, et elle n’avait aucunement le droit de l’empêcher. Se laissant tomber dans ses bras, elle enfoui son visage au creux de son cou, inspirant son odeur avec fièvre. Les yeux fermés, elle frissonna légèrement en sentant les lèvres du jeune homme se poser sur ses cheveux, avant qu’il se recule doucement, pour venir caresser son visage du bout des doigts. Les mots qu’il prononça ensuite n’apaisèrent en rien la peine qu’elle ressentait. Quinze jours. Il ne leur restait que quinze jours à passer ensemble. C’était injuste… Si injuste. Et il ne savait même pas quand il rentrerait… Dans un mois ? Six ? Dix-huit ? Tout ce qu’il lui disait était comme des flèches qui venaient se ficher dans son cœur et en lacéraient la paroi. Elle avait envie de crier, de lui crier dessus, de lui demander de ne pas partir, de ne pas la laisser seule. Mais sa gorge était sèche, et les gens autour d’eux les observaient avec curiosité, alors Sarah se retint. Elle baissa le regard sur leurs doigts entremêlés. Elle devait se ressaisir. Cela ne servait à rien de s’apitoyer sur son sort, non au contraire, ils devaient à présent profiter tous les deux du temps qu’ils leur restaient, profiter d’eux deux avant que cela ne prenne fin. Profiter, et ne pas penser à l’avenir si proche.

    Puis tout un coup, Kaeden reprit la parole, avec bien plus d’entrain que la fois précédente. Et quand la jeune femme perçue le sens de ses mots, ses yeux écarquillés par la surprise de cette subite demande, se posèrent sur le jeune homme. Que… Quoi ? Qu’elle parte avec lui ? Il était sérieux là ?!
    Sarah était devenue muette. Tout se chamboulait dans sa tête, et déjà, alors qu’il reprit la parole, elle ne l’écoutait déjà presque plus. Elle s’imagina un instant là bas, en Afrique, venant en aide à des enfants, aux côtés du beau brun. L’idée était tentante, plus que tentante même, mais… mais la voix de son patron, la ramena à la réalité. Elle ne pouvait pas quitter son boulot, aussi minable soit-il… Elle avait besoin de cet argent... et puis, il y avait son frère. Il n’accepterait surement pas qu’elle parte aussi loin, aussi longtemps, et surtout pour suivre un homme. A vrai dire, le seul homme qu’elle avait été prête à suivre depuis toute petite, ça avait été Scott, son frère.

    « Je… tu… »
    bredouilla-t-elle.

    Elle restait interdite. Elle aurait aimé accepté, partir à l’aventure, dans ses bras. Quitter cette ville et ces gens. Tout quitter, aller aider ceux qui en avaient besoin, et être seule avec lui, tout le temps. C’était vrai. Si elle partait avec lui, il ne lui manquerait pas. Mais…

    « Enfin, Kaeden, je… je ne peux pas… j’ai… mon boulot… j’ai déjà eu du mal à l’avoir… je... je peux pas partir...»

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Lun 2 Aoû - 10:28

La voir si mal, si fragile, c'était difficile... Et quand Kaeden se disait que c'était de sa faute, ça le blessait doublement. C'était une vraie torture de reconnaître qu'il était responsable de tout ça, et qu'un choix pouvait tout faire basculer. Positivement en restant à ses côtés... Négativement en la laissant ici, en partant loin d'ici. Pour le bien d'autrui certes, des petits orphelins. Mais pouvait-il vraiment se convaincre que cela valait un coeur brisé ? Le sien ? Non... La jolie blonde ne méritait pas l'abandon, au contraire, elle méritait la conquête du monde et même des étoiles, déposés à ses pieds et illuminant son regard. Là, il lui offrait des perles d'eaux salées, roulant sur ses joues rosées de chagrin. Il venait de prendre un petit coup de speed... Il lui proposait de le suivre, de partir. Mais qu'attendait-il ? Qu'espérait-il franchement ? Il avait conscience de la réalité des faits, et de la folie de sa requête. C'était aussi, dans un sens, faire preuve d'égoïsme. Pourquoi devrait-elle tout abandonner pour lui, alors qu'il pouvait lui aussi faire des concessions et laisser ce projet entre parenthèses dans son existence. Le refus demeurait dans son esprit... Il l'attendait, il le voyait déjà franchir le seuil de ses lèvres. Il lui faisait déjà mal.

Sarah en fut des plus surprises, et il n'avait pas de mal à l'imaginer l'effet d'une telle proposition. A sa place, lui aussi se serait posé des questions, du genre : « Ca va ?! Elle est sérieuse ? Peut-être malade aussi... » Mais il suffisait à la jeune femme de plonger son regard dans le sien pour voir qu'il ne plaisantait pas. Oui, il la voulait à ses côtés, et partager une expérience humaine si forte et intense se voulait être une idée plutôt plaisante, et même « alléchante ». Elle bredouilla quelques mots, qui le firent sourire légèrement. Là, il savait déjà que c'était foutu. Il hocha finalement les épaules, cachant sa soudaine déception, dû à la violente retombée de son excitation.

« Je... Désolé, c'était stupide comme idée... »
Il se rétracta d'un seul coup, se refermant sur lui-même. Une telle attitude n'avait jamais été de mises entre eux, mais il y avait encore certaines réactions qui restaient inconnues aux yeux de la belle Sarah. Il ne s'était pas entièrement dévoilé, leur relation se voulant récente, et pour le coup il ne pouvait pas retenir tout ça. Il allait se perdre dans le silence, il se sentait. Et ça le faisait presque flippé. Même lors de sa conversation avec sa mère, rien ne s'était passé ainsi. Il avait calmement expliqué ce qu'il en était, et même si l'idée n'enchantait pas sa petite maman adorée, il ne s'était pas sentit si mal. Certes, il ne s'agissait pas des mêmes sentiments me direz-vous... Oui, c'est bien vrai. Kaeden n'aurait jamais eu dans l'idée de proposer à Prudence un petit séjour en Afrique... Mais le fond restait le même... Une séparation, un peu de peine, une envie de garder l'autre près de soi. Et pour le coup, cette super nana qui le rendait dingue depuis quelques semaines maintenant allait terriblement lui manquer. La voir malheureuse à la simple idée de ce départ lui fendait le coeur, et il avait un noeud sans nom à présent logé dans son estomac.
A présent, il se sentait idiot... Et même très con. Il n'avait rien à ajouter, car il était tout simplement paumé. Son choix était délicat, il relevait presque du dilemme. Oh ce qu'il avait pu se foutre des personnages de théâtre lors de ses cours de littérature au lycée... A présent il les comprenait presque ! Faire un choix était parfois difficile. Blessant.

« Je n'aurais pas dû te proposer un truc pareil... » Il détourna le regard quelques instants, mal à l'aise. Là, il les sentait passé ses 19 piges ! La naïveté était encore là malgré sa maturité grandissante. Il restait peut-être un gamin, non ?

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT


    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Lun 2 Aoû - 11:25

    Plus les minutes passaient et plus la discussion avançait, et plus la jeune femme se sentait mal. A présent, c’était elle qui se sentait coupable de lui faire de la peine en refusant sa proposition. Et elle voyait bien dans le regard de Kaeden, qui déjà, tentait de fuir le sien, qu’il était déçu par ce qu’elle venait de dire… Mais… aurait-elle pu faire autrement ? Partir avec lui, tout quitter, même pour quelques mois… Non, elle ne pouvait pas, elle en était incapable, c’était hors de sa portée.
    Kaeden venait de se refermer sur lui telle une huitre sentant un danger approcher. Elle ne le pensait pas si susceptible, et le voir ainsi lui décrocha une petite moue au visage. Ils semblaient être entrés dans un putain de cercle vicieux, où, chacun, tentant de faire le moins de mal à l’autre, en faisait en réalité beaucoup plus. Sarah cherchait son regard, mais le jeune homme l’avait détourné. Il semblait si mal à l’aise, qu’elle se sentait encore plus bête, plus idiote que jamais. Jamais elle n’aurait du lui montrer à quel point son départ la peinait. Elle l’avait culpabilisé, et elle mettrait du temps à se le pardonner.
    Autour d’eux, les discussions avaient repris, les clients du petit restaurant indiens semblaient s’être lassés de les épier, peut-être surtout parce qu’ils n’entendaient rien de leur conversation. C’était tant mieux, Sarah avait horreur d’être la bête de foire, le clou du spectacle.
    La jolie blondinette aurait aimé trouvé les mots pour lui faire retrouver sa bonne humeur, pour l’apaiser tout simplement. Elle lui devait bien cela, puisque c’était elle la seule responsable de cette nouvelle tension entre eux.

    « Kaeden… »
    Tenta-t-elle.

    Elle soupira, ne le lâchant pas du regard. Alors quoi ? Ca allait s’arrêter comme ça ? Sur une soirée gâchée, par ces conneries de sentiments ? Non, elle ne pouvait pas accepter ça. Tendrement, Sarah posa sa main sur la joue du jeune homme, l’obligeant ainsi à la regarder, à arrêter de fuir ainsi son regard. Son cœur lourd, l’esprit embrouillé, elle mit plusieurs secondes à prendre la parole, cherchant un peu de réconfort dans les yeux de son beau brun, mais en vain. Elle pouvait plutôt y lire la peine et la déception qu’elle venait de lui causer. Et au vu de ce qu’il disait, il semblait regretter sa proposition.

    «Ne dis pas ça, ce n’était pas du tout une idée stupide…
    se lança-t-elle. Je… j’aurai beaucoup aimé pourvoir l’accepter mais… je ne peux pas, c’est tout… »

    Sa deuxième main vint se poser sur la nuque du jeune homme, rejointe très vite par sa main qu’elle venait de mettre sur sa joue. Elle le regardait avec tendresse, essayant de lui faire comprendre à quel point elle s’en voulait de refuser. A quel point elle aurait aimé le suivre, à quel point elle… l’aimait ?
    Elle avait été touchée par le fait qu’il veuille l’emmener avec elle, partir avec elle, et surtout par le ton et l’excitation qui était sortit de lui au moment où il lui avait proposé. Cela avait été si soudain, si… sincère, qu’elle se sentait encore plus idiote de devoir la décliner. Doucement, la jeune femme se mit sur la pointe des pieds, rapprochant ainsi leur deux visages. Elle effleura son nez avec le sien, puis ses lèvres, qu’elle embrassa tendrement, avant de murmurer :

    « J’attendrai ton retour avec impatience, je te le promets… »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Lun 2 Aoû - 18:56

Le jeune homme se sentait incroyablement con... Il s'était laissé porter par un élan de naïveté inqualifiable. C'était tellement lui... Imaginer la voir partir à ses côtés c'était comme croire à tout un tas de trucs incensés. Comme voir Charly présenté un papier d'inscription dans un centre de désintoxication à Prudence, afin d'obtenir la signature de son responsable légal. Comme imaginer Bailey redevenir la petite blonde innocente qu'il avait connu et protégé par le passé. Comme retrouver sa douce Kayla, le coeur en un seul morceau sans que son cadet n'est joué avec... Bref, lui demander de quitter le pays pour lui, c'était comme lui demander de lui décrocher une étoile, alors qu'elle avait les pieds coulés dans un bloc de béton. Kaeden se sentait comme le plus grand crétin de la planète, à tel point qu'il n'osait même plus la regarder. C'était bien trop difficile d'affronter son visage aux traits angéliques et réaliser que s'il prenait cet avion dans une quinzaine de jours, il ne le verrait plus et prendrait même le risque de le perdre à jamais. Plus de regards doux, plus de tendres baisers, plus cet exquis parfum... Plus rien. Ca lui faisait un mal de chien. Elle prononça son prénom, cherchant à capter son attention, mais il s'y refusait. Il gardait le regard dans le vide, cherchant à fuir la réalité. Mais Sarah l'y ramenait, elle l'entrainait avec elle.

C'est en le forçant à la regarder que Kaeden se prit une nouvelle gifle. Ca faisait mal, et il avait l'impression que ce qui aurait dû être une fierté, un choix des plus appréciable et apprécié, se révélait être désormais son supplice, sa véritable torture. Elle affirma que son idée n'était pas mauvaise, et il ne pu s'empêcher de soupirer. Pfff ! Mais bien sûre ! C'était l'idée du siècle, la preuve était telle qu'elle la refusait. Kaeden était du genre têtu et il était bien difficile de lui faire entendre raison. Elle allait devoir s'accrocher si elle tenait à ce qu'il reconnaisse la moindre once de positif dans son idée. Il secoua légèrement la tête, lâchant un nouveau soupir.
Sarah finit par le stopper, plaçant ses mains sur sa nuque et se rapprochant doucement de lui. Il ne bougea pas, laissant son front venir s'appuyer tout contre le sien, alors que dans une infime caresse elle se lovait tout contre lui. Son souffle sur sa peau, puis la finesse de ses lèvres sur les siennes le déconnectèrent quelques instants de la réalité. Il lui rendit, avec tendresse... Jusqu'à ce qu'elle lui murmure qu'elle l'attendrait. Outch... Ca faisait mal.

« Je me demande si je pourrais attendre finalement... Je crains. »

Si lui, occupé dans un orphelinat, allait avoir du mal à rester loin d'elle, qu'en serait-il pour elle ? Elle finirait par se laisser aller dans les bras d'un autre, à l'oublier. Il en était persuadé. Non pas qu'il ne la pensait pas sincère lorsqu'elle plongeait son regard dans le siens, lui faisant silencieusement les plus belles promesses qui soient, mais il laissait sa naïveté de côté cette fois-ci.
« Tu veux peut-être qu'on prenne un truc à emporter et qu'on rentre ? » -demanda-t-il pour couper court. Il était mal, et il ne se sentait pas de rester ici. En fait, derrière sa question se trouvait une requête. « Rentrons... » voulait-il dire. Il voulait dormir, et se réveiller pour finalement se dire que ça n'avait été qu'un mauvais rêve.

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT


    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   Mar 3 Aoû - 10:57

    Son plus grand souhait à présent était d’oublier cette soirée, cette discussion, et de tout reprendre à zéro. Elle avait été si bête de réagir ainsi en apprenant que l’homme qui partageait sa vie depuis plusieurs semaines allait partir, loin, très loin d’elle, pour aider ceux qui en avaient vraiment besoin, ceux qui chaque jours périssaient, de malnutrition, de maltraitance et de maladies. A partir de maintenant, elle était prête à le pousser à atteindre son but, à partir là bas, même si elle allait en souffrir. Elle voulait revoir les petites étincelles dans ses yeux, qu’elle avait aperçues lorsqu’il lui avait fait part de son projet il y a plusieurs minutes maintenant. Et puis de toute façon, il ne serait partit que quelques mois, elle l’attendrait, puis ils se retrouveraient et leur relation reprendrait là où elle se serait stoppée, avec encore plus de passion et d’amour entre eux, si cela était possible. Voilà. C’était ça à présent qu’elle devait faire, car si il venait à ne plus partir dans l’unique but de rester avec elle, leur relation risquait de tourner court : lui regretterait de ne pas s’être envolé aux secours d’enfants en peine, et inconsciemment, il en voudrait à Sarah de l’avoir retenu à West Eden, et Sarah, elle, s’en voudrait de l’avoir empêché de poursuivre son rêve. Non. Ce n’était une solution enviable pour personne, et si elle voulait que leur histoire marche, elle se devait de le laisser partir. Pour leur bien à tous les deux, même si les quelques mois à être séparés l’un de l’autres seraient difficiles à vivre, la suite n’en sera que meilleure.

    « Arrête Kaeden, il faut que tu y aille, il faut que tu vives c’est magnifique aventure… Ce sera dur, c’est sûr, mais il faut que aille aider ces enfants qui ont tant besoin de toi et de tout ce que tu pourras bien leur apporter… »

    Les mains posées sur le cou du jeune homme l’obligeaient à la regarder, et les yeux bleus de Sarah étaient plongés dans ceux de Kaeden. Elle ne voulait plus le lâcher à présent, tant qu’il ne lui dirait pas ouvertement que oui, il s’envolerait d’ici deux semaines vers l’Afrique, même s’ils allaient terriblement se manquer. Après, ils pourraient toujours s’écrire ou se parler par téléphone, ce serait au moins ça pour garder la tête hors de l’eau. Sarah avait imaginé cette relation si belle, et elle avait tant espérer de celle-ci, qu’elle était à présent prête à tout pour l’empêcher de se résoudre par un échec… enfin, à tout ? Sauf peut-être à le suivre à l’autre bout du monde, non ? Et pendant qu’elle se persuadait intérieurement que c’était bien son boulot qui l’empêchait de suivre Kaeden en Afrique, et non sa peur insaisissable de tout ce qui pouvait devenir vraiment sérieux, le jeune homme reprit la parole, exprimant l’envie de quitter cet endroit, la jeune femme revint les pieds sur Terre et acquiesça sa requête d’un simple hochement de tête. Elle n’avait plus vraiment fin, tout ceci lui avait coupé l’appétit, mais elle aussi avait plus qu’envie de rentrer. Après avoir quelques petites spécialités indiennes à emporter, les deux amants reprirent la route à pieds… Silencieux, le cœur lourd, l’esprit pas tranquille, ils passèrent une bonne partie de la nuit à se regarder sans parler, imprégnant le visage de l’autre dans sa tête, de peur que dans quelques semaines, on ne s’oublie…


    PF
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ♥ Always in my mind # You [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

♥ Always in my mind # You [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Got Dynamite :: 
« WEST EDEN »
 :: Just Like all the others :: place principale
-