.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Vide
MessageSujet: On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence   On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Icon_minitimeLun 31 Mai - 19:23



    Il était trois heures du matin quand Kaeden, tenta d’ouvrir la porte de la belle et grande demeure de la famille Caldwell-Meadows. La serrure étant seulement éclairée par la lune, le jeune homme semblait avoir du mal, et, derrière lui, Sarah s’impatientait.
    Néanmoins, elle avait le sourire aux lèvres. La jeune femme avait rencontré Kaeden quelques heures plus tôt, dans un pub en centre ville. A l’origine, elle y était venue pour passer la soirée avec ses amies, et finir ensuite en boite. Mais comme l’indiquait sa présence ici, rien ne s’était passé comme prévu. Et ça lui plaisait fortement. Après quelques secondes d’acharnement, le beau brun parvint enfin à ouvrir la porte, et , après avoir fait un petit signe discret à son amie pour lui indiquer qu’il fallait être silencieux, il lui prit la main doucement, l’entrainant ainsi dans le couloir.
    Sarah se demandait comment un homme de son âge –bien qu’elle ne connaissait pas son âge-, pouvait avoir une si belle et si grande maison… A moins que… A moins qu’il habite encore chez papa maman… Cette pensée effleura rapidement la jeune femme, préférant beaucoup plus se concentrer sur Kaeden et la suite des événements.

    Après qu’ils aient quitté le pub, vers minuit, Kaeden avait entraîné Sarah dans une boite branchée. Entre eux, la bonne humeur s’était installée dès le premier regard, tout comme un petit jeu de séduction s’était mis en place. Pendant plusieurs instants, les deux jeunes avaient discuté de tout et de rien, mais finalement, ils n’avaient pas vraiment fait connaissance. En fait, aucun des deux ne s’était dévoilé personnellement. Peut-être que si Kaeden en avait apprit un peu plus sur Sarah, il aurait fuit. Peut-être. Peut-être que si Sarah en aurait apprit un peu plus sur Kaeden, elle aurait fuit. Peut-être.
    Dans la boite de nuit, l’ambiance y était agréable. Pendant plusieurs minutes, Kaeden avait laissé Sarah danser seule. Il s’était contenté de l’observer, un petit sourire au bord des lèvres. Elle, jouait de son physique, le regardait sans arrêt, lui souriait, et savait qu’il appréciait le spectacle, et appréciait la soirée passée en sa compagnie. Et puis finalement, Sarah s’était approché du jeune homme, avait passé deux de ses doigts entre les boutons de sa chemise, et l’avait attiré afin qu’il danse avec elle. Les heures suivantes s’étaient déroulées à merveille. Dansant l’un contre l’autre, ils avaient fait monté petit à petit la température entre eux deux.

    Et c’estdonc en ayant très chaud (xD) que Kaeden entraina Sarah jusque chez lui. La main de la jeune femme dans la sienne, il pit d’un pas rapide la direction de sa chambre. Sa mère dormait, et il espérait qu’il ne la réveillerait pas. Sarah le suivait, s’accrochant à sa main comme à une bouée de sauvetage. Après quelques pas cependant, elle se stoppa et l’attira à lui. Elle se retrouva alors dos contre le mur, Kaeden face à elle. Ils s’embrassèrent avec envie. Cependant, la jeune femme, voulant passer une de ses main dans le dos de Kaeden bouscula un vase qui se trouvait posé sur une petite commode. Le vase percuta le carrelage dans un bruit sourd, et se brisa. Les morceaux volèrent en éclats.

    « Désolée »
    murmura-t-elle en mettant fin au baiser.

    Elle ne se préoccupait pas encore des possibles conséquences de sa maladresse, puisqu’elle pensait qu’il n’y avait personne à part eux dans cette maison. Mais le visage de Kaeden exprimait autre chose, et, pour lui faire oublier son soudain tracas, elle l’embrassa à nouveau en passant sa main sous sa chemise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Vide
MessageSujet: Re: On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence   On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Icon_minitimeJeu 3 Juin - 15:58

    La soirée ne s'était pas déroulée comme Kaeden l'avait imaginé en quittant la maison pour rejoindre sa bande de potes. Oh non ! Loin de là même ! Au revoir les quelques bières entre copains, et bonjour à une jolie blonde, qu'il avait entraîné dans une boite branchée. Il n'avait pas pensé abandonner, certes sans regret aucun, ses amis et amener sa nouvelle compagne à en faire de même avec ses copines. Et pourtant... Ils s'y étaient bien rendus, avaient enchainé les verres et dansé collés-serrés pendant des heures entières. Kaeden avait bien profité de ces instants, ne manquait pas de découvrir toujours plus la jeune femme, de se rapprocher d'elle. Sarah l'attirait, d'une bien étrange façon, qu'il ne s'expliquait pas. Oui, elle était jolie. Et même plus encore : elle était magnifique. Mais de jolies nanas, il en en avait déjà croisé sans qu'elles ne lui fassent un tel effet. Alors pourquoi en était-il ainsi avec la belle ? Il n'en savait rien et se laissait entraîné par cette attirance, mêlée à ces effluves de parfum fruité, ajouté aux quelques verres qu'il avait déjà consommé.

    Quittant le taxi avec le sourire aux lèvres, Kaeden était bien loin d'être fatigué. Au contraire, il se donnait l'impression d'entamer tout juste sa soirée, comme boosté par la simple présence de la miss à ses côtés. Ils venaient d'arriver chez les Caldwell-Meadows. La grande demeure, éclairée par la seule lumière de la lune semblait plus imposante qu'elle ne l'était en réalité. A moins que cet effet d'optique ne soit simplement dû au taux d'alcool dans le sang que devait avoir Kaeden. Ce dernier avait toujours la main de Sarah dans la sienne, comme par crainte inconsciente de la voir se volatiliser ; qu'elle n'ait été qu'un songe qui se serait effacé une fois avoir passé le seuil de la porte d'entrée ; le simple fruit de son imagination. Il ne voulait surtout pas qu'elle disparaisse ; il avait envie d'elle. La tension qui régnait entre eux, entre leurs deux corps, était presque palpable et allait finir par le rendre dingue. Lui qui s'était efforcé de se contenir jusqu'à présent, en profitant du jeu de lumière sur ses fines courbes tout au long de la soirée, n'avait qu'une seule envie à présent : s'emparer de ses lèvres, balader ses mains sur son petit corps.
    Il eu l'impression de mettre une éternité pour ouvrir cette saleté de porte, dont la serrure semblait jouer à cache-cache avec lui. Comme s'il avait envie de jouer ?! Finalement, c'est un sourire satisfait qui s'afficha aux coins de ses lèvres lorsqu'il entendit le cliquetis de la serrure, annonçant que le verrou était ouvert, et qu'ils allaient pouvoir filer jusqu'à sa chambre. Il déposa rapidement les clés dans l'entrée, reprit possession de la main de Sarah, et entraîna la belle avec lui. Kaeden se voulait silencieux, de peur de réveiller sa mère. Elle avait l'habitude certes, mais c'était bien un détail qui dérangeait souvent Kaeden et le poussait à envisager un déménagement. Pourquoi vivait-il encore ici ? Par commodité certes, mais aussi par inquiétude, craignant de laisser sa mère dans une grande maison, seule face à ses démons et sa peine. Tant que Charly n'était pas de retour, et que la situation se serait enfin stabilisée au sein de leur famille, Kaeden préférait vivre ici. Bien que dans certaines situation, avoir son propre appartement aurait été le bienvenue !
    Toutes les précautions du monde ne faisaient pas le poids face à la douceur des lèvres chaudes et sucrées de Sarah. La belle l'avait attiré contre elle, cherchant ses lèvres pour partager un baiser passionné. Comment résister ? Impossible ! Kaeden l'avait donc ramener contre le mur, faisant barrage de son corps, tandis qu'il se plaisait à goûter à cette douce chaleur. Malheureusement, par maladresse et inattention, elle renversa un vase, qui se brisa dans un bruit sourd sur le sol. Aussitôt, Kaeden grimaça. Elle s'en excusa, ne devant absolument pas se douter qu'il ne vivait pas seul ici, alors que lui priait pour que sa mère n'ait rien entendu. Cela relèverait du miracle, et Kaeden ne croyait pas en ces choses là. Eut-il néanmoins le temps de s'en soucier ? A peine pouvait-on lire une once de tracas sur son visage, que Sarah revenait déjà à l'assaut de ses lèvres, tout en passant une main sous sa chemise. Ce simple contact eu pour effet d'obtenir à nouveau toute l'attention du jeune homme, qui ne pensait plus qu'à elle. Il répondit à son baiser fiévreux, déposant pour sa part ses mains sur sa taille, prêt à les faire glisser sur ses cuisses et la soulever pour la conduire jusqu'à sa chambre sans mettre fin à leur baiser, alors que...


    [Oup's ! Maman ! ^^]

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT
    On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence 34nrtiu
    On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Bonjor
    On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Jkb
    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 187
♣ date d'inscription : 08/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Vide
MessageSujet: Re: On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence   On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Icon_minitimeJeu 3 Juin - 20:13

    Cette journée avait été banale, comme toutes les autres. Comme tous les vendredis, Prudence s’était levée aux aurores. Elle s’était levée de son grand lit blanc pour enfiler un peignoir et descendre au rez-de-chaussée pour préparer le petit déjeuner pour ses fils et elle. A vrai dire, elle ne savait si faire le petit déjeuner pour trois était vraiment utile. Comme chaque matin depuis quelques semaines, elle ne savait si Charly mangerait ce qu’elle avait préparer. Pour dire vrai, elle ne connaissait pas son fils. C’était assez dur à dire, mais c’était la triste vérité. Son fils cadet était devenu un parfait inconnu. Elle ne savait ce qu’il faisait de ses journées, ce qu’il aimait, s’il rentrait manger, s’il avait beaucoup d’ami ici. Rien, elle ne savait rien. Elle avait tenté de le remettre dans le droit chemin mais il ne l’écoutait pas. Et puis avec ses longues journées de travail, elle n’avait pas franchement la tête aux disputes. Les garçons dormaient encore lorsqu’elle fit un vrai petit-déjeuner digne de ce nom. Elle avait toujours aimé cuisiner et c’était l’une des raisons pour lesquelles elle c’était lancée dans la restauration. Elle avait déjeuner seule voulant laisser Kaeden dormir un peu plus longtemps que d’habitude. Elle s’était ensuite habillée et avait filé au restaurant préparer l’arrivée des clients. Son fils l’y avait rejoint quelques courtes heures plus tard, et à vrai dire, les vendredis étaient toujours des journées bien remplies et elle n’avait pas trop eu le temps de parler avec Kaeden. Il l’avait vaguement prévenu que ce soir là, il sortait avec ses copains et elle lé lui avait autorisé bien évidemment bien qu’elle savait que son avis ne comptait pas pour grand-chose dans ces moments là. Son fils avait bien grandi, trop vite peut-être. Il était devenu un grand et beau jeune homme et Prudence s’en apercevait jour après jour. C’était fou combien le temps passait vite. Elle se souvenait extrêmement bien du fabuleux jour de sa naissance. Du jour où elle avait mis au monde ce petit être qui la combla de joie et de bonheur. Avec toutes les épreuves qu’ils avaient vécu dans la vie, Kaeden et Prudence étaient très proches et le fait d’envisager que son fils puisse un jour la laisser, partir de la maison lui faisait du mal même si elle savait que tout cela était très égoïste de sa part. Son fils était grand, il avait encore la bonté de vivre aux côtés de sa vieille mère jour après jour. Quel enfant ne veut-il pas prendre son indépendance un jour ou l’autre ? Elle savait pertinemment que le jour où son fils quitterait le foyer familial approchait à grand pas et elle tentait de cacher son angoisse et ne lui mettait en rien la pression, du moins, elle l’espérait. Elle avait dévoué toute sa vie à ses deux fils qu’elle aimait plus que tout. Lorsque Charly avait été séparé d’eux, elle avait tout fait pour le retrouvé, elle avait tout fait pour son aîné soit heureux, qu’il ne manque de rien à défaut d’un père aimant et protecteur. Non, ils n’avaient pas eu la vie facile, mais aujourd’hui, ils étaient un peu plus heureux même si les rapports avec Charly n’étaient pas forcément très bons. Mais c’était le prix à payer, le prix à payer pour vivre aux côtés de ses deux fils. Et c’était tout ce don elle avait espérer. Elle était rentrée exténuée de sa journée de travail, laissant partir Kaeden un peu plus tôt pour qu’il se prépare et se fasse encore plus beau qu’il ne l’était déjà pour passer une bonne soirée avec ses copains. Prudence aimait voir son fils sortir, se faire beau, prendre soin de lui, voir ses copains. C’était l’assurance qu’il était bien dans sa peau, qu’il s’amusait. Pendant trop longtemps durant son adolescence Prue s’était sentie rejetée et mal dans sa peau, elle ne voulait pas que ça arrive à son fils. Elle voulait qu’il s’amuse, qu’il ne fasse pas les mêmes erreurs qu’elle, qu’il profite de sa jeunesse. Il était quelqu’un de bien et elle avait une totale confiance en lui. Elle dormait paisiblement lorsqu’elle entendit un bruit. Un bruit venant du rez-de-chaussée, de l’entrée, elle en aurait donné sa main à couper. Elle se leva discrètement, jetant un œil à son réveil qui affichait un peu plus de quatre heure du matin. Elle se frotta les yeux, et s’attacha les cheveux. Elle sortit alors discrètement de sa chambre, une boule de peur se formant peu à peu dans son bas ventre. Était-ce des voleurs ? Ou bien Charly qui rentrait ? D’ailleurs, elle ne savait où pouvait bien être ce dernier, il ne lui avait rien dit et était sorti. Qu’aurait-elle pu faire ? Son fils avait 18 ans, il était grand après tout ! Mais contrairement à Kaeden, il était beaucoup plus irresponsable. Elle descendit à pas de loup les escaliers qui menaient au salon et traversa ce dernier pour s’approcher de l’entrée. Elle se stoppa, choquée. Son fils. Kaeden, son fils à elle, était dans une position laissant peu de supposition qu’en a ce qu’il avait l’intention de faire, en compagnie d’une jolie blonde. Certes, elle avait déjà vu son fils dans pire état, par exemple à moitié nu avec une jeune demoiselle sur le canapé du salon, elle avait beau être plutôt cool comme mère, ou de s’efforcer à l’être, et bien il y avait des limites quand même, et des chambres surtout. Elle entra alors dans l’entrée et se contenta d’allumer la lumière, cette dernière l’aveuglant un peu, et de croiser les bras sur son torse. Elle acceptait tout à fait que son fils ramène des filles chez elle, elle acceptait tout à fait le fait qu’il ait des relations sexuelles, elle acceptait tout à fait qu’il s’amuse avec l’alcool etc., mais pas dans son entrée. Il n’avait qu’à aller chez la fille ou même dans sa chambre, tant qu’elle n’était pas à côté à entendre leurs gémissements, rien que cette pensée lui donna des frissons. Elle attendit quelques secondes à les observer, plus amusée qu’autre chose puis finit par s’exprimer. « Salut les jeunes, je vois que tu rentres de bon heure Kaeden et en bonne compagnie qui plus est ! ». Elle était un sarcastique. A vrai dire, elle était un peu énervée de s’être fait réveillée en plein milieu de sa si belle nuit de sommeil pour voir son fils et une jeune demoiselle plaquée contre le mur de son entrée. De plus, son fils semblait avoir bien bu. Elle n’avait rien contre le fait qu’il boive mais le voir complètement bourré lui faisait un peu mal au cœur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 541
♣ date d'inscription : 17/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Vide
MessageSujet: Re: On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence   On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Icon_minitimeJeu 3 Juin - 22:34

    Les baisers que lui rendait Kaeden étaient de plus en plus passionnés, si bien qu’elle commençait sérieusement avoir très, voire trop chaud. Elle aimait ce genre de moment, où rien n’est encore débuté, mais où toute la suite peut-être imaginée et idéalisée. C’était rare, très rare même qu’elle fasse les premiers pas, mais ce soir, elle en avait eu très envie, après la magnifique soirée que lui avait offert le beau brun. Elle ne savait pas encore où tout ceci la mènerait (et moi non plus d’ailleurs xD), mais pour l’instant, elle ne se posait pas de question, se concentrant au maximum sur l’instant présent. Les mains du jeune homme se posèrent sur sa taille, et un frisson la parcouru de la racine des cheveux jusqu’à la pointe des doigts de pieds. Mon dieu, ce genre de gestes devraient être interdit. Quand elle passa ses bras autour de son cou, pour venir caresser du bout des doigts la nuque de Kaeden, une des fines bretelles de sa robe noire glissa sur son bras, dénudant alors son épaule un peu plus qu’elle ne l’était déjà.

    Et puis… et puis la lumière s’alluma. Comme par magie. Magie ? Qui y croit ? Lorsque la lumière fut, Kaeden s’immobilisa. Et donc Sarah aussi. Leurs yeux se croisaient, elle pensait juste que l’interrupteur se trouvait dans son dos, et qu’elle l’avait malencontreusement enclenché en s’appuyant un peu trop contre le mur. Mais le regard du jeune homme exprimait autre chose. Il était comme bloqué, n’osant plus bougé. Et puis… et puis une voix, une voix féminine s’éleva dans les airs. A ce moment là, Sarah comprit qu’ils n’étaient plus seuls et que ce n’était pas elle qui avait allumé la lumière. Ses yeux s’agrandirent et ses joues s’empourprèrent. Ok, autrement dit, la jeune femme piqua un fard. C’était la première fois qu’elle se faisait « surprendre » dans ce genre de situation. Bon, ce n’était pas étonnant, vu que sa mère était morte lorsque Sarah avait quatorze ans. Elle n’avait donc jamais eu ce genre de problème, ni même aucune discussion mère/fille sur les rapports sexuels. La pauvre, elle avait appris toute seule comme une grande. Alors peut-être que c’était plus gênant de se faire surprendre par sa propre mère, que par la mère de son partenaire. Peut-être. Mais à vrai dire, ça elle ne le saura jamais. Quoi qu’il en soit, la honte qui s’empara d’elle n’avait pas d’égal. Elle n’osait plus bouger, cherchait le regard de Kaeden pour savoir ce qu’il fallait qu’elle fasse. Qu’elle parte discrètement par la porte ? Qu’elle s’excuse ? Qu’elle ramasse les morceaux du vase ? Non, elle était si pétrifiée, qu’elle n’osait même pas regarder la femme qui se tenait à quelques mètres d’eux, à l’entrée du salon. Et pourtant, si elle l’avait regardé… bah elle se serait encore plus sentie honteuse…
    A un certain moment, elle pensa à fuir, tout simplement. Après tout, c’était peut-être là, la bonne solution ? Fuir, sans se retourner, sans croiser le regard de quiconque. Fuir comme une lâche, comme une malpolie. Non finalement, valait mieux ne pas fuir. Sarah n’était pas ce genre de fille. Elle était plutôt du style à assumer ses conneries, et à se faire toute petite lorsqu’elle sentait qu’elle le devait. Et là, elle le sentait très fort, et si elle avait pu se transformer en souris, elle l’aurait fait sans hésiter… Mais non, elle n’avait aucun pouvoir magique, alors autant ne pas penser à cela…

    En fait, elle se contenta de relâche la prise qu’elle avait sur la nuque de Kaeden, et resta immobile, penaude, attendant que son ami prenne… la situation en main… d'ailleurs, il se retourna, et Sarah pu appercevoir la jeune femme. Ses yeux s'agrandirent encore plus tout d'un coup en la reconnaissant.


    « Prudence ?! »


    C'était dingue ! Cette femme l'avait gardé, elle et son frère jumeau lorsqu'ils étaient petits. Et la voilà devant elle, surprise dans les bras expert d'un homme qui s'avérait être son fils ! Et ça, ça la fit encore plus rougir. Se faire surprendre était une chose, mais se faire surprendre par quelqu'un qu'on connait en était une autre. Une boule se forma dans sa gorge. Et contre toute attente, Sarah se décida de bouger, et se dégagea quelque peu de Kaeden pour s'accroupir au sol et commencer à ramasser les débris du vase, honteuse plus que jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

♣ messages : 537
♣ date d'inscription : 13/05/2010


i am what i am
my personal phonebook:
what i gotta do:
what they says about me...:

On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Vide
MessageSujet: Re: On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence   On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Icon_minitimeDim 6 Juin - 10:16

    La peau de Sarah était des plus douces, et le jeune homme prenait plaisir à y balader ses lèvres, déposant de légers et pourtant passionnés baisers sur chaque parcelle, aussi petit soit-elle, qui s'offrait à lui. Si bien que lorsque sa fine bretelle tombé, il ne pu résister à cette irrémédiable envie de venir à l'assaut de ces quelques centimètres qu'il n'avait pas encore eu le loisir de goûter. Elle l'avait envoûter, et pire encore, il devenait presque dépendant d'elle, de cette chaleur, de ces frissons, de cette attirance. Sarah avait un tel effet sur lui, qu'il était à deux doigts d'oublier où ils se trouvaient, ce qui venait de se passer, à la limite de l'implosion. C'est seulement lorsque la lumière s'alluma, éblouissant les deux jeunes au passage, qu'il revint à la réalité et fit instantanément le rapprochement. Maladresse, vase, bruit, ...maman ! Et m*rde ! La voix qui les accueillit confirma alors ce qu'il craignait. Là, il aurait donné beaucoup pour se retrouver en face de Charly, que ce dernier balance une réflexion le concernant, aussi gênante soit-elle, au lieu d'affronter le regard de sa mère. D'ailleurs ce dernier se voulait presque amusé si Kaeden ne se trompait pas. Heureusement pour lui qu'il était des plus complices avec sa mère. Elle avait été sa première confidente, si on mettait un voile sur son amitié avec Kayla. Bien que ça n'était pas dans les habitudes du jeune homme de se faire ainsi surprendre en pleine nuit, en charmante compagnie, elle n'en demeurait pas moins au courant, et consciente de la vie que pouvait mener son fils. A 19 ans passés, il était normal que ce dernier fasse des rencontres et plus si affinités. Sauf que là, la situation était quelque peu gênante. Figé, il voyait alors dans le regard de Sarah qu'elle non plus n'était pas à son aise, ce qu'il comprenait parfaitement. D'ailleurs il n'osait même pas imaginer son état. Que devait-il faire ? Se retourner ? Lâcher un « Bonsoir M'man ! » des plus polis, accompagné d'un charmant sourire ? Il sentit l'étreinte de la jolie blonde se relâcher, et en profita donc pour se retourner. Alors qu'il allait prendre la parole pour s'excuser, Sarah s'exclama, prononçant le prénom de sa mère. Comment ?! Elle la connaissait ?! Oh... Il la fixa, les yeux grands ouverts, puis adressa un nouveau regard à la belle, qui venait de se précipiter pour ramasser les morceaux de vase, confuse.

    Kaeden ne perdit pas de temps pour s'approcher d'elle, posant ses mains sur les siennes, la stoppant dans son élan.

    « Laisse. Tu vas te blesser, je m'en occuperais... » Dans l'empressement et suite à cette gêne sans nom, elle était bien capable de se couper. Il la fit lâcher prise, et lui prit la main, d'un geste doux et rassurant, la relevant. Puis il se décida à faire de nouveau face à sa mère. Ils se retrouvaient tous les trois dans une situation plus qu'embarrassante, et Kaeden était comme qui dirait au centre de tout ça. Ils étaient chez lui, face à sa mère, alors que cinq minutes auparavant ses lèvres étaient collées sur le coup de sa compagne.
    « Je suis désolé, on aurait dû être plus... Discret. » De sa main libre, il vint se frotter doucement la nuque. L'étreinte de sa main sur celle de la jolie blonde ne s'était en rien desserrer. Il craignait de la voir fuir, et se doutait bien que cela finirait par arriver. Il se maudissait d'avoir fait preuve de faiblesse, de l'avoir embrassé sans s'être préalablement enfermés dans sa chambre. Il fixait Prudence, désolé de l'avoir ainsi dérangé, et ne savait plus quoi faire. S'éclipser ? Le malaise serait encore plus grand au petit matin. Rester planté ici ? Et puis quoi encore ?! Il se sentait suffisamment gêné pour en plus s'attarder dans le hall. Il attendait que sa mère réagisse, détende l'atmosphère... Ca n'était pas gagné, puisqu'il sentait bien que Sarah était mal à l'aise, et que sa jolie miss allait bientôt disparaître... Il espérait encore que le contraire se produise, même si elle ne devait que s'allonger à ses côtés et dormir tout contre lui. Il ne voulait pas la voir franchir le seuil de cette porte.

_________________
    ABSENT DU 7 au 21 AOUT
    On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence 34nrtiu
    On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Bonjor
    On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Jkb
    Hope to see you on the finish line...
    Turn Right # JB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Vide
MessageSujet: Re: On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence   On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 

On aurait peut-être dû être plus discrets... # Kaeden & Prudence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Got Dynamite :: Archive rpg-