.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ messages : 81
♣ date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : West Eden


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Vide
MessageSujet: drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦   drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Icon_minitimeMar 22 Juin - 4:32

drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ J41 drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ 0009h0kf


    Que dire de plus que repos. La môme devait se reposer le plus possible afin de penser un peu mieux. Depuis qu'elle avait apprit cette nouvelle époustouflante, elle s'en rendait bien compte, se serais toute sa vie qui en serait changer. Ce matin elle était donc coucher dans son lit à dormir paisiblement en pensant à rien et ne voulant pas surtout. Elle se trouvait plutôt dans le monde de rêveries, qui se terminerait sûrement en une fin grandiose et surtout merveilleusement belle. Ce qui était bien loin de la réalité en se moment. Se simple monde de rêverie instantanée lui faisait tout simplement oublier la torride réalité à laquelle elle devrait faire fasse en se réveillant. Et ça, elle ne voulait pas le simplement y avoir à faire face. La jeune blonde se réveilla tranquillement, ne pensant qu'au mot repos. C'était le mot à se souvenir surtout en des temps aussi périlleux et décisif de sa vie. Elle allait devoir affronter sa propre vie, mais pas pour tout de suite. Après s'être fait rudement enlever de son monde de rêveries par sa mère qui trouvait qu'elle avait assez dormir comme cela, son objectif de la journée consistait plutôt à essayer de trouver une solution à ces problèmes. Enfin, pour bien débuter la journée, elle commença par s'étirer un peu, encore en dessous des couverture, puis lentement bailla. C'est après avoir mit le pied droit en premier, il faut faire attention au superstition, elle bondit hors de son lit pour aller à la cuisine où un petit déjeuner l'attendait. Elle souria fasse à l'assiette complète qui était à sa disposition. La môme n'allait pas engloutir tout cela, mais au moins elle en avait assez pour combler deux repas. Après avoir terminer ce petit déjeuner principalement composer de fruit et d'œuf, la blonde décida d'aller se mettre quelques choses sur le dos. Effectivement elle avait une journée bien remplit. Et elle ne voulait pas perdre une minute de son temps.

    Premièrement elle décida de se mettre des fringues, une camisole blanche et grise ainsi qu'un jeans foncé troué à deux endroits. Après avoir enfiler cela, elle décida de prendre ces ballerines, pour avoir les deux pieds bien ferme sur terre et non soulevé par des talons hauts. Après s'être complètement habillé elle alla légèrement se peigner puis décida enfin d'aller au salon. Sans même vraiment y penser, son horaire était très chargé aujourd'hui, alors pas retardement. La jeune femme décida donc de partir laissant comme seul reste, un bisous sur la joue de sa mère qui s'inquiétait un peu. Puis la jeune femme partie pour de bon.

    Prenant la voiture, la blonde décida de s'arrêter au Starbuck café, histoire de prendre quelques trucs. Elle prit un café ainsi qu'un cappuccino à la pistache. Enfin, même si personne n'en prenait vraiment, la jeune femme avait décidé d'en prendre un pour une personne plutôt difficile avec le chocolat. Après avoir prit cela, elle alla directement chez Charly, le garçon qu'elle devait voir, avec les cafés en mains. Se garant devant chez lui, elle patienta quelques instant puis prit une grande inspiration. Finalement elle regarda les cafés et se décida à aller le voir.

    La môme ne savait plus vraiment où mettre de la tête. Elle avait rencontré Charly, il avait de cela quand même quelques temps. Et elle avait déçu ces plus cher amis, Kayla & Kaeden. Maintenant ce serait impossible d'avoir leur amitié à nouveau, même si Kaeden ne lui parlait plus, si il savait la stricte vérité, il ne voudrait plus jamais lui parler et toute ces chances avec lui passerait de une à zéro certainement. Et ça, ce n'était pas que pour lui, car son amie Kayla, ne voudrait plus, elle aussi, lui adresser la parole. Elle serait détester de tous à West Eden, et tout cela à cause d'une erreur qu'elle a commise. Au départ elle voulait oublier ce qui se passait chez elle, mais à la fin cela avait plutôt mal terminer, finissant plutôt dans un lit... Enfin, la môme l'avait voulu même si elle était dans un état pas très net. Maintenant elle devait assumer ces actes.

    Elle arriva donc devant la porte des Meadows, un peu stresser il faut l'avouer. Elle ne savait pas ce qui allait se passer, et cela la rendait un peu nerveuse en même temps. Pleins d'émotions traversait Bailey en même temps. Quand elle avait sut que Charly allait revenir deux jours après avoir sus, elle ne s'était pas empêcher de noter dans sa tête qu'elle devait passer le voir. Quoiqu'il arrive, la blonde devait se tenir forte et ne pas craquer surtout. Même si elle avait de terrible maux de cœur, de tête et ventre, elle devait se dire que tout pourrait être pire... Non rien ne pouvait être pire. Enfin, au moins elle ne vomissait pas encore, ce qui restait à voir. Elle se décida enfin à toquer trois coups à la porte avec une main, de l'autre tenant les cafés. Elle attendait puis décida de regarder son ventre quelques minutes. La môme allait prendre quelques kilos, c'était certains... Enfin, cela dépendait de ce qui allait se dire au cours de la journée, mais c'était certain, rien de tout cela ne se terminerait joyeux, puisque c'était certain, sa vie allait changer à tout jamais. La blonde se trouvait devant cette porte pour aller non seulement prendre une décision mais aussi pour lui dire que tout ce qu'elle avait fait, elle ne le regrettait en rien ... Même qu'au contraire, elle avait été heureuse voire honoré de partager se moment avec lui. Mais même si une erreur était survenue, la jeune femme était loin d'être prête à tout abandonner.


Dernière édition par Bailey Lùläby Middleton le Mar 6 Juil - 4:42, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 1093
♣ date d'inscription : 11/04/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Vide
MessageSujet: Re: drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦   drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Icon_minitimeJeu 24 Juin - 22:52

    Ce retour à West Eden était une vraie bouffée d'air frais pour Charly. C'était étonnant pour lui de se dire ça alors qu'il y a plusieurs moi quand il avait apprit qu'il allait revenir vivre avec sa mère et son frère, ici même, là où il avait passer les premières années de sa vie, le jeune homme avait tout fait pour essayer de trouver une autre solution. Il n'était pas près à rester avec son père, mais il ne voulait en aucun cas revenir vivre avec ceux qu'il considérait comme des lâcheurs, des personnes qui l'avaient abandonné en sachant très bien ce qu'il allait vivre. Puis finalement il était revenu avait revu Kaeden, Prudence, Kayla et avait fait la connaissance de Robyn, Satheen ou encore Bailey. Il était repartie à Monroe et il s'était alors rendu compte qu'il n'aimait plus autant cette ville qu'il trouvait un peu triste la journée quand lui était seul dans son appartement alors que les autres étaient entrain de travailler ou bien en cours. Mais surtout il avait réaliser qui était vraiment son paternel ce qui l'avait amener à revoir sa vision des choses concernant Prudence et Kaeden avec lesquels les choses étaient en fait devenus un peu plus cool.. Oh bien sûr il y avait toujours quelques disputes, quelques frictions entre les deux frères, mais il n'y avait pas de quoi frapper quelqu'un comme Charly avait pu le faire.. Non, en fait ce voyage à Monroe avait beau avoir permit à Charly de revoir des amis très proches, il lui avait sembler long.. beaucoup trop long même, surtout après que Kayla est fait la surprise de venir le voir. Car il ne pouvait le nier cette visite lui avait fait extrêmement plaisir mais surtout elle les avait rapprocher de manière significative... et surtout, elle avait permit au jeune homme de comprendre ce qu'il ressentait vraiment pour celle qui avait été sa meilleure amie quand il avait sept ans. Il aimait Kayla, il l'aimait énormément et ne voulait surtout pas la perdre. Lorsqu'il le pouvait il l'appelait, ou lui envoyait des messages. Ils pouvaient se parler par l'intermédiaire de facebook par exemple, mais c'est vrai que ce n'était pas l'idéal pour un couple aussi récent.. Oui, c'était sans doute pour ça qu'il était si heureux d'être revenus la veille, tôt le matin. A peine était il descendu de sa moto qu'il était aller frapper chez Kayla, avant même de rentrer prévenir sa mère qu'il était là, sain et sauf ! Charly avait alors croiser Julian auquel il n'avait pas vraiment fait attention en fait, puis il avait prit Kayla dans ses bras et l'avait embrassé comme si ces deux là n'avaient pu avoir aucun contact pendant plus de quatre mois ! Finalement il était tout de même retourner chez lui, retrouvant ainsi sa famille. Il avait dormit un peu histoire de récupérer du voyage puis il avait passer le reste de sa journée en compagnie de Kayla, pour son plus grand plaisir. En fait, cette première journée à West Eden, avait été un pur bonheur pour lui mais aussi un moment qui marquait une libération qu'il avait attendu huit ans.
    Maintenant commençait sa deuxième journée à West Eden. Le soleil brillait alors qu'il ne devait être que neuf heure du matin. C'est d'ailleurs ça qui tira du lit le jeune homme, un petit rayon de soleil, une lumière un peu trop violente qui venait jusqu'à ses yeux qu'ils avaient encore du mal à ouvrir. En fait, il ne voulait pas les ouvrir. Il refusait de ce lever, de poser un pied par terre et de commencer cette journée qu'il redoutait un peu à cause des rendez vous qu'il avait de prévu. En effet, aujourd'hui ce n'était pas sa petite amie qu'il allait voir en se levant, ce n'était ni sa mère, ni son frère d'ailleurs qui était déjà sûrement partit au restaurant pour régler deux trois trucs. Ce rendez vous qu'il redoutait, c'était celui avec Bailey. Non pas qu'il ne voulait pas la voir, au contraire même ! Elle faisait de ces personnes auquel il s'était très vite attacher à West Eden. Non, en fait ce qu'il redoutait c'était leur discussion.. car il savait très bien de quoi les deux jeunes allaient parler. Cet erreurs. Cette chose qui avait prit place dans le vendre la jeune femme. Cet enfant que Charly n'acceptait pas. En fait, il ne savait pas quel nom donner à ce.. à ce bébé qu'il avait conçut avec Bailey cette nuit ou ils avaient légèrement trop bu et un peu dérapé. Tous les deux en avait déjà longuement parler mais ils n'arrivaient pas à se mettre d'accord quand à la décision qu'ils devaient prendre. Bailey elle, voulait le garder alors que Charly lui, voulait qu'elle avorte, chose que bien entendue elle avait refuser de faire.. Les choses étaient compliqué. La situations étaient inhabituelle et Charly ne savait pas comment la gérer, de plus il avait refuser de mettre Kayla au courant, sachant très bien qu'elle réagirait mal alors il était assez difficile pour lui de de devoir lui cacher toutes ces choses. Il aurait voulu lui demander quoi faire, avoir ses conseils qui en général était toujours très bon. Il aurait voulu lui dire qu'il était perdu, qu'il avait peur.. mais lorsqu'il la voyait, il mettait tous ses doutes de côtés et ne pensait plus qu'à elle et à lui, laissant Bailey et leur histoire de côtés le temps de quelques heures.. Jusqu'à présent c'était de cette manière qu'il avait fuit ce problème mais aujourd'hui, il était temps pour lui d'affronter les choses en face, d'assumer les conséquences de ses actes même si dans le fond il voulait que tout ça ne soit qu'un mauvais rêve dont il sortirait bientôt. C'est donc un Charly pas très joyeux et un peu stressé qui sortit difficilement de son lit ce matin là. Il fila très vite sous la douche espérant que cela lui permette de se réveiller un peu puis il s'habilla, enfilant un jeans et un t-shirt. Son regard se posait sans cesse sur sa montre alors que pourtant, il ne savait pas vraiment à quelle heure Bailey allait venir.. peut être qu'elle passerait très tôt - ce qu'il espérait, comme ça après il serrait débarrasser de cette histoire - ou alors elle préfèrerait faire autre chose de sa journée et ainsi elle viendrait plutôt en fin d'après midi, voir en fin de soirée. Cette attente lui paraissait longue, interminable. Il était assis devant une table qui était remplit de bonne chose à manger et pourtant il ne pouvait rien avaler. Sa gorge était noué, ses soupires très fréquents. Si il avait réussit à rester calme et poser face à Kayla, là c'était une tout autre histoire car ce qui allait se décider lors de cette conversation allait peut être changer toute sa vie. Secouant la tête avant de passer la main sur son visage, essaya de sortir toutes ses idées de son crâne et c'est à ce moment là qu'il entendit quelqu'un frapper à la porte. Il en était sûr, c'était elle pourtant il resta assit un instant, le regard perdu dans le vide. Finalement il décida de se lever et de marcher doucement jusqu'à la porte. Il posa sa main sur la poignet souffla un coup comme pour se donner un peu de courage puis il ouvrir la porte d'entrée derrière laquelle il vit Bailey. Un moment, il resta silencieux se contentant de la regarder et peut être de repérer un ventre qui commençait à s'arrondir. Son regard se posa ensuite sur le visage de la blonde à laquelle il essaya de faire un léger sourire.

    « Salut Bailey... »

    Se fut les seuls mots qu'il fut capable de sortir à ce moment là. La dernière fois qu'il avait eu la jeune femme face à lui, c'était le lendemain matin de cette soirée ou ils avaient succomber l'un à l'autre. Et aujourd'hui, si ils se revoyaient c'était justement à cause de cette soirée ou ils n'avaient pu se contrôler. C'était tellement étrange comme situation que pendant quelques secondes, Charly resta accroché à la porte sans bouger avant enfin de se décider à laisser entrer la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 81
♣ date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : West Eden


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Vide
MessageSujet: Re: drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦   drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Icon_minitimeVen 25 Juin - 6:35

    Tout au long de son enfance, la jeune femme avait apprit à être forte et à savoir contrôler ces émotions, mais pourtant une partie d'elle était confuse et demandait des réponses à ces questions. Elle hésitait à beaucoup de chose, et même qu'elle devait prendre des décisions importante qui aurait une répercussion sur son futur. Et cela, elle le savait très bien. À l'avenir elle devrait apprendre à bien mentir, à redevenir elle-même et ainsi de suite. Les événements passés avaient été dur pour elle à cause de sa petite sœur, mais ce qui arrivait maintenant contrairement à sa sœur n'était qu'un rien. Et pourtant, tout cela ne faisait que commencer.Et si elle croyait que c'était fini, elle n'avait rien vu. Tant qu'à la jeune femme, dans sa tête non plus ce n'était pas très net. Il y avait d'un côté et certainement celui le plus dure à choisir, Kaeden. Ce garçon qu'elle avait rencontré sûrement en premier à West Eden. Ils avaient eu de gros délire tout les deux et jamais le mot amour n'avait entré dans leur vocabulaire ou sentiment. Ils étaient toujours là un et l'autre pour se supporter. Sauf qu'à un moment, cupidon frappa de plein fouet la jeune femme. Effectivement, elle tomba amoureuse de Kaeden, malgré elle. Pourquoi ? Parce que jamais elle n'aurait pensé ou cru avoir le coup de foudre pour son si bon ami. Pas question de gâché leur amitié. La môme garda donc tout cela au plus creux d'elle-même. Chaque jours, elle le vivait pleinement, et en tant qu'ami surtout. Pourtant elle voyait bien que Kaeden n'avait pas l'intention de rester un homme sage toute sa vie, il avait besoin d'avoir quelques aventures amoureuses. Et appariement, il n'estimait pas que Bailey pouvait compter l'une d'elle. Enfin il n'était que de grands ami. Bref, la jeune femme le vit s'approcher de certaine fille et un violent sentiment de jalousie vint bientôt l'envahir, ce qui lui fit encore plus mal que le coup que cupidon lui avait envoyé. En l'espace de quelques minutes elle réfléchit, ne savant plus trop ce qu'elle devait faire. Et puis soudainement tout devint si clair, lui avouer ces sentiments pour lui devait être sûrement la solution. Mais malheureusement cela ne fit que faire de la confusion chez Kaeden et en même temps dans leur amitié. Ils ne se voyaient plus autant qu'avant , voire presque plus du tout, et leur conversation devenait ce que la jeune femme avait bien put redouter. C'est après que cela soit arriver qu'elle agit vraiment. Que la Bailey que tout le monde avait connu disparu pour laisser place à une nouvelle fille. Pourtant, cette jeune fille aimait tout de même Kaeden, mais seulement, elle-même devenait un peu confuse et plus certaine de ce qu'elle recherchait. Déjà, elle fit plus ample connaissance avec le frère de celui à qui elle avait causer cette confusion. Seulement, le brun ne sembla pas apprécié cette soudaine "admiration" de la part de la blonde pour son plus jeune frère, et son seul d'ailleurs. Mais même si la jeune femme inquiétait le jeune homme, tout ce qu'elle voulait était d'oublier ces problèmes pendant un certain nombre de temps. Et la solution pour elle se présenta en une seule chose ; Charly. Ce charmant jeune homme au cheveux brun frisé et remarquablement beau. Au départ la jeune femme ne lui trouvait rien de spécial, un garçon comme les autres. Ils se voyaient beaucoup plus fréquemment depuis un certain temps. Et cela ne fit qu'augmenter les soupçons chez Kaeden, et il faisait bien. Le frisé et la blonde passèrent beaucoup de temps à boire ou à prendre des substances illicites ensemble, et en prenaient un certain plaisir. Et la transformation de Bailey commença pour de bon. Elle commença par se couper les cheveux, puis à drôlement changé ces vêtements pour qu'ils soient un peu plus osé. Enfin, ce n'était pas un très grand changement, mais se fut assez pour Kaeden, il pensait vraiment que la jeune femme allait sombrer avec son frère. Même si elle se rapprochait dangereusement de lui, cela ne signifiait pas qu'elle allait devenir sa réplique, non, pour cela déjà elle devait avoir le physique et autres trucs. Bailey n'avait jamais eu le profil des actions qu'elle commettait maintenant, mais pourtant, avec se changement, elle s'y rapprochait drôlement. Même si une partie d'elle ne voulait pas, la môme se rapprocha de Charly, assez pour qu'il soit toujours là pour elle à tout moment. Et se qui arriva fut inattendu. Ils burent un verre, un autre, et plusieurs autres, pour ensuite ne plus trop avoir les idées très nets. Cette nuit là fut une nuit torride pour les deux jeunes gens. Pour elle, cela signifierait beaucoup - d'abord elle avait perdu sa virginité, et ensuite elle venait d'offrir son corps à ce jeune homme. Même si cela n'était pas prévu pour aucun d'eux, la jeune femme apprécia cette soirée. Elle ne regrettait en rien d'avoir laissé entre les mains du garçon à la fois sa pureté et son corps. Ce moment fut pour elle des plus agréables qu'elle n'est jamais eu. Et pourtant, cette soirée eu tant de conséquences grave, que même elle ne se doutait pas. Une simple petite erreur de la part des deux jeunes gens et voilà qu'il se retrouve avec une vie en jeu. Cet erreur, fut de ne pas avoir prit de protection pendant cette nuit. Aucun d'eux n'aurait put penser que le fruit de cette nuit pourrait leur donner un tout nouvel être grandissant éperdument dans le ventre de la blonde, qui sans défense et sans envie devrait affronter cette dure réalité. Elle était enceinte. Un être vivant était dans son ventre qu'elle le veuille ou non. Et aujourd'hui elle était chez le père de cet enfant pour savoir ce qu'ils allaient faire avec cela. Leur décision changerait leur vie à jamais. La môme ne voulait pas avorter, pour c'était un signe de lâcheté et certainement le moyen le plus simple. Les enchères allaient donc débuter avec deux seul solution, l'adoption ou l'acceptation. Ce dernier choix consistait à garder cet enfant, et cette solution n'était qu'envisageable pour Bailey. Se tenant devant la porte des Meadows avec les cafés dans une main. Elle était prête à décider de son destin.

    La jeune femme, debout où la porte attendait impatiemment, mais d'un côté elle espérait presque que Charly ne soit pas là. Elle n'avait pas l'envie de venir parler de cela avec lui, c'était allé beaucoup trop loin cette affaire. Seulement, quand la porte s'ouvrit, la première chose qu'elle remarqua fut les cheveux bouclés du jeune homme. Il était bien là devant elle. Seulement il semblait si silencieux, il ne disait pas un mot et la regardait. Bien évidement, elle aurait du se douter que la première chose qu'il regarderait serait son ventre. Mais pourtant c'était lui qui avait décidé de faire ce test, c'est lui qui lui avait si gentiment demandé pour être "sûr" disait-il. Si elle avait fait comme bon lui semblait, ils se seraient pas rendu là aujourd'hui. Enfin, c'était peut être mieux ainsi. Quand il fixa son ventre, la môme avec sa main libre, la posa sur son ventre. Baissant légèrement le regard et détournant la tête. Elle ne disait rien. Même quand il lui parla, la jeune femme lui fit que le regarder pour à nouveau détourner le regard. Elle n'était pas prête à entamer cette discutions avec lui. Pas maintenant. Comme signe de réponse, la môme ne fit que lever un doigt de la main qui était poser sur son ventre. Rien ne sortait de sa bouche, aucun mot, et dans son visage on ne pouvait qu'entrevoir un visage froid et sans émotions. Les deux jeunes gens restèrent comme cela pendant une petite période de temps, dans un silence presque ridicule pour deux amis aussi proche qu'eux, pourtant la situation les rendaient surpris et muet. Bailey ne savait pas comment se sentir face à tout cela. Au moment où il se décida à la laisser passer, une larme coula sur la joue de celle-ci. La blonde ne fit aucun geste pour l'arrêter. Tranquillement, celle-ci descendait traçant les courbes de ces joues. Ces yeux se remplirent vite d'eau, des larmes de confusion, de peine, se tenait prête à faire leur apparitions sur les joues de la jeune femme. Même si son visage trahissait sa peine, son chagrin et sa confusion, la joie enveloppait son esprit. Il était enfin de retour, et tout allait s'arranger. Une fois rentrer à l'intérieur elle déposa les café sur une table prêt puis regarda le sol en baissant le regard, laissant ces larmes couler un peu plus vite sur ces joues. Bailey resta sur place en ne faisant rien que mettre ces bras autour de son ventre, comme pour protégé son enfant, ou plutôt, pour le cacher, le couvrir.

    " Je .... euhh... " elle laissa échapper un léger soupir. Aucun mot ne voulait sortir de sa bouche, elle n'était pas capable. Bientôt les larmes qui coulaient sur ces joues augmentèrent en plus grande quantité. Et bientôt, elle ne put les contrôler. Ces larmes s'échappait comme toute chose normal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 1093
♣ date d'inscription : 11/04/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Vide
MessageSujet: Re: drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦   drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Icon_minitimeMar 29 Juin - 16:09

    Charly la regarda entrer et bien qu'il aurait voulu regarder ailleurs, son regard se dirigeait sans arrêt vers le ventre de Bailey, se ventre ou se trouvait maintenant le fruit de cette nuit qu'ils avaient passé ensemble. En fait cette soirée avait été une suite d'erreure de la part de Charly. Tout d'abord il avait un peu forcé la jeune femme à boire pour qu'elle essaye d'oublier ses problèmes. Bien entendu il l'avait accompagné dans cette tache et à deux ils avaient vidé quelques bouteilles. Ensuite sa deuxième erreure avait été de s'approcher un peu trop de Bailey puisque c'était se rapprochement qui l'avait pousser à l'embrasser, puis ensuite à l'allonger sur le lit et la déshabiller. Et enfin sa dernière erreure avait été de ne pas faire plus attention.. Il n'était pas dans son état normal c'est vrai, mais il s'en voulait aujourd'hui de ne pas savoir si il avait penser à se protéger ou pas.. Bon vu ce qui était arrivé sûrement pas et il ne pouvait s'empécher de se dire qu si il avait à ce genre de chose alors qu'il allait passer à l'action avc Bailey, elle ne serait pas là aujourd'hui l'air aussi abatu que lui. Charly voyait quelle n'allait pas très bien. Depuis qu'elle était là, elle ne l'avait pas vraiment regarder, et c'était maintenant plusieurs larmes qui commençaient à couler sur les joues de Bailey alors qu'elle venait d'entrée dans la maison des Meadows. Pour lui la chose était difficile à avaler, mais il se doutait que pour elle s'était encore pire.. après tout c'était elle qui allait porter cet enfant pendant neuf mois. C'est elle qui allait devoir cacher son ventre lorsqu'il commencerait à grossir, ou encore qui allait ressentir toute ces douleurs que seuls les mères connaissent. Enfin, c'était elle qui allait voir ce bébé qu'elle allait finalement laisser filer avec une autre famille.. Oui car pour Charly il était vraiment hors de question qu'ils garde cet enfant ! Il n'en voulait pas, il n'en n'avait jamais voulu. C'était une erreure parmis tant d'autre et surtout il savait que cette erreure risquait de lui faire perdre Kayla, la personne qu'il aimait et qui comptait le plus pour lui. Il savait déjà que le fait de ne pas lui dire était peut être une faute de sa part.. mais elle avait ses propres problèmes et Charly ne voulait en aucun cas l'embeter avec ce genre de chose, des histoires qui dans le fond ne le concernait que lui.. des problèmes qu'il se devait de régler tout seul. Egalement il ne voulait pas cet enfant car il ne se sentait pas capable de s'en occuper. Le lycée serait bientôt finit pour lui, il n'avait fait aucune démarche pour entrer à l'université et il ne savait pas ce qu'il allait faire de sa vie. Il n'avait pour le moment aucun travail, Bailey non pus d'aileurs et il ne se voyait pas élever un gosse dans ces conditions là. Bien sûr il y avait sa mère - qui pour le moment n'était pas au courant - mais il ne voulait pas qu'elle s'occupe de tout, qu'elle paye tout a sa place. La vie l'avait déjà privé de beaucoup de chose, Prudence méritait maintenant de vivre tranquillement, et paisiblement sans avoir sur le dos un fils et son enfant non voulu. Et puis Bailey et lui ils étaient amis.. juste amis. Certes ils avait céder à la tentation et couché ensemble..mais ça ne faisait en aucun cas d'eux un couple.. Pour toute ces raisons - et bien d'autre encore - Charly se refusait à garder cet enfant. Il en avait bien sûr déjà parler avec elle mais il sentait que le dialogue risquait d'être difficiles. Elle voulait le garder et avait elle aussi apparement pas mal d'argument et aussi l'aide de Satheen, une amie qu'ils avaient en commun et avec laquelle Charly avait parler. Cette dernière lui avait dit qu'il se devait de le garder et qu'il ferait un excelent père ! Lui ne le croyait pas vraiment, de toute façon il ne se voyait pas avec un enfant, ça c'était clair et net !
    L'atmosphère qui les entourait était pesante bien trop lourde pour Charly qui avait envie de lui dire tout ce qu'il pensait de ça, ce qu'il voulait vraiment, mais aucun mot ne pouvait sortir de sa bouche. Il était comme paralysé devant ce spectacle qui s'offrait à lui : Son amie, sa confidente qui se tenait le ventre pour cacher ce bébé, le bébé de Charly. Pour le moment aucune forum ne laissait apparaitre quoi que se soit pourtant il avait comme l'impression de le voir dès qu'il posait son regarde sur le ventre de Bailey. C'est alors que cette dernière ouvrit la bouche, pour leplus grand soulagement du jeune homme qui ne savait quoi dire dans ce genre de moment auquel il n'avait jamais été confronté auparavant. Malheureusement le blonde ne pu terminé sa phrase et des larmes se mirent à envahir ses yeux puis ses joues... Charly baissa les yeux. Il avait honte ! Honte de lui même, d'être aussi attaché à l'alcool et de croire que ça pouvait régler tous les problèmes alors que bien souvent cela en créait, comme c'était le cas ici.. Il hésita longuement puis fit finalement un pas vers Bailey puis un autre, jusqu'à ce qu'il se retrouve assez près pour l'entourer de ses bras.

    Je suis désolé Bailey.. Tout est de ma faute..

    Elle allait sans doute lui dire que non, qu'elle aussi était coupable mais au fond de lui même, le beau brun savait que c'était faux et qu'il était le seul responsable de toute ce qui était entrain d'arriver. La serre ainsi contre lui ne résoudrait certainement pas tous les problèmes que posait ce bébé mais au moins il lui montrait qu'il était là pour elle, qu'il ne la laisserait pas tomber dans un moment comme celui ci.. Pouranta ça aurait été facile pour lui ! Il serait rester à Monroe un peu plus longtemps ou alors serait partie dans une autre ville pas trop loins non plus en prétextant quelque chose d'important à faire.. Il aurait laisser Bailey se débrouiller seul, aurait fait comme si elle n'existait pas pendant neuf mois.. Finalement il serait revenus après ces neuf mois et il aurait continuer sa vie à West Eden comme si de rien n'était, comme si tout ça n'était qu'un affreux cauchemars. C'est d'ailleurs ce qu'il aurait voulu, que tout ça ne soit qu'un simple cauchemars. Il voulait se réveiller et se rendre compte que cet histoire de bébé était fausse, qu'il n'allait pas être père. Pourtant il ouvrit les yeux après les avoir fermé quelques secondes et il sentit toujours Bailey contre lui. Mais cette Bailey n'était pas celle qu'il connaissait et qui était d'habitude toujours souriante bien que pas forcément heureuse dans sa vie de tous les jours. C'était d'ailleurs ça qu'il aimait chez la belle blonde, sa capacité à en quelques sortes distribuer de la joie au personne qui l'entourant.. Il s'en voulait.. Oui il s'en voulait énormément de l'avoir transformé en une jeune femme triste et épuisé.



HJ : désolé c'est super nul et court.. --" j'essaye de me rattraper la prochaine fois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 81
♣ date d'inscription : 31/05/2010
Localisation : West Eden


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Vide
MessageSujet: Re: drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦   drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Icon_minitimeDim 4 Juil - 11:41

    Dire que la vie lui souriait, serait mentir. La vie ne faisait que lui porter malheurs ces derniers temps et personne n'aurait put penser que la jeune femme aurait une vie aussi compliqué. Déjà il y avait le problème Kaeden qui avait surgit, et se sentiment de jalousie qui se développait au fur et à mesure qu'elle le voyait s'approcher des autres filles. Bien sûr elle n'y pouvait rien et cela, ne vous inquiétez pas, elle le savait très - même un peu trop d'ailleurs - bien. N'étant pas sa mère ou même un membre de sa famille quelconque, elle avait dut récidiver et ne rien faire, le laissant vivre sa vie tranquille. Ce qui avait dut prendre tout le courage et la volonté de la blonde. Après tout, elle ne savait pas faire de magie, ou des filtres d'amours, et de toute façon, elle ne voulait pas le forcer à l'aimer, elle. Tout ce qu'elle pouvait faire, prier et espérer et surtout laisser les choses aller. Quoiqu'elle fasse, elle devait faire attention, un petit geste trop déplacé, un mouvement ou une parole, un mot et ces chances pouvaient se réduire à néant. Et ce n'était pas vraiment ce qu'elle voulait. Mais d'un côté, peut-être que n'être qu'ami avec lui serait aussi très bien. Comme cela, leur amitié ne serait pas mit de côté et toute cette confusion aurait alors une solution. Mais aussi, elle pourrait le garder quoiqu'il arrive. Bien évidement l'idée de former un couple avec lui la faisait drôlement rêver, c'était ce qu'elle voulait le plus en se moment. Même si les enfants et le mariage ne faisait pas encore partie de ces projets avec lui, elle s'y voyait déjà. Mais pourtant elle devait se dire la pure vérité à elle même et arrêter ces petits moment de rêveries. Ils seraient peut-être plus heureux si elle lui disait. C'est ce qu'elle croyait.

    Bon assez parler de Kaeden... Le plus important, c'est qu'elle se trouvait enfin devant lui, devant Charly. Ce garçon avec qui elle avait été peut-être un peu trop loin, avec qui elle avait conçu un enfant que maintenant elle portait, malgré elle, malgré eux. Pourtant, ils ne pouvaient pas laisser les choses aller. C'était impossible, carrément impossible. Elle avait un bébé dans le ventre, leur création, alors il ne pouvait laisser tout cela aller. Ils devaient prendre une décision, c'était assuré. Une décision qui allait changer leur vie à jamais. Bien sûr la plus facile et la plus lâche restait l'avortement. Seulement, pas question pour la blonde de penser ne serait-ce que quelques secondes. Pour elle, c'était un signe de paresse, mais aussi c'était la mort d'une personne. Elle allait tué un être qu'elle même avait créer, et ce même si c'était une pure erreur. Bien évidement, L'avortement ne fut pas une solution envisageable. Il restait de faire adopter de petite bout de chou. Seulement, la blonde ne voulait pas porter une enfant pendant neuf mois, avec des douleurs, des joies et des peines, pour après accoucher de ce bébé et de ne même pas avoir quelques minutes - non secondes plutôt- avec lui. Pour elle, c'était tout simplement impensable. Jamais elle ne pourrait laisser se bébé, même si c'était une création qu'elle avait fait. Il restait la solution de le garder, seulement le père de ce bébé ne semblait pas tellement d'accord avec ces options. Non, celui-ci n'était pas prêt à assumer d'être un vrai père, chaque années, chaque mois, chaque semaine, chaque jours, chaque heures, chaque minutes et même chaque secondes. Aucun d'eux n'étaient réellement prêt à devenir de vrais parents avec toutes les responsabilité qui vienne avec. Et ils n'avaient pas non plus les moyens d'élever un enfant, alors la simple solution s'apportait à eux. L'adoption. Même si cela était insensée pour la jeune femme, c'est ce qui restait l'équilibre de leur choix, et de leur décision, ainsi que leur envie. Il ne tuait personne, et ils ne serait pas parents. C'était la bonne solution selon elle.

    Parlant de ces jeunes parents, ils se trouvaient tous deux chez le jeune homme, se tenant debout mal à l'aise apparemment. Et pourtant, aucun d'eux ne pouvait rien contre se malaise. La jeune femme se tenant debout devant lui et se tenant le ventre, elle n'y pouvait rien si elle se sentait mal, même très mal. Elle savait que c'était dans un sens la faute à Charly, mais seulement elle se lassait un peu de l'entre dire que c'était sa faute à lui. Elle aussi avait été impliquer là-dedans et elle voulait qu'il le sache. Sauf que en se moment ce n'était pas de cela qu'elle avait envie. Ce dont elle avait envie, c'était d'être consolé par lui, et ce moment elle l'avait attendu depuis des semaines. Étant à Monroe, à son retour elle lui avait presque obligé à la voir. Enfin, ils devaient se voir, se parler et surtout partager toutes ces inquiétudes. Pour ce qui était de la blonde, elle n'arrêtait pas de vomir, et ces problèmes de santés - maux de tête, maux de ventre, mal de cœur et nausées - ne faisaient qu'empirer au file des journée. Elle n'y pouvait rien pourtant, elle était belle et bien enceinte, quoi faire de plus, quoi faire de rien. Bref, son malaise était bien présent, mais ne se voyait pas. Tout ce qui se voyait c'était qu'elle pleurait. Effectivement, des larmes coulaient lentement sur les joues de celle-ci. Bailey ne pouvait tout simplement pas les arrêter, c'était hors de son contrôle, tout simplement. Quelques avaient essayer en vain de sortir de sa bouche, mais au final ceux-ci ne voulait absolument rien dire du tout. Elle ne fit que bafouiller, alors elle avait préféré se taire, plus sage décision. Puis finalement il la prise dans ces bras pour la réconforter, geste qu'elle ne refusa pas, même qu'elle serra son étreinte, restant encore en pleure. Elle était épuisé, c'était bien vrai, mais comme il était revenu, sûrement que tous ces cauchemars terrible allaient cesser, elle l'espérait. Puis elle se retira légèrement le regardant tendrement.

    Tu es pardonner Charly... Et.. silteplait, ne dit plus ça.

    Elle n'était pas capable de l'entendre dire de telle chose. C'était pour elle un blasphème. Elle était un peu tanné de lire sur le clavardage de Facebook qu'il était désolé. Et de l'entendre en vrai cela devenait un peu plus compliqué. La jeune femme prit la main de celui-ci, s'éloignant un peu. Laissant à la fois sa main tout lentement. Puis elle le regarda un peu tristement. Elle se rapprocha un peu plus de lui, et déposa un baiser dans le coup de celui-ci. Bailey le regarda puis prit sa main. Elle leva légèrement son tee-shirt et glissa la main de Charly en dessous, pour qu'il la mette sur son ventre. Elle resta la tête prêt de son épaule, ne voulant pas vraiment le regarder. Tout ce qu'elle voulait, c'était de sentir - et de faire sentir à cet enfant - qu'il était là pour eux. Bailey, tant qu'à elle, le savait, mais elle voulait se le prouver un peu. Et comme elle avait un peu au ventre en même temps, la chaleur que la main de Charly dégageait, apaisait sa douleur. La jeune femme resta comme cela, en ne le regardant pas. Pourtant, elle décida de le regarder, un simple regard, puis elle décida de s'approcher de lui un peu plus. Elle colla son front à celui-ci, puis quand elle vint pour l'embrasser, elle se décolla soudainement pensant à autre chose. Elle déposa sa tête à nouveau sur l'épaule de celui-ci, voulant qu'il garde sa main sur son ventre. Depuis qu'elle était entré que le brun avait regarder le ventre de celle-ci, c'était maintenant l'occasion de voir si elle avait un peu grossit, arrondi, ou tout autre chose. Elle voulait rester coller à lui en se moment, elle se sentait bien et rien ne pourrait la retirer de là.

    La chose qui l'avait fait reculer, c'était Kayla. Cette jeune fille qui lui servait de meilleure amie. Bien sûr, ce n'était pas dans les intentions de la blonde de la blesser, et loin de là. Mais pourtant, celle-ci la bloquait sur certain point, comme pour les gestes ou encore pour les paroles. La pure vérité, était que comme Kayla sortait avec Charly, la blonde sentait que le garçon était tendu avec elle à cause justement de ça. Même si cette jeune brune ne voulait pas l'admettre, la blonde le savait très bien, celle-ci était jalouse. Ce n'était pas pour rien qu'elle avait fait un plat d'une simple photo de Charly avec une de ces amies - qui est l'amie d'enfance de Bailey en passant - et sur cette photo, il se tenait à distance quand même. La jalousie, c'était ce qui prouve à l'autre que l'on tient à lui, mais seulement la jeune Boyd ne semblait pas prendre cela de se côté. Même si Bailey essayait de jouer la sauveuse de couple, il y avait quelques friction entre sa si belle amitié avec la brune. Elle devait avouer que même elle n'aurait pas vraiment accepter le fait que sa meilleure amie est couché avec son copain, ce, même si c'était avant qu'ils ne sortent ensemble. Elle avait couché avec lui, point. La blonde essayait de se faire une raison que elle, était une exception à la règle. Seulement une vraie amie n'aurait jamais fait cela. Bailey se disait pour se consoler qu'elle l'avait fait parce qu'elle n'était pas nette, et ce même si elle le regrettait un peu au final. Jamais n'avait été dans ces intentions de blesser son amie. Ce n'est pas ce qu'elle voulait. La blonde ne pouvait se passé des conseils, des blagues, des conversations, des sorties, ou tout simplement de la présence de cette brune forte d'esprit. Ce n'était pas ce qu'elle voulait, car la jeune femme voulait garder la brune comme amie. Le bonheur de Kayla passait bien avant le sien. Car pour Bailey, le bonheur des autres faisait le sien, et surtout celui de Kayla. C'était donc une autre raison qui expliquait pourquoi elle agissait ainsi avec elle. Elle voulait le bonheur de son amie rien de plus.

    Son bonheur à elle, la jeune blonde le voyait très peu. Tout ce qu'elle voulait en se moment c'était d'avoir se bébé. Et même si cette chose devenait impossible, il y avait une autre chose qui la rendait heureuse ; la mode. Effectivement, la jeune blonde appréciait créer ces propres vêtements. Que se soit un simple tee-shirt ou un jeans, chaque nouveau vêtements créer devenaient une fierté pour elle. Chaque morceau elle y mettait de son temps et de son cœur. Elle ne le déclarait pas terminer tant qu'elle-même ne le trouvait pas parfait. La blonde améliorait toujours ces créations, et surtout les plus anciennes. Elle en faisait de toutes sorte, pour filles et garçons. Son inspiration passait par ces amis, puis par elle-même, ou encore par un morceau qu'elle trouvait fabuleux mais qui manquait un certain truc. La jeune femme détestait détruire les œuvres des autres, donc si elle achetait un morceau, généralement elle y touchait très rarement comme ce n'était pas elle la créatrice. Mais au moins, se domaine lui redonnait le sourire. Mais pourtant ce n'était pas ce qu'elle voulait faire plus tard, et ce malgré ce que ces amis pouvaient bien lui dire.

    Parlant de vêtements, récemment elle avait donner acharnement et tords sur des vêtements pour Charly et Kayla, espérant qu'ils apprécient ces efforts. C'était de simple arrangement, mais c'était ces premiers, alors elle les voulait parfait. Même que pour en être certaine, la jeune femme avait décidé d'aller acheter quelques accessoires pour accompagner ces morceaux de linge. Elle accentua cela de bagues, de collier, de chapeau, de converses, et de talons hauts. La blonde avait donc prit ces créations en photos bien faire d'elle. Le style frais et renouveau de Kayla avait été largement employé, le logo, certainement le plus d'acharnement sur tout l'ensemble de Kayla. Mais au final cela lui ressemblait tout simplement, juste bien. Et la jeune femme semblait apprécier en plus. Après tout le mal que Bailey c'était donné, elle en ressortait heureuse. Pour ce qui était de Charly, elle ne voulait pas détruire son style habituel, alors elle avait prit les vêtements qu'il portait habituellement jouant avec les tons et les valeurs de ceux-ci, allant dans le bleuté, les col en V , les chapeaux, et les slims en jeans, c'était certainement ce qui le définissait le mieux. Elle avait donc ajouter des boutons à son tee-shirt habituel en V. Laissant entrevoir un peu plus de son torse, ce qui ne déplaisait pas à Bailey d'un certain côté. Enfin elle était fière de ces créations, et fière aussi que ces amis apprécie son travail.

    Même si elle avait fait certain vêtements pour eux, la jeune femme s'était aussi attarder à faire des pyjamas de bébé. La jeune femme avait vu un pyjama bleu, le bleu préféré de Charly. Puis elle avait ainsi opter pour un violet mignon. Elle devait penser à toute les couleurs, si c'était un garçon un bleu ciel serait parfait, et pour une jeune fille le rose, c'était vraiment LA couleur à lui mettre. Elle avait donc commencer ces models se fiant à un simple patron qu'elle avait trouvé. La blonde s'acharnait sur ces pyjamas et ne pensa jamais les terminer. C'était trop dure pour elle. Et en même temps de les faire, elle versait quelques larmes pensant que jamais elle ne verrait cette enfant qui grandissait tout tranquillement dans son ventre. Le monde se montrait soudainement cruel avec elle. Et malgré cela, la jeune femme voulait encore se donner à fond. Elle se décida donc de faire une couverture de sa couleur préféré, le jaune. Motivé, elle termina cette couverture avant tout autre chose. Et depuis qu'elle l'a terminer, elle ne fait que dormir avec celle-ci, pensant à cet être qui bouge dans son ventre tout tranquillement. Elle ne peut que sourire et s'interroger quand l'idée du père de se bébé lui vient à l'esprit.

    Pour le moment, aucun des deux n'avaient rien dit à personne, et c'était peut-être mieux ainsi. La jeune femme n'avait aucunement envie d'inquiéter ces parents, déjà qu'ils lui avaient piquer toute une crise quand ils avaient sus que leur fille se "dévergondait" avec les jeunes hommes. Elle se demandait comment il réagirait pensant à une éventuelle crise de cœur. C'était trop tôt pour avoir un enfant effectivement. Mais ces parents, ayant drôlement le côté protecteur, ne prendrait certainement pas ce phénomène et chercherait à contrôler sa vie, voir à l'exiler dans un pays encore inconnu dans se monde. Car bien sûr, aucun d'eux n'auraient la force de tuer leur propre fille, ce qui restait normal. Pour les parents du brun, et bien il ne s'agissait que de sa mère. Mais dans un certain sens, Bailey ne savait pas si il voulait lui en parler, et c'était bien son choix à lui. Seulement, prendre tout ces démarches seuls... enfin ils pourraient avoir besoin d'aide. Et ce n'était certainement pas Kayla ou Kaeden qui pourrait les aider en ces moments. Elle laissait donc tout cela dans les mains de Charly espérant ne pas lui mettre trop de pression.

    Parler d'elle, ne penser qu'à elle et ne s'en faire pour elle, c'était bien une de ces occupation, seulement elle pensait aussi au sentiments que Charly pouvait bien ressentir en se même moment. C'était tout autant stressant pour elle que pour lui, voire même plus. Le jeune homme semblait tout mettre ce qui se passait sur ces épaules, ce que la brune ne semblait pas vraiment apprécié et accepter. Il ne devait pas se mettre autant de pression sur lui seule. Tout ce qui arrivait n'aurait pas pu se faire si un des deux avait été seul. Ils avaient créer se bébé tous les deux, et ils devaient en tirer les conséquences tous les deux. Malgré que se soit Bailey qui porte cette enfant, elle sentait beaucoup plus de pression du côté de Charly. Celui-ci avait emprunté le côté perfectionniste de Bailey pour cette situation apparemment. Effectivement, celui-ci semblait vouloir que tout se déroule parfaitement, et ne veillait qu'au bien de Bailey, se foutant un peu du bébé. Ce qui faisait plaisir à la blonde d'un côté et la rendait perplexe d'un autre. Pour lui elle était son ami, elle n'avait rien d'autre à se soucier.

    Rien a ce soucier évidement sauf ces nouveaux sentiments qui apparaissait chaque jour. Depuis qu'elle avait sus qu'elle portait un enfant de se garçon, la jeune femme se sentait bien, drôlement bien. Elle trouvait que Charly était un garçon vraiment merveilleux, il savait ce qu'était le bien et le mal. Il restait seulement à savoir comment le gérer. Pour la blonde, ce fut de le renier. Elle essaya tant bien que mal de se justifier, de justifier ces sentiments, ou même de se dire qu'elle ne pouvait pas faire cela à Kayla. Mais pourtant elle ne rêvait pas, la jeune femme était belle et bien amoureuse de Charly. Ces sentiments s'amplifiait quand elle pensait au bébé, ou qu'il tentait de la rassurer. Depuis qu'elle était devant lui, la forte envie de l'embrasser se présentait devant elle. Ce qu'elle voulait en se moment c'était lui, tout simplement lui. Juste de sentir sa présence, d'entendre sa voix, son souffle. De voir ces cheveux frisés, ces yeux, ces mains, de le voir lui. C'est tout ce qu'elle avait voulu pendant qu'il était parti. Et maintenant qu'il était revenu, elle se rendait compte de l'ampleur de ces sentiments. Elle ne pouvait pas faire cela à Charly, et surtout à Kayla. Elle devait donc garder cela pour elle. Et en se moment, ce n'était pas facile vu leur distances, très prêt disons. Mais au moins la blonde se sentait bien et en sécurité.

    J'ai tellement peur de te perdre...

    Elle avait dit ces paroles dans le plus normal possible avec une pointe de tristesse. C'était bien vrai, elle ne voulait pas le perdre, seulement lui penserait en ami, ou en tant qu'aide pour se bébé. Mais elle, tout ce que Bailey voulait signifier, c'était qu'elle allait s'ennuyer de ces moments collés tous les deux.. mais aussi.. elle avait peur que si elle lui disait la vérité, elle le perde à jamais. Mais pourtant, il allait la savoir un jour.

    [arke c'est court et mauvais je sais.. je me reprend...]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 1093
♣ date d'inscription : 11/04/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Vide
MessageSujet: Re: drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦   drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Icon_minitimeMer 14 Juil - 20:34

    Lorsque Charly avait apprit que Bailey attendait cet enfant il avait tout d'abord marqué un temps d'arrêt.. Quand elle lui avait dit qu'il y avait une possibilité qu'elle soit enceinte, lui pensait que ça n'arriverait pas ou bien qu'il y avait une chance sur dix que se soit vraiment arrivé. Il lui avait malgré tout demander de faire ce test histoire d'être sûr, mais lorsqu'il avait eu la réponse de la blonde il avait regrette sa demande. Il ne pouvait imaginer qu'il avait fait ça. Il refusait d'y croire parce que cela l'effrayait réellement. Avoir un enfant ce n'était pas dans ces plans, surtout pas si tôt et surtout pas avec une amie comme l'étais Bailey. Oui peut être qu'un jour il aurait un enfant mais ce jour là il aurait sans doute trente ans, il aurait un vrai travail, ne vivrait plus avec sa mère et son frère.. Quand cela arriverait c'est par ce qu'il le voudrait et non parce qu'il avait fait une erreur un soir où il avait trop bu pour essayer d'aider une amie qui avait juste besoin de soutien. D'ailleurs Charly se demandait si il lui avait apporter cette aide dont elle avait besoin ou si au contraire il ne l'avait pas envenimer les choses et il s'en voulait énormément. Les amis étaient sensée être des personnes qui vous aidaient, qui vous soutenaient et non pas des gens qui vous apportait encore plus d'ennuis et de problème et pourtant c'est ce que Charly avait fait avec Bailey. Elle lui répétait sans cesse qu'il devait arrêter de s'excuser que ce n'était pas de sa faute ou bien qu'elle le pardonnait mais pourtant le jeune homme ne pouvait s'enlever cette idée de la tête. Une fois de plus elle venait de lui répéter et il voyait et sentait que cela la dérangeait lorsqu'il prononçait ces quelques mots, il avait trop de remords, trop de choses qui se mélangeaient dans sa tête et qui l'empêchait de penser correctement, ou même de réfléchir. Il avait besoin de dire cela pour se sentir mieux, comme si cela lui permettait petit à petit de réparer son erreur.. mais dans le fond il le savait maintenant il ne pouvait plus rien faire, si ce n'est aider Bailey dans les jours prochain, dans les semaines qui arrivaient jusqu'à ce que tous ça prenne fin, jusqu'à ce que tout redevienne normal. Il avait envie d'accélérer le temps, que Bailey accouche et que ce bébé soit adopté par une famille qui en prendrait soin. Les jeunes jeunes personnes pourraient alors reprendre leur vie normalement, sans être plus inquiéter que d'habitude, ils redeviendraient de simples amis et non pas des futurs parents.. Charly oserait enfin regarder Kayla sans ressentir cette sorte de brûlure dans l'estomac syndrome qui l'envahissait lorsqu'il se rendait compte de ce qu'il devait lui cacher. Bailey et lui retrouverai une relation tout à fait normal et lorsqu'il la prendrait dans ses bras comme maintenant c'était pour lui montrer qu'il l'aimait beaucoup et qu'il était importante pour lui et sans doute pas parce qu'elle s'était mise à pleurer cachant ce ventre qui commençait déjà sans doute à s'arrondir..
    Ce ventre qu'il avait embrasser et caresser il n'osait maintenant que le regarder comme si il avait peur que ces mains ne le frôle une nouvelle fois. Pourtant il le regardait avec insistance, ne relevant même pas la tête lorsque la jeune femme vint déposer un baiser dans son cou. Il sentit pourtant ses lèvres s'écraser sur la peau de son cou, mais le brun qui restait muet avait comme l'impression d'être hypnotiser par cette partie du corps de Bailey qui cachait la présence de ce qu'il avait conçu tous les deux. Il refusait de sentir ses doigts contre cette peau, il avait peur.. De quoi ? Lui même ne le savait pas vraiment.. il était perdu et peut être que ce qui l'effrayait c'était de sentir qu'il y avait réellement quelque chose qui se cachait là derrière. Bien sûr c'était bien trop tôt pour sentir quoi que se soit, il s'en doutait et pourtant il avait quand même peur. Charly fut donc réticent lorsque Bailey prit sa main pour aller la poser contre son ventre. Au début il essaya de résister, serrant son poing qui se retrouva tout de même contre la peau de la blonde. Pendant un moment il n'osa pas desserrer son poing fermé, le reste de son corps était d'ailleurs tout aussi tendu, comme si le fait de bouger ne serait ce qu'un doigt enclencherait une tempête ou une autre catastrophe dans le genre ! En réalité si il se détendait un peu, rien ne se passerait, absolument rien.. et si il desserrait ses doigts pour plaquer entièrement sa main contre le ventre de Bailey il serait juste un peu plus proche de cet enfant qu'il avait conçu.
    Charly pensait réellement qu'avec le temps qui s'était écoulé pendant qu'il était à Monroe là ou il avait apprit cette nouvelle, il avait réussit à accepter la chose. Il y avait souvent penser et cela l'avait même travailler durant toute la nuit et pourtant maintenant qu'il se retrouvait face à la jolie blonde et face à ce qu'elle portait en elle depuis plusieurs semaines maintenant, c'était comme ci il refusait de faire face à la réalité. Oui, en fait là tout ce qu'il voulait c'était fuir, dans un autre monde peut être.. le plus loin possible de tout ça, des problèmes et soucis que ça allait entrainer parce que oui, il le savait aussi tous les deux seraient touché d'une façon ou d'une autre par ce qui arrivait. Déjà ils n'étaient pas d'accord sur quoi faire avec cet enfant, et Charly n'avait qu'une crainte : perdre Bailey une fois tout cela terminer. Il avait peur de la perdre, de la voir s'éloigner comme il avait peur de perdre Kayla si il lui avouait ce qui se passait maintenant. Les choses seraient parfaite si aucune des deux ne partaient, si cet enfant qui grandissait un peu plus de jour en jour ne changeait en rien la relation de Charly avec ces deux personnes mais il le savait aussi - et sur ce coups il était réaliste - le monde et les choses en général était loins d'être parfaite ! Sa vie en était la preuve même !
    Tous les monde à West Eden avait cru - et certains croyais encore - que les Meadows formaient la famille parfaite ! David était un grand chirurgien et l'argent n'était pas quelque chose qui leur manquait, Prudence était sans doute l'une des personnes ls plus agréable et les enfants, quand il étaient encores des petits anges, était eux aussi gentils avec tous leurs voisins. Il les amusait aussi mais ne causaient jamais aucun problème. Lorsqu'il y avait des fêtes de quartiers ou bien dans la ville, ils y allaient toujours tous les quatres exposant leur bonheur et leur joie à la vue de tout le monde, de tous ces gens qui les admiraient, les enviaient.. Bien entendu lors du divorce les gens avait pu constater que même les gens les plus parfait soient ils pouvaient rencontré des problèmes. Les voisines avaient arrêter de dire " quel famille formidable ils forment tous les quatre ! ", ils s'étaient posé des question et avait lancer des rumeurs comme quoi Prudence et David se séparait à cause du travail du père de famille qui était trop prenant..Encore aujourd'hui, Prue était vu comme une femme forte et admirable.. C'est ce qu'elle était mais pas vraiment pour les raisons auxquelles tous le monde pensait. C'est vrai qu'elle avait réussit à monter une super affaire avec son restaurant mais elle avait surtout réussit à se remettre des coups et des insultes. Qui dans ce quartiers, dans cette ville avait pu penser ne serait ce qu'une seule fois qu'en fait même la famille la plus parfaite ne l'était pas et qu'elle renfermait un homme horrible un monstre capable de blesser sa femme et ses deux enfants ?! Personne ne pouvait penser à cela, et personne ne le savait d'ailleurs.. parce que beaucoup se voilait la face et faisait comme si de rien n'était, comme si tout autour d'eux était parfait, comme si le monde dans lequel il vivait n'était que joie et bonheur ! Charly n'avait jamais cru à ce monde, il avait vécut des choses trop difficiles pour ça et pourtant à ce moment là il était prêt à n'importe quoi pour faire partie de ces personnes insouciante qui voyait le bonheur en chaque choses qui les entourait. Il avait affronter son père tellement de fois, il avait frôler la mort aussi et avait vécut des jours et des période si noir.. jamais il n'aurait penser réagir comme ça face à ce genre de problème.. de toute façon il n'aurait jamais penser être confronter à ce genre de chose. Il pensait avoir tout vu, être fort physique et moralement et pourtant un simple bébé qui n'était pas encore là, un simple ventre un peu rond le désarçonnait. Il devait faire face à ça, comme il avait fait face à son père ou aux ennuis qu'il avait rencontrer dans sa vie, mais il n'avait pas le force du moins il n'en n'avait pas l'impression. Son poing toujours serrer, il ferma un moment les yeux, espérant se détendre un peu, retrouver son calme. Il sentit le front de Bailey contre le sien et il pensa alors à elle.
    Elle n'avait pas besoin de cela en ce moment, c'était elle qui portait cet enfant et qui devrait sans soute se cacher et porter des vêtements plus amples. C'est elle qui allait avoir le droit à quelques remarques de la part d'amis ou de connaissance à cause de son ventre qui s'arrondissait et grossissait de jour en jour. Lui il n'aurait pas à subir cela excepté peut être quand les gens sauraient qui était le père.. Mais il pourrait le supporter. Elle allait avoir les douleurs, les nausées qu'elle avait sans doute déjà alors non, il n'avait en aucun cas le droit de la laisser tomber avec ça. Il devait assumer son erreur jusqu'au bout et tant pis si il devait faire des sacrifices.. Il les ferrait, pour elle, pour le bébé qu'elle attendait même si ils ne le gardaient pas. Elle avait raison cet être méritait de vivre, il n'était peut être qu'une erreur mais Charly ne pouvait pas le priver de vivre entourer de gens qui l'aimerait et qui l'élèverait de la meilleure façon possible. Ainsi, le beau brun soufflé légèrement évacuant par la même occasion toute ses craintes, ses peurs ou du moins une partie puis il déplia ses doigts et sa main crispé pour aller la poser entièrement contre la peau de Bailey. Avec son autre bras qu'il passa autour de la blonde, il serra cette dernière un peu plus contre lui pour qu'elle sache qu'il était là pour l'aider, pour la soutenir. Il était là pour elle et ce pour toujours.

    « Jamais tu ne me perdra Bailey.. Je serrai toujours là pour toi et pour le bébé - il marqua une pause de quelques secondes puis reprit - jusqu'à sa naissance. »

    Suite à ces quelques paroles, Charly resta muet et son contenta de serrer la jeune femme contre lui, son autre main était toujours coller contre son ventre. Cela pouvait paraitre assez étrange, voir méchant mais une fois l'enfant mit au monde, le jeune homme refusait de s'en occuper ce n'était pas son rôle.. Certes il était son père mais il ne se sentait pas d'assumer ce rôle, pas maintenant alors il ne voulait pas faire croire à Bailey qu'il accepterait finalement de le garder avec lui alors qu'il savait d'ores et déjà que cela n'arriverait jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Vide
MessageSujet: Re: drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦   drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦ Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

drink driving isn’t a crime it’s only a crime if you spill it ♦

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Got Dynamite :: « LIKE WHERE WE LIVE » :: addison hill :: Caldwell & des Meadows-